Choses vues, choses vécues. Prières musulmanes à Paris - par Elisseievna

Publié le 9 Avril 2011

         Paris : la police au service de la charia. La police vient à l’appui de l’occupation illégale d’une rue par des musulmans, et interdit le passage aux automobilistes, utilisateurs légaux de la voie publique.

        Depuis plusieurs mois, la rue Polonceau est occupée illégalement pour des prières le vendredi après midi. Jusqu’à présent des membres d’un service d’ordre musulman se chargeaient de bloquer la rue et d’empêcher les passants et voitures de passer.
Désormais c’est la police nationale française qui s’en charge !
Ce vendredi 8 avril 2011, un automobiliste a vu et subi la scène suivante. Boulevard d’Ornano, dans le 18ème arrondissement de Paris, devant l’entrée de la rue Polonceau, il voit une foule d’hommes occupant et bouchant la rue Polonceau et une partie du trottoir du boulevard d’Ornano. Devant l’entrée de la rue Polonceau, trois policières font barrage, au milieu du boulevard d’Ornano, sur la ligne pointillée permettant normalement de tourner à gauche pour entrée dans la rue Polonceau, une quatrième policière veille. L’automobiliste s’arrête devant la ligne pointillée. Quelques secondes après, la policière qui est au milieu du boulevard d’Ornano lui fait signe d’avancer. L’automobiliste lui demande en montrant les hommes qui bouchent la rue Polonceau :

       « Pourquoi me dites vous cela à moi et non à eux ? ».

       Alors une des trois policières qui font barrage à l’entrée de la rue Polonceau, traverse, et vient dire à l’automobiliste d’avancer. Même question de l’automobiliste : « Pourquoi moi et pas eux ! ». Réponse sur un ton assuré et autoritaire de la policière :

       « C’est comme ça, ça a toujours été comme ça ! ».

        L’automobiliste : « Mais bien sur que non, cela n’a pas toujours été comme ça ». Regard surpris et inquiet de la policière : « Cela fait des années que c’est comme ça ». L’automobiliste : « Des années, ce n’est pas la même chose ». La policière, sur un ton faussement banal et se reculant pour signifier que la discussion est close : « Vous ne pouvez pas tourner là, mais vous pouvez faire le tour dans la rue là bas … ». L’automobiliste, assez fort pour que la policière entende même en se reculant : « Ce n’est pas là le problème et vous le savez très bien ! ».
        Ainsi la police française, non seulement ne fait pas appliquer la loi en dispersant une occupation de la voie publique par ces musulmans, mais de plus, met la force publique au service de leur acte illégal, et contraint les citoyens à ne pas utiliser librement et légalement la rue, pour l’usage légal qui est le sien, à savoir la circulation.

          La police française fait passer les citoyens ne se soumettant pas à la loi islamique après ceux qui s’y soumettent, la police française viole la loi du peuple souverain au bénéfice de la charia.
        La conduite de la police est ici illégale, tout comme l’occupation de la rue qu’elle protège au lieu de l’empêcher. Il est probable que la collaboration de la police française se reproduira les prochains vendredis après midi. Il serait bon que d’autres automobilistes viennent à l’entrée de la rue et demandent à la police de les laisser utiliser la voie publique : en cas de refus, les automobilistes pourraient attaquer l’action de l’Etat devant le tribunal administratif, pour violation de la loi.

Elisseievna
Avril 2011

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

berger_sophie 10/04/2011 12:12



Si nous étions plusieurs à porter plainte pour ne pas pouvoir circuler librement comme nous le garanti la constitution?


L'idée est d'envahir les tribunaux de ce type de plainte, pour les obliger à y répondre


Est-ce possible?



ouFrancis CLAUDE 10/04/2011 08:26



oui il faudrait faire une action spectaculaire puisque ces gens la ce foutent de la gueulle de notre Président qui a promis a la t&levision que ces priéres aller césser!!!(peut etre voulait
il dire que c'est son ou sa sucessive qui l'appliquerons?) dans tous les cas j'avais propose il y a quelques mois un lacher de cochons accidentel pendant leur priéres provocation uo alors les
Parisiens devraient vennir avec leur chiens(animal maudit par les musulmans ) leur faire faire leur promenade dans ces rues collonisées par les envahisseurs...bon c'est qu'une idée...moi je
plaint ces pauvre flics qui sont obligés de faire respecté ces ordres vennants des collabos!



isabelle 10/04/2011 01:07



Une action possible : occuper à notre tour l'espace, sonore cette fois, en mettant La Marseillaise à fond la caisse pendant que se déroule l'occupation géographique.



mfh 09/04/2011 18:32



il est temps de reflechir a une action symbolique a Barbes:mf



Jean Valette (Johanny) 09/04/2011 18:06



PLurtôt de grands couops de pompes dans leurs fesses qu'ils tendent à toutes les convoitises !



henri 09/04/2011 17:53



Dans ces cas là : des photos ou mieux des vidéos .


Ce seront autant de PREUVES !


Il faudra bien rendre des comptes un jour ...


env. 300 jours à attendre !


Marine,vite