Chronique d’une semaine dans le pays du Mou qui n’aime pas son peuple

Publié le 24 Mars 2013

Publié le  par Hilaire de l'Orne - Article du nº 295

L’Europe deviendrait-elle un coupe gorge ? Assurément !

Les événements financiers qui viennent de se produire à CHYPRE, sur ordre des économistes européens, devraient amener les Français à réfléchir très sérieusement sur ce qui pourrait bien leur arriver sous peu.

Effectivement une bande d’oligarques bruxellois s’est octroyé, sans aucun préalable, le droit de puiser entre 7 et 10% sur tous les comptes bancaires des habitants et résidents de ce pays, qu’ils soient CHYPRIOTES ou autres. L’impensable, l’inimaginable prise de possession d’une partie  des biens de tout un peuple a failli avoir lieu sans qu’en Europe, ailleurs que sur cette Ile, personne n’élève la voix ! Tous les comptes bancaires : comptes courants, d’épargne, de dépôt, aucun ne devait y échapper. Habituellement, lorsque des voyous s’introduisent dans une banque pour la dévaliser cela s’appelle un hold-up et les protagonistes de tels méfaits tombent sous le coup de la loi et encourent de lourdes peines. Mais il est prouvé aujourd’hui que lorsque l’on est un ministre des finances appartenant à l’Eurogroupe on peut tout se permettre, y compris de se servir dans nos comptes sans autorisation puisque « Bruxelles » en a décidé ainsi.

Si vous pensez que la France et les Français puissent être épargnés par de telles pratiques vous vous trompez lourdement, car la disposition gouvernementale bancaire Française qui garantissait à chaque citoyen de pouvoir récupérer jusqu’à un maximum de 100 000 euros sur ses comptes en cas de faillite de votre banque a disparu cette semaine comme par enchantement et dans le plus grand secret pour pouvoir le moment venu dévaliser plus aisément nos comptes! Si votre banquier vous soutient le contraire afin d’éviter tout mouvement de panique: autorisez-vous à le traiter de menteur!

Cela ne s’est pas encore produit chez nous, donc on en parle peu. Ce ne sont pas encore nos comptes bancaires qui ont failli être pillés, donc nous avons de la peine à imaginer que cela puisse nous arriver un jour, sauf que dans la mesure où les financiers européens, hors de tout contrôle, s’autorisent à faire les poches des Chypriotes, il n’y a aucune raison pour qu’ils ne s’attaquent pas demain à celles des Italiens, des Espagnols, des Portugais et des Français! La France ayant perdu toute souveraineté en matière monétaire, comme dans les domaines Financiers et économiques, devra se soumettre! Nous ne pourrions en aucun cas compter sur nos parlementaires comme à Chypre, et encore moins sur l’intelligence et la fermeté du MOU qui visiblement n’aime ni son pays ni son peuple! N’a-t-il pas en 10 mois battu tous les records d’idioties dans le domaine économique, en ayant détruit l’emploi, ainsi que tout espoir de reprise après avoir saigné les classes moyennes et l’industrie à hauteur de 30 milliards d’euros d’impôts supplémentaires ? Avec Hol’Andouille les Français vivent d’espoir à crédit et de déceptions au comptant!

- Sur le plan des retraites, la réforme socialiste consiste dans un premier temps à ne plus indexer les pensions des régimes complémentaires du secteur privé sur le coût de la vie, ce qui revient à une baisse du pouvoir d’achat qui ira en s’aggravant de manière significative tout au long du quinquennat. Bien évidemment cette réforme ne touche ni les fonctionnaires ni les régimes spéciaux des nantis qui eux n’ont jamais eu à s’en faire pour la garantie de leur pouvoir d’achat, voilà ce que l’on appelle à Gauche faire de la justice sociale.

