Charles Martel, Poitiers, 732: Un crime contre notre histoire.

Publié le 29 Septembre 2010

 

           Dans cet extrait d'un article de Christine Tasin, Présidente de Résistance Républicaine, l'auteur nous dit sa colère du fait que l'on a supprimé de nos manuels scolaires la symbolique bataille de Charles Martel à Poitiers en 732.

         Représentant Résistance Républicaine pour Paris Ouest, je partage totalement son amertume. Dans quel pays vivons-nous si des responsables politiques jugent adéquat de supprimer des repères aussi importants de notre histoire. Certes, la France ne va pas s'effondrer demain pour cela mais, c'est en commençant par couper nos racines que notre France s'étiolera et mourra un jour. Surtout couplé avec une immigration de peuplement. La fin de notre nation, de notre patrie ne devrait pas tarder dans ses conditions. Ne nous étonnons pas que les français ressentent un profond malaise. Car enfin, qui sont ces décideurs? Comment peut-on considérer que c'est la meilleure manière d'accueillir les nouveaux immigrants. Nous apprenons cette nouvelle dans le même temps ou Bruxelles et sa commission se pose la question de mettre la France en jugement pour la pseudo affaire des Roms. La France n'est donc plus souveraine à tous les points de vue. Merci à nos politiciens d'avant hier, d'hier et d'aujourd'hui!   

Gérard Brazon

 

Au moment où l'une des gargouilles de la Cathédrale de Lyon va porter le cri de guerre  musulman,  "Allah Akbar" (honte aux autorités ecclésiastiques qui ont accepté, honte sur ceux qui n'ont pas voulu demander, en guise de  "tolérance" réciproque que l'on appose un crucifix sur la mosquée lyonnaise...ce qui aurait été fort drôle eu égard aux réactions prévisibles des responsables musulmans ) voilà que l'une des dates phare de notre histoire disparaît des programmes scolaires, remplacée par "la découverte d'une autre civilisation, l'islam", en complément des autres ignominies concoctées par les taupes de l'Education nationale. C'est la preuve par neuf que nous assistons à une entreprise sans précédent d'occupation tous azimuts, avec formatage des esprits. Entreprise stalinienne et fascisante. Or, à qui la devons-nous ??? A cette extrême droite dont la gôche ne cesse d'agiter le chiffon rouge dès que l'on prononce "drapeau français, Marseillaise, nation, patrie, France, apéritif républicain ou saucisson pour ne pas parler du nectar des dieux..." ? Pas du tout, d'ailleurs cette extrême droite, pour laquelle je n'ai pas de sympathie particulière, est bien silencieuse et inactive, pour ne pas dire inexistante, quand on la compare aux méfaits de l'extrême gauche, des anars et des militants islamistes !  

Lire la suite ICI

 

Quelques commentaires en suivant:

 

            Ma fille est en 5ème et son livre d'histoire commence par 4 chapitres dédiés à l'ISLAM ! c'est abominable de formater les esprits des enfants ! L'endoctrinement est là devant nous ! Il faudrait que Résistance Républicaine fasse une pétition auprès des prof, des parents d'élèves et des citoyens, pour restaurer la mémoire de Charlemagne, Clovis et de tous nos ancêtres !

Il en va de notre fierté nationale !

 

EN 1962... Pour passer son Certificat d'Etudes Primaires nous apprenions toutes et tous que Charles Martel, en 732, avait chassé les Arabes à Poitiers !

HISTOIRE DE FRANCE et Initiation à l'Histoire de la Civilisation

Classe de fin d'études - Certificat d'Etudes Primaires

Auteurs : E. Personne (Agrégée d'Histoire et de Géographie - Directrice d'Ecole normale)...

M. Ballot (Docteur ès Lettres Inspecteur de l'Enseignement primaire

et G. Marc (Directeur d'Ecole primaire)  Imprimé en 1962 par la Librairie Armand Colin - Paris  Concernant le chapitre "13 - La Civilisation Carolingienne, Charlemagne...

A la page 74  est écrit :

III - En 732, Charles Martel arrête les Arabes à Poitiers et sauve la chrétienté.

