Citoyens, la France est en danger! Par Nancy Verdier

Publié le 8 Mars 2012

La haine de la France et des français, le manque de respect, la volonté d'imposer tôt ou tard l'islam comme religion dominante dans notre pays et ailleurs en Europe se manifestent quotidiennement : ces séquences vidéo montrent bien que les valeurs républicaines et démocratiques, la sécurité des français, la liberté, la justice sont en danger. Notre pays, sa culture, son histoire, ses valeurs,  ses habitants, peuvent disparaître si rien n'est fait pour enrayer l'immigration massive, et si les nouveaux migrants refusent de s'intégrer dans la république laïque et  d'en accepter les règles de vie.  Encore faudrait-il que nous ayons des dirigeants à la hauteur. Mais le politiquement correct interdit à la nation de s'exprimer et lui demande de refouler 2000 ans de culture et d'existence, au nom du "vivre ensemble". Certains musulmans réclament déjà la Charia, imposent le Halal, des modes vestimentaires, des comportements. Les fonds islamiques envahissent notre système économique.
Si le droit de vote est donné aux étrangers, nous aurons au niveau local de nouvelles lois en faveur de l'islam et la  montée en puissance puis l'installation définitive de ce système féodal ne sera plus qu'une question de temps. Le ver est dans le fruit. L'islam n'accepte pas les autres, n'accepte pas les autres religions, n'accepte in fine qu'un seul système juridique : celui de la Charia. Les exemples récents de la Tunisie et de la Libye sont frappants. Toute l'histoire des contrées conquises par les musulmans le prouve. L'islam avant d'être une religion, est une doctrine totalitaire, une dictature du corps et de l'esprit et la conquête des territoires des "mécréants" par le Jihad (Guerre Sainte) est un devoir pour les musulmans. 

Les mosquées sont à la fois des centres culturels, cultuels, politiques et juridiques. L'islam forme un tout. Il est globalisant et gère toute la vie des individus. Construire des mosquées sur tout notre territoire représente un danger majeur pour l'avenir : cela correspond à l'installation d'un état dans l'état, d'une force politique, religieuse et sociale qui  s'affiche volontairement étrangère à nos us et coutumes. C'est l'installation au coeur de la République française  d'un communautarisme intolérant avec ses lois spécifiques et qui entraînera à terme, l'application de la Charia. Les mosquées diffusent des doctrines criminelles et mortifères pour notre civilisation et notre existence.  Les constructions de mosquées en France  ne sont pas uniquement financées par l'Arabie saoudite. Sous le prétexte fallacieux d'être des centres culturels, ce sont les citoyens, les contribuables français qui les financent. Les élus de nos villes et de nos régions sont complices de cette expansion de l'Islam (La Mairie de Paris avec la complicité de Bertrand Delanoë  cherche à financer l'ICI) 

Français, réveillez-vous, notre pays est en danger. L'avenir de vos enfants sera compromis et inexistant si vous refusez d'ouvrir les yeux et d'agir aujourd'hui. 

Nancy VERDIER

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

23bixente23 15/03/2012 05:13


bravo à Nancy et Kafirpride (quel nick excellent !!) pour respectivement leur article et post !


il est vrai que la similitude avec les années 30 est frappante ! et il n'y a que ces abrutis de gôchos pour soit ne rien voir, soit carrément vendre leur âme au Diable... il est temps de passer à
la vitesse supérieure: que tous les Résistants d'Occident s'unissent et contre-attaquent en prenant le pouvoir et remettant l'église au milieu du village (l'expression est plus
qu'appropriée aux circonstances...!) après y avoir démoli ces foutues mosKKKées!!

kafirpride 09/03/2012 12:43


Suis en train de lire "le peuple du désastre" d'Henri Amouroux. A priori me direz-vous, quel rapport?


Aucun, si ce n'est qu'en ces années trente finissantes, notre pays a été strictement incapable de prendre en compte la réalité de la menace nazie et qu'à l'époque déjà, qui était en tête pour
refuser les crédits de guerre et rêvait doucement d'une paix improbable avec un ennemi qui lui avait des visées expansionnistes évidentes? Comme c'est curieux! les socialistes et autres
pacifistes! Quant aux communistes, Cachin, Thorez et autres ils ont adhéré  carrément à la cause ennemie! Que fait Méluche aujourd'hui et tous ses affidés?


Ne voyez-vous pas des similitudes entre les deux situations? Pendant que les usines de guerre allemande faisait les "3X8" et tournaient à plein régime, les syndicats ne voulaient pas travailler
plus de 8 heures par jour et les retards de livraison se chiffraient en mois....Sans parler de choses plus graves comme les sabotages et grèves incessantes qui paralysaient l'appareil de
production.


Bref, la Patrie était en danger et bien peu de français de gauche en était conscients.Aujourd'hui l'islam nous fait la guerre, peut-être sous une forme atypique, peut-être même pas envisagée à
l'école de guerre, et nous ne nous soucions que de notre petit confort personnel immédiat, de nos avantages "acquis" alors que nous sommes déjà en guerre.


Bref comme on le disait autrefois, la France serait-elle toujours en retard d'une guerre? La notion "d'ennemi de l'intérieur" est toujours d'actualité même plus forte et plus insidieuse de nos
jours.


J'ai bien sûr comme tout français un livret militaire aux pages jaunies, qui dort dans un tiroir mais je crois me souvenir que sur la couverture intérieure  les peines applicables aux actes
de trahison, désertion etc... en tant de guerre étaient bien définies. Je pense qu'on devrait peut-être le rappeler à ces idiots utiles de l'islam, vrais traitres de notre temps et qui, si
aujourd'hui la peine capitale a certes été supprimée, pourraient bien un jour se retrouver à la fois devant un tribunal "populaire" ou équivalent et celui encore plus impitoyable de l'Histoire!


 

Marie-Claire Muller 08/03/2012 21:06


Les élus ne doivent pas vivre sur la même planéte que nous? puisqu'ils distribuent les terrains comme des bon points? afin que nos envahisseurs puissent construire leurs casernes, avec une partie
de l'argent des contribuables, c'est à dire des victimes de l'occupation,victimes pour un temps!MERCI  POUR LES INFOS  NANCY ET GERARD QUI VONT CONTRIBUER AU REVEIL DES GAULOIS ET DES
GAULOISES