Christophe Varagnac le prof agressé à Bordeaux confond "libre penseur" et dhimmis de base.

Publié le 17 Septembre 2012

Source Christianophobie

Dans la série « Je suis un crétin, mais je ne me soigne pas », le blog Itinerarium deVivien Hoch commentait avec finesse le 15 septembre la réaction de la victime. Il n’y a plus qu’à tire l’échelle. En “cadeau bonux” le sujet traité par BFM TV dans lequel le proviseur, penaud, évoque l’éventualité d’une expulsion définitive de l’agresseur. Ça doit lui avoir fait peur… D.H.

Le professeur violemment agressé par un de ses élèves d’origine marocaine (Marouane) au lycée Trégey de Bordeaux-Bastide a été interviewé par des journalistes du Nouvel Observateur. Il accuse la laïcité à la française, et une civilisation trop catholique… Que dire de plus ?

Christophe Varagnac, qui se définit comme « libre penseur », loin de mettre en cause les problèmes créés par la présence d’une immigration de masse, rejette au contraire la faute sur l’identité française : « Ce dont on doit débattre, c’est la manière dont on applique la laïcité en tenant compte des évolutions contemporaines. Or on applique en France la « catholaïcité », pas la laïcité.  Il n’y a qu’à voir le calendrier de l’Education nationale calqué sur les fêtes chrétiennes. Je ne vois pas non plus pourquoi on met des sapins de Noël dans les établissements scolaires ».

(Inutile de se poser la question sur son vote aux dernière élections. ndlr Gérard Brazon) 

Non seulement Christophe Varagnac récite parfaitement son bréviaire du politiquement correct, mais selon lui, la France doit s’adapter aux « évolution contemporaines » en reniant son identité chrétienne, au profit d’un islam, dont il faudrait « intégrer à la formation pour que tous les professeurs aient les connaissances de base » !

Source : Itinerarium


Un enseignant agressé dans un lycée de Bordeaux par BFMTV

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

yves IMBERT 18/09/2012 22:54


ce prof est représentatif des institutions de la république qui haissent  les indigènes de france (FDS) au point d'attirer les immigrants africains pour leur servir d'électeurs

christophe 17/09/2012 19:45


Quelle sera la suite ?


 


La suite entre les deux protagonistes on s'en fout un peu.


Mais peut-être que c'est seulement moi qui raisonne comme cela et que vous avez envie de savoir. On peut aisément formuler une hypothèse qui
tient la route :


 


Le professeur est reçu par le ministre qui le félicite et qui dans le même temps lui demande de donner un signe d’apaisement afin de ne pas
stigmatiser les « richesses de la France ». La victime qui on l'a compris n'est en rien hostile au PS, pourrait retirer sa plainte. Après tout le professeur a déjà pardonné et il n'est
pas blessé selon ses dires. Un retrait de plainte n'empêchera pas l'action publique de continuer. Mais la justice se montrera clémente avec un rappel à la loi ou au pire une composition pénale à
300 euros. L'élève sera renvoyé quelques temps ou changé d'établissement et cette affaire sera enterrée logiquement.


 


Sauf que... Peut-être pas si facilement enterrée... Et c'est là que je ne m'en balance plus du tout...


Imaginons la création d'une commission parlementaire, un débat sur la religion catholique, la laïcité et l'islam. Les racines catholiques de la
France seraient vite stigmatisées et déclarées pollueuses de la laïcité. La catholaïcité !


In fine des cours sur l'islam destinés à polir l'image de l'islam pourraient être donnés dans les établissements de l'éducation nationale. En
langage clair, de la taqiya !


Et pourquoi pas ce que certains patrons ont déjà demandé, à savoir la fin des jours fériés chrétiens.