Charles Martel arrête les Arabes à Poitiers. - Dès 719, les Arabes entrent en Gaule. En 732, ils envahissent l'Aquitaine et remontent vers Poitiers. Charles Martel marche à leur rencontre. Pendant sept jours, les deux armées s'observent. Mais les Arabes ont peur devant la puissante armée des Francs et se retirent. Grâce à ce succès, l'islam ne s'enracinera jamais en France, tandis qu'il faudra sept siècles à l'Espagne pour reconquérir sa liberté. 732 fait partie des dates inoubliables comme Bouvines 1214 et Marignan 1515...

Citation:

"Les derniers rois mérovingiens, ou rois fainéants, perdent tout leur pouvoir au profit des Maires du Palais. L'un de ceux-ci, Charles Martel, se rend célèbre par sa victoire sur les Arabes à Poitiers (732)"

(Histoire classe de 5° par A. Alba, Hachette 1938)

 

Charles Martel, pour les enfants des écoles primaires, est une façon d'apprendre que des actes héroïques exaltant les valeurs de courage et de franchise servent de symboles pour l'unité du peuple français. On a pu se gausser que bien des enfants d'immigrés venus de terres lointaines apprennent par cœur de petit textes où figuraient les mots: "nos ancêtres les gaulois", certes c'est amusant de par le paradoxe mais cette image de bons gaulois reprise d'ailleurs avec tendresse par Uderzo et Gosciny sont de nature à forger une nation autour de valeurs communes.

La disparition de 732 du programme d'histoire m'a tellement énervé que ce soir je suis allé dans un supermarché. J'ai pris 2 saucissions PUR PORC que j'ai déposé dans le rayon halal. Le contact d'aliments non halal sur les aliments halal rend impossible leur achat car ils sont considérés comme souillés.

Je considère cet acte comme mon premier acte de résistance l (légal car je me suis trompé de rayon)

Participons tous au débat sur l’islamisme et l’immigration jeudi 30 septembre à partir de 18H30 à l'Assemblée nationale 123 rue de l'Université 75007 (pièce d'identité obligatoire)

Intervenants

 Xavier Lemoine, Maire de Montfermeil
 Christian Vanneste, Député
 Bruno Beschizza, Conseiller Régional
 Alexandre Del Valle, géopolitologue
 Pierre Cassen, éditorialiste à Riposte Laïque
 Jean-Paul Gourevitch, consultant international
 Hassen Chalghoumi, imam de Drancy
 Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine

Pour ma part, j'y serai

Bravo Christine, c'est super.

On dirait que les consciences se réveillent ! 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

El borak 07/10/2010 20:33



Précédent commentaire très instructif, certains politiciens devraient le lire, histoire de s'éduquer et de voir ce qu'il veulent nous faire côtoyer.


Car pour ceux qui suivent cette loi nous sommes des ennemis potentiels, nous sommes donc en danger, bravo les bobos.


Je suis déçu je ne suis pas arrivé à placer le shrik c'est chic... oui, oui il me reste un peu d'humour parmi mon
amertume.



muller marie-claire 29/09/2010 21:35



Ce commentaire ne vient pas de moi mais j'ai pensé qu'il refléte bien nos préoccupations au sujet de l'infiltration de l'islam dans les programmes scolaires  et leur substitution
programmée  semblable à la substitution de population


 L’école de la République est un danger. »

 

« Notre but en tant que musulmans est d’éradiquer le Shirk* à la surface de la terre… et cela se fait par les armes, par le prêche et naturellement par l’éducation. »

 

« Les enfants que nous laissons sur le droit chemin avec l’aide d’Allah seront un nouveau rempart contre la mécréance, ils seront de nouvelles armes pour combattre le shirk, soit on perpétue
l’islam, soit on perpétue le shirk*, il faut choisir. C’est pour cela que le musulman ne peut laisser se faire éduque par ce que qu’Allah a déclaré ses ennemis. »

 

« Le kouffar est plus grave que le meurtre, l’association est plus grave que le meurtre. »

 

