"Tout sauf la gauche en 2012 ! " par Eric Martin (Interview de Christine Tasin)

Publié le 13 Novembre 2011

Par Eric Martin 

Christine Tasin cosigne avec Pierre Cassen La faute du bobo Jocelyn, un roman de politique-fiction qui commence au cœur de l’émeute de Barbès de 2015, trois ans après la victoire des socialistes à l’élection présidentielle de 2012. Nous l’avons rencontrée…

 

Christine Tasin, pourquoi ce livre maintenant ?

Parce que la situation est aujourd’hui critique en France. La gauche menace de l’emporter car Nicolas Sarkozy a déçu. Si cela arrive, nous vivrons la fin de la République, de nos valeurs et de nos traditions. Les primaires ont mis en lumière la priorité de la gauche qui n’est pas la lutte contre le chômage mais le droit de vote des étrangers aux élections locales…

Pensez-vous que la gauche espère bénéficier de ce vote ?

Le think tank Terra Nova dit clairement dans son rapport intitulé « Gauche : quelle majorité électorale pour 2012 ? » que le peuple français ne vote plus pour la  gauche. La gauche est donc à la recherche de nouveaux électeurs : les immigrés et les personnes d’origine étrangère.

Le but est électoraliste et idéologique. Martine Aubry ne souhaite-t-elle pas « changer de civilisation » ? La première secrétaire du Parti socialiste n’avoue-t-elle pas « [s'emmerder] » avec les Français ? François Hollande dit exactement la même chose : comme Martine Aubry, il est hostile au protectionnisme. Ce socialiste se déclare « internationaliste » et avoue « [n’être] pas là, simplement, pour être [le] protecteurs [des citoyens] ». Le PS a abandonné le peuple et est en train de piétiner les valeurs de la gauche.  

« La priorité de la gauche, ce n’est pas la lutte contre le chômage mais le droit de vote des étrangers aux élections locales… »

C’est vous ou le PS qui n’êtes plus de gauche ?

Pierre (Cassen, l’animateur de Riposte Laïque, ndlr) et moi continuons d’être de gauche. Et c’est au nom des valeurs de gauche que nous dénonçons la gauche qui trahit Jean Jaurès et ses fondamentaux, qui ne défend plus les travailleurs et les pauvres de son pays. Cette gauche béni-oui-oui à Bruxelles n’est plus de gauche.

Vos « amis » sont plus souvent qu’avant de droite. La distinction « droite/gauche » est-elle encore pertinente ?

A Riposte Laïque et Résistance républicaine, nous sommes avant tout des Républicains. Nous prônons l’union des Républicains des deux rives depuis 4 ans et constatons que les républicains de gauche sont de plus en plus rares, ce qui est un comble ! Je pense que la distinction « droite/gauche » en France et en 2011 n’a plus grand sens puisque, depuis plus de trente ans, l’UMP et le PS font exactement la même politique, qui nous conduit à toujours moins de souveraineté, toujours plus d’immigration et toujours plus de difficultés quotidiennes pour les travailleurs de notre pays. A cela s’ajoute, pour la gauche, le projet d’abandonner toute notion de citoyenneté et une volonté délibérée de donner, encore plus que ne le fait Sarkozy, à l’islam la capacité de se développer et de s’imposer, aux dépens de nos traditions. Nous ne pouvons pas pardonner à la gauche qui trahit la République. C’est pourquoi, pour 2012, nous préconisons « tout sauf la gauche ». Face au nouveau fascisme qu’est l’islam, nous n’avons pas le choix. Nous ne pouvons pas élire des personnes qui, actuellement, au PS ou à Parti de Gauche entre autres, tentent d’empêcher la liberté d’expression en réclamant l’interdiction de toutes nos manifestations. Et que deviendront les Résistants, que deviendra la France si les étrangers musulmans ont le droit de vote ? Que deviendra la liberté d’expression si les étrangers musulmans ont le droit de vote ?

La droite est-elle aujourd’hui plus tolérante que la gauche ?

Evidemment ! Je cherche vainement une association de droite qui porterait plainte à tout va. Ce ne sont pas le Front national et le Bloc identitaire qui vont manifester contre la liberté d’expression quand quelque chose leur déplaît. La gauche a tout à fait le droit de critiquer notre point de vue mais depuis deux ans elle cherche carrément à nous interdire de le donner. Quand je pense que ce sont les mêmes qui appelaient à une manifestation pour la liberté d’expression… manifestation d’où des militants de SOS racisme ont voulu chasser Pascal Hilout (un musulman réformateur membre de Résistance républicaine, ndlr) qui moquait la coupable complaisance de Charlie Hebdo avec l’islam… Les partis de gauche et les associations et syndicats qui les soutiennent cherchent aussi à nous empêcher de poser certaines questions.

Croisez-vous beaucoup de « Jocelyn », ce bobo qui ouvre – tardivement – les yeux, dans la vraie vie ?

Oui. Le personnage Jocelyn est inspiré des témoignages reçus. De nombreuses personnes finissent par ouvrir les yeux car, dans leur entourage, rien ne va plus : les agressions au quotidien, les remarques racistes, l’impossibilité de manger du jambon dans certains quartiers… Mais le phénomène est lent. La plupart des gens ne se rendent compte de rien tant qu’ils ne sont pas touchés. En attendant, ils vivent dans leur sphère. Pierre et moi espérons leur ouvrir les yeux avec ce livre.

Comment marche-t-il ?

