Comment construire le mythe de l'islam en Amérique. Par Gérard Brazon

Publié le 1 Décembre 2012

Tout est bon pour les tenants de l'islam!

Tout était déjà bon pour modifier les noms des prophètes juifs et chrétiens: Abraham devient Ibrahim, Moïse devient Moussa, Jésus devient Isa, Marie Myriam et ainsi de suite... Ils n'inventent rien, ils font dans la razzia biblique si je puis dire! Et bientôt ils vont tenter de nous prouver que les États-Unis sont musulmans quasiment depuis la  naissance de ces États.

Nous connaissons bien les techniques qui consistent à greffer sur d'autres religions ou croyances la religion du moment! Les chrétiens l'on fait en Europe et ont construit la plupart des Églises et monuments religieux sur les lieux, les sites et temples de croyances précédentes. Les Celtes en ont fait les frais. Mais pas seulement... 

Là c'est au niveau de l'Histoire des peuples. Tout comme en Israël où les musulmans se déclarent les ancêtres des Cananéens pour affirmer la primauté des musulmans sur les juifs en Terre Sainte.

Les tenants de l'islam ont le désir d'affirmer très tranquillement que les musulmans étaient présents aux racines constitutives des États-Unis. D'ailleurs ils n'y vont pas de main morte car ils affirment:

"Divers historiens sont en train d’entreprendre des fouilles pour retrouver les ossements et les objets ayant appartenu à un musulman enterré à Washington il y a environ 200 ans, car cela permettra de saisir, justement, l’âme de l’histoire de l’Amérique à ses débuts"     (ICI- Source)

Sans que l'on sache qui sont les historiens et surtout par qui ils sont payés. Plus grave, car ils n'ont même pas peur d'énoncer des énormités comme: 

Le défunt en question est Yarrow Mamout ; il figure parmi les dizaines de milliers – même des dizaines de millions – de musulmans amenés en Amérique pendant l’esclavage, mais c’est l’un des rares esclaves sur lequel les historiens disposent de quelques renseignements.

En oubliant de préciser que la traite des noirs fut en partie alimentée par les razzias arabo-musulmanes et que décréter que tous les esclaves (plusieurs dizaines de millions ) étaient des musulmans relève du mensonge! Et bien entendu, pour enfoncer le clou:

D’après certains documents historiques, Yarrow Mamout aurait été enseveli dans la propriété qu’il a acquise après son affranchissement en 1797. Cette propriété se trouve à Washington dans le quartier historique de Georgetown, où les maisons valent aujourd’hui des millions de dollars.

Aucune précision sur les "documents historiques".

En clair, rien n'interdit de pousser le bouchon en affirmant que les Chinois ont des droits, que les Tibétains ont des droits et que sais-je encore, puisque l'on sait que les Indiens d'Amérique en sont "quelques part" les descendants par leurs passages à travers le détroit de Béring.

En appuyant un peu plus, on peut aller plus loin puisque Abraham (Ibrahim) était musulman et en conséquence on peut affirmer que la petite "Lucie" trouvée en Afrique était musulmane et même que les Néandertaliens l'étaient aussi et pourquoi pas les Australopithèques, etc. 

Décidément, la connerie islamique n'a vraiment aucune limite face à l'acculturation des peuples. C'est bien pourquoi, ils serait temps de remettre les choses à l'endroit sinon, il vont finir par dire que Clovis était musulman!

Gérard Brazon

 


 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire d'Islam

Commenter cet article

christophe 02/12/2012 00:09


Si l'on fait des fouilles à Ground Zéro on devrai y trouver des restes d'humains assassinés par des musulmans avant le 12 septembre 2001...

manuel 01/12/2012 20:45


L´islam est une secte de tres mauvaise politique .fondée sur des légendes et des mythes.Cela ne feras qu´un de
plus