Cimetières profanés des français et juifs d’Algérie.

Publié le 14 Septembre 2011

Merci à Hermine.

Quand ils n’ont pas été rasés au bulldozer, ils ont été pillés : tombes éventrées, caveaux saccagés, stèles brisées et parfois même -vision macabre - ossements extraits de cercueils parsemant les allées. Voilà le sort des cimetières français d’Algérie. Des cimetières où reposent les centaines de milliers de français qui durant 132 ans firent de l’Algérie un pays prospère et moderne en partant de rien. 

Le désespoir de ces photos, il faut aussi le voir dans les familles de pieds-noirs retournant en Algérie pour honorer des aïeuls et ayant cette douloureuse surprise à l’arrivée.


Cimetière français de Mers el-Kébir


Le cimetière marin de Mers-el-Kébir en 1962

... le 25 avril 2005.


Après "restauration", on a supprimé les croix pour ne pas froisser "la population locale"


Condé Smendou

Arcole
 

Valmy

Oran

Fleurus

Tombe de l’Amiral Darlan

Le cimetière Juif de Miliana



Le cimetière juif de Mascara



Medea

Le cimetière juif de Bône


Relizane

Le cimetière de Bône

Sidi Bel Abbés


Cimetière marin de Mers el Kébir en 2006

Mascara

Lavarande, le cimetière n’existe presque plus.
Saint Cloud

Lourmel  
 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire de France

Commenter cet article

Saluki 14/09/2011 20:12



Et bien entendu, nul homme politique, nul journaliste n'en parle... Le Président ne proteste pas auprès de son homologue algérien ; au contraire, il resserre les liens avec ce pays qui
constituait des départemens français (et non pas colonie !) pour permettre plus d'immigration dans le nôtre, afin de permettre "l'assassinat" de nos valeurs,  de nos traditions,  de nos
lois, de notre Histoire (mal en point dans les manuels scolaires) et de faire de nous des dhimmis dans notre propre terre d'origine.


De toutes façons, tous les bien-pensants trouveraient des excuses à ces profanations de tombes, s'agissant de celles de "méchants" blancs et d' "affreux" juifs !


Par contre, une seule tombe musulmane est-elle saccagée en France ? on s'émeut 24 h/24 h aux info. sur les ondes et sur les chaînes pendant au moins 15 jours ; ça fait la une de toute la presse
écrite ;  un ministre  se déplace pour venir dire son indignation sur place ; on fait une émission télé spéciale où vont se succéder,  sur le plateau,  les "vertueux" donneurs
de leçons habituels (totalement muets, soit dit en passant, sur le cas d'Asia Bibi !) ; tout le monde, d'une seule voix, condamne cet acte raciste et n'hésite pas à montrer du doigt les "nazis"
ou "fascistes" d' "extrême-droite", forcément coupables (et tant pis si l'on découvre que c'est un jeune musulman qui a fait le coup : on n'insistera pas sur ce détail !!!)  etc etc...


RAS-LE-BOL de cette veulerie, de ce deux poids-deux mesures permanent, de ce silence complice pour couvrir toutes les abominations commises au nom de l'islam.


Comme diraient les "jeunes", j'ai la HAINE : oui, tous ces pourris qui nous gouvernent et tous ces pourris qui nous (dés)informent m'inspirent ce sentiment, plus encore que ceux qui osent s'en
prendre lâchement aux morts et qui veulent, par ailleurs, islamiser notre pays.


 



henri 14/09/2011 17:35



Revoltant !


Le seul mot qui me sort du coeur.


Comment ne peut-on être raciste de voir de telles horreurs ?