Les 300 exemplaires du 1er jet sont partis tout de suite et nous avons dû faire patienter nos lecteurs ! Au total, nous avons tiré La faute du bobo Jocelyn à 2 000 exemplaires mais son succès est tel qu’il va sans doute falloir lancer une troisième réimpression !

Riposte Laïque et Résistance républicaine, combien de divisions ?

Riposte Laïque reçoit chaque jour 15 000 visites et compte 30 000 abonnés.

Résistance républicaine a 500 adhérents.

Que pensez-vous des événements récents en Libye ?

Kadhafi n’était bien sûr pas un ange mais qui risque de le remplacer ? Des islamistes purs et durs qui peuvent remercier les Etats-Unis d’avoir orchestré cette fausse révolte, comme on le voit par les dernières déclarations des responsables sur la charia, remise au goût du jour !

Y a-t-il encore des prières de rue musulmanes aujourd’hui dans Paris ?

A priori, presque plus. Nous bénéficions d’une accalmie avant que cela reparte. En effet, manifestement, il suffit d’occuper une rue pour bénéficier gratuitement d’une caserne. Ils auraient tort de ne pas recommencer puisqu’au final, nous céderons et ils le savent. Maintenant, chaque communauté veut sa mosquée : les salafistes, les Marocains, les Algériens, les Tunisiens… Rien qu’à Montluçon, il y a deux communautés différentes donc deux associations et… quatre mosquées ! Notre société est en train d’engendrer des gens qui ne veulent ni ne peuvent plus vivre ensemble. Nous sommes en train d’ethniciser la France jacobine, une véritable monstruosité, aux antipodes de la fraternité voulue par notre République. Si nous considérons l’autre comme un ennemi parce qu’il est athée, chrétien, Algérien ou Français, comment voulez-vous que nous puissions vivre ensemble ?

« Que des jeunes chrétiens protestent contre ces attaques faciles et scatologiques, de mauvais goût contre le christianisme et qu’on veut nous faire passer pour de l’art est normal et relève du débat public »

Qu’avez-vous pensé des protestations de jeunes chrétiens devant le Théâtre de la Ville à cause de la pièce «  », il y a 10 jours ?

Je suis pour le droit au blasphème même si les chrétiens (et pas seulement eux) doivent avoir le droit de trouver que Piss Christ ou Golgotha Picnic sont de mauvais goût. Qu’ils protestent contre ces attaques faciles et scatologiques, de mauvais goût contre le christianisme et qu’on veut nous faire passer pour de l’art est normal et relève du débat public, qu’ils demandent leur interdiction ou leur destruction est inacceptable car ce serait remettre en vigueur le délit de blasphème, ce que les musulmans souhaitent nous imposer. Ce serait la mort de la liberté d’expression, de la liberté tout court et les manifestants catholiques ont tort d’argumenter en parlant de sacré. Qu’il y ait des éléments sacrés pour les croyants, c’est normal, mais cela ne peut être sacré que pour eux, pour leur vie privé, ils  ne peuvent l’imposer aux autres. Personne ne doit être obligé de respecter une religion ou une superstition. Ceci dit, que la gauche tout entière ose manifester en ciblant les intégristes catholiques est d’un ridicule achevé. En ce moment, ce n’est pas l’Eglise qui risque d’interdire quelque chose. Je trouve très lâche de s’attaquer à elle et à ses symboles et, parallèlement, de ne rien faire contre l’islam, au contraire !
Lors de l’incendie de Charlie Hebdo la semaine dernière, on a assisté à un bal des faux-culs extravagant ; le journal avait fait un numéro faussement provocateur avec le mot charia alors que l’intérieur ressemblait au défoulement d’ados boutonneux avec des plaisanteries de bas étage sur la polygamie et la lapidation, montrées comme des pratiques exotiques n’ayant rien à voir avec la France.
Quand, exceptionnellement, Charlie Hebdo a prononcé le mot islam en évoquant les difficultés, énormes, à l’hôpital c’était pour prétendre qu’il y en avait autant avec les juifs et les chrétiens… 
Tous les responsables musulmans ont condamné l’incendie mais ont rappelé qu’il fallait respecter les croyants. Autrement dit, ils sussurent qu’il devrait y avoir un délit de blasphème et que Charlie Hebdo n’a pas volé ce qui lui est arrivé, ce qui est monstrueux.

On n’a pas entendu grand monde se lever contre le piratage de nombreux sites par des islamistes la même semaine, comme si c’était normal ! Imaginez le buzz médiatique si quelque parti d’extrême droite avait piraté le site de Charlie Hebdo… De bonnes âmes auraient demandé sa dissolution immédiate. Quand ce sont les islamistes, silence radio.

Voilà pourquoi nous sommes si inquiets à l’idée que la gauche pourrait l’emporter en 2012…

Entretien avec Christine Tasin Présidente de Résistance Républicaine

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

claude germain v 13/11/2011 17:43



Il va y avoir des elections en Espagne ;dans la logique prevue cela va etre un raz de marée en faveur de la droite . En esperant que le passage gauchiste dans ce pays aura servi de leçon au bon
peuple et la catastrophe financiere que va devoir tenter de relever l'Espagne .


Le malheur vient du fait que les peuples sont versatiles , ce  qui demontre un manque evident de maturité ,combien de decennies ou de siecles faudra t'il aux humains pour devenir adultes
???.Au pire ,se debarrasser des "politicars " parfaitement inutiles .Mais dans ce cas là ce n'est pas demin la veille .