 


Bon finalement la suite on s'y intéressera un peu...


http://www.fn78-1.fr/article-la-catholaicite-110164825.html

L'EN SAIGNANT 17/09/2012 19:08


Hélas depuis 68, le corps professoral qui était déjà fortement et lourdement embourbé à gauche, s'est fortement crétinisé ...  Celui-là est dans les meilleurs qui se satisfait sans doute, de
n'avoir pas reçu la bénédiction islamiste suprême du "nique ton prof" .! Pauvre France, pauvres nous ... pauvre école .... !

Claude Germain V 17/09/2012 16:20


Cette ruine IN-humaine doit adorer se fouetter et surtout se faire fouetter en string et autres cuirs  . il a du reproduire chez lui une salle de classe avec une photo au mur du
petit pere des peuples pendant qu'il est a genoux les chaines aux pieds en train d'aduler la photo ,un eleve habillé en muslim le fouette en poussant des petits cris de
jouissance ......sado-maso le gaucho ?????    

FAIVRE G. 17/09/2012 15:45


Donc si cet abruti s'est fait taper c'est à cause de la catholaicité... Il trouve donc que l'élève est dans son droit de s'en prendre physiquement aux profs... Ca fait froid dans le dos.


Désolée, monsieur le prof idiot, nous sommes chez nous et nous tenons à notre calendrier chrétien. Le sapin et le père noel n'ont rien à voir avec le religion chrétienne mais plutôt avec la
religion du fric. Noël est devenue une grande fête commerciale...

Saluki 17/09/2012 15:37


Voici ce que j'ai mis sur le site en question, sous le pseudo. de Martel (parce que j'en appelle un à grands cris, un nouveau Charles !!!)


Typique spécimen de prof. de gauche, bouffeur de curés, qui a sucé le lait du politiquement correct à l’IUFM et dans les médias de gôche !
J’ai envie de dire que, si la “catholaïcité” -comme il dit- ne lui plaît pas, il peut toujours aller goûter ailleurs les joies de la charia !


Il n’y a rien qui m’agace et m’indigne davantage que cette manie de vouloir jeter aux horties le passé de la France qui était, n’en déplaise à ce minable qui déshonore la profession, la “fille
aînée de l’Eglise”.
Les fêtes chrétiennes, c’est une tradition qui a sa source dans des siècles et des siècles de christianisme en France : elles y sont, elles y restent !


Faut-il rappeler à se perroquet, qui récite si bien sa leçon, que c’est aux nouveaux venus de s’adapter à nos valeurs et à nos traditions, et pas à nous de les renier. Si on ne veut pas de nos
fêtes chrétiennes, on a le choix parmi les 87 pays musulmans pour aller s’établir !


Quant au sapin de Noël, il n’a rien de proprement religieux, contrairement à la crèche !!! Libre à ce rabat-joie de vouloir en priver ses propres enfants, mais, de grâce, qu’il ne milite pas pour
en priver ceux des autres !

mika 17/09/2012 15:09


A l’entendre on
peut penser que l'agresseur (Marouane ?) n’a pas été si violent que ça...

eugénie lechipre 17/09/2012 14:46


ce monsieur est un professeur inculte sinon il saurait que le sapin est une coutume  récente, nordique et qui nous vient plutôt du paganisme.


D'autre part, la célébration de Noel s'effectue un peu partout, y compris chez les gens non chrétiens ; je viens de lire "dix ans dans les camps chinois" de Lau Sanching ; chinois sans lien aucun
avec le christianisme, il dit avoir "célébré" très poétiquement "Noël" avec son amie en allant contempler la voûte céleste dans la nuit. Pourquoi pas ?

LA GAULOISE 17/09/2012 14:40


Depuis quelques bonnes dizaines d'années, dans notre feu- beau pays, on voit croitre une épidémie de crétinisme aigu, surtout chez ceux qui se croient investis d'une pseudo mission journalistique
ou ersatz philosohique. Jugez du résultat braves gens !

S. Dekerle 17/09/2012 14:33


Pauvre type!