Combattre l'antisémitisme c'est combattre la haine de la France, André Gerin. Préface Gérard Brazon.

Publié le 9 Juin 2012

Monsieur André Gérin que j'ai eu l'occasion de rencontrer au Sénat lors d'une conférence est un communiste atypique car courageux et lucide. Il refusa d'être pris en photo avec moi car je représentais, étant encore à l'UMP, un risque d'une exploitation possible avec une droite compromettante et il ne voulait pas ajouter une pelletée de terre au tombereau d'immondices qui s'était déversé sur lui par ses amis politiques de gauche du fait de son coup de gueule sur les burqas et les niqabs. Même si Monsieur Jean François Copé se targue d'être le pourfendeur des burqas et niqabs, il n'en reste pas moins que sans André Gerin, il n'y aurait pas de loi contre ces malades soumises à Allah et aux mâles!

Son article est intéressant mais il ne va pas assez loin dans son combat. Il parle de défendre la République alors même que ce sont ses amis qui sont les plus ardents défenseurs de la cause de l'islam, avec l'UMP qui suit comme un toutou, pour ne pas être accusée d'islamophobie. Pour ce que cela lui a servi à l'UMP et à Nicolas Sarkozy, (93% de musulmans ont voté pour Hollande).

Bref, il serait temps que Monsieur André Gérin aille jusqu'au bout de sa réflexion et rejoigne un parti ou crée un parti politique luttant contre l'islamisation de la France.

Gérard Brazon

Loquendi Libertatem Custodiamus - Gardons la liberté de parler

Déclaration de presse

Combattre l'antisémitisme c'est combattre la haine de la France

L’agression de trois jeunes juifs à Villeurbanne doit nous bousculer dans nos certitudes tranquilles, il faut en finir avec l’angélisme et ouvrir les yeux.

Je veux exprimer ici ma solidarité avec la communauté juive, en premier lieu à Villeurbanne où se multiplient moultes agressions.

Oui, dans l’agglomération lyonnaise, comme partout en France, il y a du racisme, de l’antisémitisme et je veux rappeler ici, il y a aussi de l’anti France. Les tueries de Montauban et de Toulouse par Mohamed Mehrad l’ont confirmé.

Allons-nous prendre la mesure du danger au cœur de l’actualité de notre pays ?

A-t-on oublié la tentative, de Khaled Kelkal en 1995, d’organiser un massacre à la sortie de l’école juive de Villeurbanne ? Il s’en est fallu de quelques minutes pour que la situation tourne au cauchemar.

Oui, la gangrène intégriste existe bel-et-bien dans des quartiers de France. Se diffuse ce poison de l’obscurantisme religieux qui nourrit l’antisémite et le racisme anti-blancs. Arrêtons de faire l’autruche.

Cette réalité que je dénonce depuis des années est largement sous-estimée comme je le démontre dans mon livre « Les ghettos de la République – Encore et toujours ». Un certain nombre de nos gamins sont enfermés dans ces ghettos ethniques.

Cette haine de la France doit nous interpeller, notre vigilance doit redoubler car le risque, c’est la banalisation de faits d’une extrême gravité qui minent les fondements de la République.

L’heure est au courage, à la détermination et au réveil de tous les républicains.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Claude NOYE 10/06/2012 00:58


Pour ce qui me concerne je partage maintenant le point de vue de Mr A. Soral ...  L'Islam radical sert l'emprire et c'est donc la raison pour laquelle on tente de nous l'imposer
.......... http://www.youtube.com/watch?v=qe7T1bSRPa4&feature=related


http://www.youtube.com/watch?v=6VRPlkibUEg&feature=related