-La justice ? Parlons-en, les juges rouges de notre triste république viennent en cassation de donner raison à une intégriste arabe qui avait refusé d’ôter son voile islamique sur son lieu de travail ( la crèche Baby-Loup à Chanteloup) allant de ce fait à l’encontre du règlement intérieur de son entreprise, ainsi qu’à l’encontre de la loi sur la laïcité. A quoi sert-il dans ce pays de faire des lois si ceux qui sont en charge de les faire appliquer sont les premiers à les transgresser ? La laïcité à la mode socialiste serait-elle interprétable, ou ferait-elle déjà, dans des esprits malades, partie intégrante de la charia ? Comme en Belgique ou l’Islam impose déjà sa marque indélébile. Toujours en matière de justice socialiste, d’après Obertone sur France 3 cette semaine, les 2/3 des crimes et délits sont liés à l’immigration, Marseille n’étant en rien une exception. Il y a Officiellement 3,5 millions de crimes et délits recensés par an en France (la réalité selon les estimations les plus sérieuses est trois fois supérieure à ce chiffre soit environ 10 millions). Aux termes du code pénal, ces délits et ces crimes sont tous punissables d’emprisonnement. Or seulement 80 000 délinquants sur 10 millions par an sont incarcérés. Ces derniers n’effectuant majoritairement que quelques mois, voire seulement les 2/3 de leur peine; pour mieux éclairer la réalité nous pouvons dire que la quasi-totalité des délinquants sont aujourd’hui en liberté. Pendant ce temps là Taubira supprime les peines plancher, supprime les jurés populaires, allège les règles de procédures pénales, ainsi que les dispositifs liés à la récidive. Nous comprenons mieux pourquoi en France les statistiques ethniques sont interdites, ce gouvernement préférant naviguer entre le mutisme et le mensonge ou l’outrance et l’ignorance!

- Pendant ce temps-là, la classe politique roucoule sous les lambris dorés, en s’exonérant régulièrement des sacrifices qu’elle impose au peuple. Il est vrai que l’exemplarité n’est pas une vertu cardinale du Socialisme (voir ce bon Cahuzac qui se fait prendre les deux mains dans le pot de confitures! ) Ou encore lorsque celle-ci repousse aux calendes grecques les nécessaires réformes la concernant, à commencer par le non cumul des mandats qui ne verra le jour qu’en 2017, ou les économies liées au train de vie honteux des parlementaires. Toujours les Socialistes se renient, est bien fou qui s’y fie !

- Concernant la liberté de la presse, je vous livre un chiffre sorti cette semaine. Selon le classement de Reporters sans Frontières, la France se situe au 38ème rang mondial, juste derrière le Salvador. Sous la présidence de M. Sarkozy nous étions 35ème : Quid des libertés sous les régimes socialistes, fascistes, ou islamistes ? En France, la liberté d’expression est devenue la capacité de pouvoir dire autre chose que l’avis obligatoire des rédactions des chaînes publiques dont France 2 est le fer de lance avec ses commentateurs déguisés en procureurs de la pensée unique et du politiquement correct. Vous aurez remarqué sans effort, que pour eux l’insoumission au régime socialiste est taxée de Populisme!

- Aurons-nous l’occasion au cours de la Manifestation prévue le 24 Mars d’entendre gronder le bruit de la révolte qui s’amplifie peu à peu après l’interdiction faite aux manifestants d’investir les Champs-Elysées. Comment répondront-ils aux provocations du Maire de Paris ? Cette avenue est-elle réservée désormais aux prières de rue des islamistes ? La révolte est un escalier qui comporte de nombreuses marches, les socialistes sur leur cul sans se poser de questions, contemplent le peuple qui les gravit une à une, trahison après trahison, jusqu’à l’étage de la violence. Surpris lorsqu’il sera trop tard, les gauchistes, accuseront les autres, toujours eux, de ne pas être sociables ou d’être racistes, et de ne pas vouloir admettre l’inéluctable marche de l’Histoire en broyant les lois qu’en 10 mois ils ont inventées pour euthanasier les libertés et opérer hypocritement à un changement de civilisation.

Hilaire de l’Orne

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article