Chypre : le blocus monétaire de l'UE, en attendant le blocus économique?

Publié le 21 Mars 2013

Par  le 20 mar, 2013 @ 15:08

Les déprimantes leçons de ChypreCette fois, c’est vraiment la guerre entre l’Union européenne et Chypre. Afin de forcer le Parlement à adopter des mesures spoliant les citoyens rejetées mardi (36 voix contre et 19 abstentions !), Mario Draghi, le Président de la Banque centrale européenne (BCE), a décidé d’entamer un blocus monétaire. Du coup, les banques de l’île vont devoir rester fermées même si les distributeurs fonctionneront toujours et le peuple se retrouve l’otage de l’Union européenne. Combien de temps la Banque centrale chypriote tiendra-t-elle ? La situation est inédite en UE…

La bourse ou la vie. Les entreprises nationales ne pouvant plus effectuer de virements à l’étranger, elles devraient vite se retrouver dans l’impossibilité de régler leurs factures et le blocus monétaire pourrait rapidement se transformer en blocus économique. À moins que le Gouvernement chypriote présente un plan B réaliste à la BCE ou que la Russie, où Michalis Sarris, le ministre des Finances, était en visite mardi soir, entre en jeu et apporte son aide à l’île (elle lui a bien prêté 2,5 milliards d’euros en 2012)…

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article

Claude Germain V 22/03/2013 12:24


Triste , mais pourvu que le clasch se produise , Marine le Pen prend 20% de plus en une seule fois ...