Comment et pourquoi "le populisme" avance. Par l'exemple...

Publié le 22 Février 2011

          France Soir a fait sa une hier sur l’absence des élus aux différents parlements  et singulièrement au Sénat. Patrick Meney dans son édito s’excuse presque de ce fait tout en approuvant car dit-il, « Nos élus et de façons générale nos hommes politiques ne devraient jamais oubliés qu’ils sont aussi des salariés... les salariés de tous les français ! » Fermez le ban. Dans ce blog je dis très souvent les politiques sont décalés du peuple. Ils ne sont plus en phase car le train de vie, les avantages diverses qui peuvent s’expliquer par le fait que en tant qu’élus, ils doivent rester indépendants de toutes tentations. Mais encore...

         Peut-on réellement imaginer que les avantages et autres indemnités d’une fonction élective c'est-à-dire tributaire d’aléas électoraux protègent réellement l’élu. Même s’il est honnête et je crois que l’immense majorité des élus le sont, les avantages et autres indemnités ne protègent pas l’élu du confort d’une situation, d’un oubli de ce qu’il est pour les uns d’un oubli de ce qu’il devrait être pour les autres. Surtout, ils ne protègent pas du cumul de mandats qui fait que l’élu ne peut se démultiplier à l’infini sans se perdre finalement. Je ne crois pas que l’on puisse remplir une mission totalement si l’esprit est appelé par ailleurs sur d’autres problèmes majeurs. Il faudra bien que l’on parle un jour et ce concrètement du statut de l’élu qui devra lui permettre de vivre décemment et indépendamment des tentations d’un seul mandat. Ce qui aura pour effet de rajeunir les élus et d’insuffler un sang neuf. Le cumul n’est pas un avantage, c’est une perte d’énergie soit pour l’un ou pour les autres mandats. Mais au-delà, il y a ceux qui n’ont même pas la décence d’assumer. France Soir met en lumière le cas d'un Sénateur :

              François Vendasi. Il ne vient qu’une fois par an au Sénat et en profite pour soigner ses 540 grands électeurs. Car peu le savent, un sénateur n’est pas élu par le peuple mais par ses pairs. Les Députés, Conseillers diverses (Régionaux, Généraux, Municipaux) de sa circonscription. C’est ce petit groupe qui fait qu’un élu peut par exemple s’opposer à la déchéance de la nationalité d’un criminel.   

euro7.gifQu’est-ce que c’est qu’un mandat de ce Sénateur :

7100,25€

Plus les Indemnités représentative forfaitaire de frais de mandat (IRFM) qui ne font l’objet d’aucun contrôle:

6209,13€ (Ce qui explique pourquoi tant d’élus paient en liquide la plupart de leurs achats.)

Plus les indemnités de Maire de Furiani :

2090,81€ brut

De vice-président de « Bastia Agglomération »

1254,48€

Les indemnités se cumulent et les avantages aussi.

Des absents dans les parlements il y en a souvent. C’est le Sénateur Marcel Donneux qui affirme que les 343 sénateurs français ne sont pas tous d’une assiduité exemplaire. En fait, c’est la règle des tiers.

1/3 ne vient presque jamais.

1/3 vient irrégulièrement.

1/3 travaille d’arrache-pied.

Mais tous ont les mêmes indemnités car l’article 15 alinéa 3 qui devrait s’appliquer sur les absents à savoir, des amendes, n’est jamais appliqué.

Pour conclure ;

Mais ce n’est pas tout. Ce Sénateur élus en 2008 s’il partait en retraite en fin de mandat en 2014, bénéficierait d’une retraite de 1900€ alors qu’un français lambda en retraite touche une pension en moyenne de 1300€.

Pour ce qui est des Députés, je vous rassure, ce ne sont pas les punis. Même en cas de « retraite anticipée » suite à une non-réélection, ils continueront de toucher sur la durée d’un mandat une sorte d’allocations chômage puis, une pension à vie. Elle est quand même sympa la vie d’élu de la République. Je vous passe les voyages gratuits en avion, par la SNCF en 1er classe et la RATP. A l’heure de l’internet et des réseaux sociaux, cela commence à faire jaser dans les chaumières.  

 

Populiste l’article de France Soir ? Oui sans doute... si je suis tombé à terre, c’est la faute à Voltaire, le nez dans le ruisseau, c’est la faute à Rousseau.

Ah, si France Soir commence à donner le mauvais exemple !

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girl 28/02/2011 20:39



Sénateurs=RIPOUX!?!????