Réflexions à propos du ramadan et la dhimmitude républicaine. Par Christophe.

Publié le 7 Août 2012

Après l’affaire des quatre “Vladimir” animateurs de Gennevilliers, un autre cas similaire a été signalé dans une colonie de vacances, à Cherves-Richemont, dans le Sud-Ouest de la France.

 

L'opinion publique est choquée que des animateurs de colonies de vacances souhaitent faire le ramadan en méprisant la sécurité des enfants qu’ils ont en garde.

     

A droite comme à gauche

 

Pour le PS critiquer l'islam c'est s'attaquer à l'islam. S'attaquer à une religion c'est comme s'attaquer à la république. Logiquement j'en conclus que l'église est séparée de l'état depuis 1905 alors que l'islam est rattaché à l'état en 2012.

Prochaine étape : l'inscription dans la constitution que la République Française devient la "République Islamique Française".   

 

La droite qui traditionnellement est censée incarner l'opposition, confirme sa dhimmitude à l'islam en adoptant la même position que la gauche par la voix de Jean François Copé sur Europe1 :

« Les pratiques religieuses, dès lors qu’elles sont tout à fait conformes à la laïcité, c’est-à-dire subordonnées aux lois de la République, doivent être pleinement respectées. Personne n’a jamais démontré que la pratique du ramadan empêchait nos compatriotes de confession musulmane de travailler ».

Mais surtout, selon le dirigeant de l’UMP, « la pratique religieuse du ramadan est une pratique qui n’est en rien contradictoire avec le respect des lois de la République, sauf cas tout à fait exceptionnel. »

 

Nos politiques, de droite comme de gauche, refusent d’admettre que c’est dangereux d’exercer certaines activités en faisant le ramadan. Tous déclarent conforme le ramadan avec les lois de la République. C'est vrai pour la République Islamiste mais c'est faux pour la République laïque !

 

Le ramadan et la santé

 

Rappelons que le fait que ne pas manger, ni boire une goutte d’eau pendant des heures peut provoquer des malaises. En conséquence les personnes pratiquant le jeune du ramadan et qui doivent assurer la surveillance d'enfants font prendre des risques à ces derniers.

Les créateurs du ramadan eux-mêmes savaient que c’était mauvais pour l’organisme puisque malades, femmes enceintes ou voyageurs en sont dispensés, et doivent s’en acquitter plus tard.

Avez-vous déjà eu à travailler avec des musulmans ? Les gens se traînent, ils sont fatigués.

Monsieur Copé ne pensez vous pas que cela dépend de la résistance physique de chacun ?

 

Inégalité au travail et dhimmitude

 

Qui n’a pas eu, en France, des collègues qui vous laissent assumer leur boulot….parce qu’ils sont épuisés.

Lorsque le ramadan tombe pendant le mois d'août comme cette année et que votre patron vous demande de prendre vos vacances en période scolaire parce que vos collègues musulmans ne sont pas en état de travailler dans cette période estivale c'est très désagréable. C'est même discriminatoire envers les non musulmans. C'est de la « nonmusulmanophobie ».

Existe t-il un catholique qui n'a jamais renoncé à fêter pâques en famille parce que son employeur, désolé et jurant qu'il ne pouvait pas faire autrement, lui a demandé de bosser ce jour là ? Avez vous alors crié à la christianophobie ? Non vous avez simplement râlé et vous avez travaillé sans que cela ne sorte dans les médias.

On a l'impression que pour certains de nos politiques il vaut mieux risquer la vie de nos enfants et la nôtre plutôt que de risquer d’offenser l'islam.

ramadan 2   

Faisons du politiquement incorrect

 

Les associations de sécurité routière feraient bien d'évaluer le nombre d'accidents impliquant des musulmans en hypoglycémie. Ce serait intéressant...

Il serait intéressant que la Sécurité Sociale fasse un bilan de ce que coûte le ramadan en arrêts de travail.

De même que le MEDEF ferai bien de demander une enquête afin de connaître le coût du ramadan 2012 pour les patrons.

