Collèges de Bordeaux et Poitiers : Deux enseignants agressés par la richesse de la France

Publié le 13 Septembre 2012

Bordeaux : un professeur agressé après un cours sur l'islam

Suite à un désaccord, un lycéen a frappé son professeur. Il a été interpellé. Face à la violence de l'élève, le chef d'établissement du lycée Trégey a dû faire appel à la police. (photo Claude Petit)

Le cours a dégénéré. Bilan : deux blessés. Mardi après-midi, appelée par l'établissement, la police est intervenue au lycée Trégey à Bordeaux-Bastide suite à un incident survenu entre un professeur et un élève de 18 ans qui s'est conclu par des violences.

Le cours abordait la religion musulmane. Très vite dans la discussion, le professeur et un de ses élèves ont été en désaccord. Au point que le ton est monté et que le lycéen s'est énervé, renversant violemment une table.

La salle de classe a été évacuée par l'enseignant qui en a référé au personnel de la vie scolaire. Convoqué dans le bureau du conseiller principal d'éducation, l'élève s'est visiblement énervé de nouveau quand il a appris que ses parents avaient été avertis de l'incident. Il a alors passé son humeur sur le mobilier et les murs, menaçant de tout casser puis, croisant son professeur dans le couloir, s'est jeté sur lui.

D'abord bousculé, l'enseignant a reçu des claques de la part de son élève, un coup-de-poing et un coup de tête. Une jeune surveillante qui tentait de s'interposer et de ramener le jeune à la raison a quant à elle reçu un coup dans l'épaule et a évité un panneau d'affichage lancé dans sa direction par l'élève furieux.

Interpellé dans la cour, le jeune a été placé en garde à vue. Il est convoqué devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour violences sur personnes chargées d'une mission de service public.

 

Professeure agressée à Poitiers : les cours suspendus au collège

Les enseignants ont fait valoir leur droit de retrait suite à l'agression d'une de leur collègue, mercredi.

Les professeurs ne donneront aucun cours ce jeudi, au collège de Buxerolles (Photo MAXPPP/La Nouvelle République)

Selon France Bleu Poitou, les professeurs du collège Jules-Verne, à Buxerolles (près de Poitiers) ont décidé de ne pas faire cours ce jeudi. Ils font valoir leur droit de retrait durant toute la journée.

Cette décision fait suite à l'agression de l'une d'entre eux par la mère d'un élève, mercredi matin. La Nouvelle République explique que l'enseignante d'histoire et géographie était en train de donner son cours quand elle a vu surgir dans sa classe un couple furibond qui lui reproche une annotation portée sur le carnet de correspondance de son fils, élève de quatrième. La mère de famille a giflé l'enseignante et lui a donné un coup de pied.

Ce jeudi matin sur France Bleu Poitou, l'enseignante s'est dit "encore choquée" par cette agression.

Interpellée par la police, la mère de famille a été placée en garde à vue où elle a également agressé les forces de l'ordre.
La mère de famille doit être présentée au parquet dans les prochaines heures.

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Claude Germain V 13/09/2012 16:58


Apres tout pourquoi un prof ici en France va discuter de l'islam avec une ordure ....l'islam ce n'est pas quelque chose de français et CA NE LE
SERA JAMAIS ...


Que le prof lui parle de vercingetorix ou de Louis XIII ,cela est et sera une saine discution ..... mainenant vous ne pourrez JAMAIS apprendre a un fauve comment fonctionne un moteur electrique
...........

DURADUPIF 13/09/2012 12:26


Les CPF quel bonheur pour les dhimmis qui en toucheront, de plus en plus du doigt.

Claude Germain V 13/09/2012 12:16


Les collabos magistrats sermoneront et libereront .Aux personnes agressées ensuite de faire marcher la machine a baffes sur le ou les magistrats liberateurs ....les seuls coupables ....