christianophobie: Saïd Musa, un chrétien au Pakistan! Toujours un grand silence...

Publié le 24 Février 2011

           Comment ne pas être en colère contre la stupidité des bobos de France qui font semblant de croire qu'il y a plusieurs islams. Celui de leurs amis musulmans et celui des autres y compris le radical.

          Une de mes amis plutôt de gauche, me dit que je fais fausse route. Qu'il me faut parler à des intellectuels musulmans. Comme si, j'avais attendu son conseil pour le faire mais... qu'ont-ils donc de si important à me dire ces intellectuels ?

          Qu'il ne faut pas prendre le Coran à la lettre. Que c'est un vieux texte. Qu'il faut interpréter ces textes, les adapter à nos sociétés. Mais quand je leur demande s'ils sont prêts à se déclarer ouvertement et publiquement contre la charia qui condamne l'apostasie, je n'ai pas de réponse. Quand je leur dis que la femme ne vaut que la moitié d'un homme, ils me répondent que mahomet a été un libérateur de la femme "à l'époque". Pourquoi pas, si la femme n'était considérée, à cette époque, que comme du bétail. C' est en effet un mieux pour elle,  d'être traitée comme la moitié d'un être humain. Mais, même cela est faux! C'est faux car, la femme pouvait hériter, diriger, commander. J'en veux pour preuve Kaditja, la première femme du prophète islamique. N'est-ce pas mahomet, en bon gigolo, qui épousa une femme bien plus âgée que lui et qui avait de la fortune. N'est-ce pas lui qui collectionna les épouses sans compter les esclaves. N'est-ce pas lui, qui épousa une gamine de six ans et la viola à 9ans. Bel amour de la femme. Bon sens de l'équité.

          Ce n'est pas moi qui dis que la femme est impure, qu'elles sont des champs, qui ont été donnés aux hommes par dieu pour qu'ils puissent les labourer. Oh toi qui me lit, mon amie de gauche, comment peux-tu ne pas voir cette situation. L'Islam n'est pas multiple. Il est tout simplement.

          Un système politico-juridique fasciste et liberticide. Ce n'est pas les musulmans qu'il faut condamner. C'est l'islam qui fait de ces musulmans des victimes. J'ai beaucoup d'admiration pour ceux qui veulent se libérer de cette dictature religieuse sournoise. Aux prix de leurs vies souvent.

Gérard Brazon

          Ou sont nos droits de l'hommiste français. Aucune prise de position de Laouni, le patron du MRAP, rien chez la LDH, idem pour la LICRA. Quant à SOS-Racisme, c'est le vide... C'est plus facile d'attaquer Eric Zemmour!

Un chrétien afghan a trois jours pour revenir à l'islam, sous peine d'être mis à mort



08.02.2011 - Said Musa, âgé de 45 ans, sera exécuté dans les trois jours s'il refuse de se reconvertir à l'Islam, indique Christian Today. L'homme a été arrêté il y a environ huit mois pour apostasie; il avait été identifié dans un documentaire télévisé portant sur les baptêmes en Afghanistan. Said Musa n'a personne pour le défendre, puisque les avocats pourraient eux-mêmes être en danger dans une telle situation.
Le Fonds Barnabas a lancé une pétition demandant instamment aux gouvernements occidentaux de faire pression sur le président afghan Hamid Karzai pour qu'il relâche Said Musa et pour que les chrétiens ne soient plus emprisonnés ou exécutés. Barnabas, malgré des discussions avec Hillary Clinton et des représentants des gouvernements français et allemand, n'a pas obtenu gain de cause pour le moment.


Source: Christianisme Aujourd'hui/Christian Today

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article