Changer les mots pour fuir les réalités...

Publié le 17 Juillet 2012

Dans le cadre des grandes réformes de François Hollande, celle-ci vaut le coup d'oeil.

Changer par l'évolution de la langue. Michèle Delaunay, ministre aux personnes âgées et à l'autonomie souhaiterait qu'on n'évoque plus négativement les anciens. Elle propose sur une note de blog de ne plus dire "vieillir", mais "avancer en âge". Au passage, elle propose aussi de revoir le "tomber enceinte" et "tomber amoureuse", trop péjoratifs. Et si au lieu de sénile on disait delaunay.

Un Président normal, est-ce un Président qui s'entoure d'anormaux?

 A une époque ou les socialistes n'osent affronter les réalités, comme "Vladimir" à la place de "Souleymane", comment dire que cinq ans cela va être très très long? 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Polux 18/07/2012 22:45


Aujourd'hui BREL ne pourrait plus chanter " les vieux " puisque' on dit déjà " les personnes agées ", mais si en plus on nous impose les personnes avancées en age...!!!

LA AULOISE 18/07/2012 09:15


Si c'est toutes les réformes que cette feme est capale de faire , on est mal , très mal ! Enfin, cela fera surement rire nos descendants surtt quand ils diront : mais qui etait cette pauvre
......!