« Le fait d’éviter la mécréance est bien plus important que d’apprendre quelques sciences, que ce soit les mathématiques, le français, ou l’Histoire/Géographie ou je ne sais quoi qui ne nous
seront d’aucune utilité le jour du jugement dernier. »

 

« Cette école de la république est un danger, un mal pour nos enfants muslmans. »

 

« Les droits de l’Homme écrits par un homme… on n’en veut pas, on n’y croit pas. »

 

« Cette citoyenneté qui est l’essence de cette Démocratie… y adhérer à cette citoyenneté c’est du kouffar  (ndr: mécréance). »

 

« Le fait d’apprendre à nos enfants cette citoyenneté républicaine c’est un réel problème. »

 

A propos des valeurs de la République :

 

Egalité :

 

« Le prophète nous dit clairement que le croyant n’est pas égal au mécréant (ndr : le mécréant est bien sûr inférieur). La vie et les biens du monothéiste (ndr : du musulman) sont sacrés alors
que ceux des associateurs (ndr : les mécréants) ne le sont pas. Cette égalité on n’en veut pas »

 

La Fraternité :

 

« Le musulman prend uniquement pour frère celui qui croit en Allah et mécroit au Taghout (ndr : l’idolâtrie) »

 

« La fraternité au nom de la nation qui est enseigné au nom de ce nationalisme, on n’en veut pas non plus. »

 

La Liberté :

 

« A l’école on y enseigne la liberté qui consiste à être libre dans ses choix à tous les niveaux, que ce soit moral ou politique. Or notre seigneur, pureté à lui, exalté soit-il, nous dit : 
Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et son messager ont décidé d’une chose, d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir.»

 

« Egalité Fraternité, Liberté, c’est de la bêtise et on n’en veut pas. Nous ce qu’on veut c’est ce que Dieu nous enseigne dans le Coran. »

 

“Maléfique, maléfique cette Démocratie, cette école! Que Dieu nous préserve de ces valeurs! »

 

« On est démocrate ou musulman, jamais les deux à la fois »

 

 

« L’enfant dès l’âge de sept ans doit commencer à faire salat (ndr :la prière), et a dix ans on doit le frapper s’il ne la fait pas. ça c’est le prophète qui l’a dit, on ne doit pas revenir sur
ses mots. »

« La mixité banalisée est un pas vers la fornication »

 

« Ce n’est pas à la maison que son enfant apprend toutes sortes de perversités mais bien à l’école. »

 

« L’enseignement de la pornographie est bien moins grave que l’enseignement du kouffar. (ndr : la mécréance)»

 

« Confiriez-vous vos enfants à Shaitan (ndr : le diable) ? Vous donneriez vos enfants à Shaitan ? Pourtant c’est ce qu’ont fait les parents qui emmènent leurs enfants à l’école car c’est là-bas
que le Taghout (ndr : l’idolâtrie) diffuse sa science qui peut rendre apostat ou pervers. »

 

Commentaire de VV&D:

Une fois de plus et comme toujours se pose le problème de la connaissance du contenu politique de la doctrine islamique par nos décideurs et par la société en général.

 

Quand des représentants d'organisations musulmanes viennent tout sourire demander à des élus l'autorisation d'implanter un bâtiment "culturel" ou cultuel, quels sont parmi ceux-ci ceux qui
prennent le peine de s'informer sérieusement sur ce qu'est l'islam et le contenu de ce qui va être diffusé parmi ses administrés?

 

Clientélisme électoral et pression communautatistes incitent les élus à tomber dans la collaboration.

 

La collaboration avec les propagateurs de la Charia, avec la xénophobie la ségrégation et le racisme confessionnel qui accompagnent inévitablement l'intrusion de l'islam dans une société, quelle
qu'elle soit.

 

Il est vital pour la préservation de notre société que la nature foncièrement subversive et anti-démocratique des enseignements de l'islam  soit révélé afin que la République et ses élus
agissent enfin pour la sauvegarde de nos concitoyens et que cesse la complicité avec une idéologie esclavagiste qui attaque le fondement même de la dignité humaine: la Liberté pour l'Humanité de
se diriger elle-même.

 
Vérités-valeurs et démocratie