 

Des métiers à risques

 

Je prends le bus régulièrement. Ceux qui sont usagers comme moi des bus de Versailles, Chaville et Vélizy savent qu'au moins 80% des conducteurs sont d'origine maghrébine. Imaginons que certains d'entre eux soient non musulmans (félicitations on ne vous à pas encore coupé la tête) ou ne pratiquent pas le jeûne. Il en reste un grand nombre qui continue de conduire le bus.

Suis-je en sécurité à l'intérieur ?

 

La main d’œuvre du bâtiment comprend beaucoup de personnes issues de l'immigration légale ou illégale. Par voie de conséquence, beaucoup de musulmans. Désolé mais je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de suisses, d'australiens et d'américains qui travaillent sur nos chantiers...

N'est-ce pas dangereux de manier des engins, de travailler sur des échafaudages ? Quand je marche dans la rue, si je prends un parpaing sur la tête, on parlera d'accident du travail mais on ne cherchera pas à savoir si le jeûne du ramadan est en cause. Cela reviendrai à stigmatiser...    

 

En cas d’accident mortel impliquant le jeûne du ramadan, va t-on crier à l'islamophobie si je réclame justice et que la cause en soit établie ?

 

Faisons du Raymond Devos

 

Mon anesthésiste diminué par le jeune du ramadan s'est trompé dans la dose qu'il m'a administré. Je suis tombé dans le coma. Heureusement ma famille n'est pas islamophobe et elle ne déposera pas plainte contre lui.

 

Lorsque je prends l'avion sur Air France, j'imagine que bon nombre de passagers Français doivent être  musulmans. Je dois impérativement m'abstenir de manger pendant le vol afin de ne pas heurter les musulmans présents et faire preuve d'islamophobie. J'espère dans le même temps que mon pilote est chrétien et que le risque qu'il s'endorme aux commandes de l'avion est minime par rapport à un musulman.

 

A quand l'annulation du procès-verbal en faveur d'un conducteur musulman verbalisé pour non respect de la vitesse par les radars calculateurs de moyenne ?

Le jeûne du ramadan ayant entraîné une perte de vigilance du conducteur musulman celui-ci ne s'est pas rendu compte qu'il ne respectait pas la vitesse entre deux radars. Ce serai stigmatiser sa religion que de le verbaliser pour cela.

 

Le braqueur tué par le bijoutier parisien était-il musulman ou d'une autre confession ?

Parce que s'il était musulman et diminué par le jeûne du ramadan, il n'a peut-être pas été assez lucide. Avec toutes ses facultés la raison aurait repris le dessus et il ne serai pas allé faire un braquage. Il aurai plutôt pris RDV au pôle emploi pour trouver un travail...  

 

Un cas jamais évoqué

 

Celui des agents des forces de l'ordre, dont de plus en plus de membres sont issus de la diversité. C'est à dire plus d'enfants d'immigrés, donc plus de musulmans puisqu'en France l'immigration est en grande majorité issue des pays de confession musulmane. Ces agents musulmans continuent de porter une arme à la ceinture pendant le ramadan.

Si les sous-officiers de la gendarmerie et les gardiens de la paix de la police ne contiennent dans leur rang qu'une faible quantité de musulmans, ce n'est pas le cas des gendarmes adjoints volontaires et des adjoints de sécurité dans la police. Ces jeunes sous contrat sont issus de recrutement local. Si vous allez en Lozère ou dans la Creuse, l'APJ adjoint sera le fils de l'agriculteur ou du boucher local dont la famille est ici depuis des siècles, pas de risque lié au ramadan. En revanche, allez voir les brigades de gendarmeries et les commissariats de police en île de France. Les adjoints sont à 90 % issus de l'immigration.

Beaucoup d'entre eux pratiquent le ramadan et pourtant ils continuent assurer le service avec l'arme à la ceinture. Sommes nous certain qu'ils prendrons la bonne décision, fatigués, en hypoglycémie, lorsqu'il faudra assurer leur propre légitime défense ou celle d'un citoyen de la république par l'usage des armes ?   

Finalement ceux qui sont en arrêt de travail, ne sont-il pas pour le coup les plus sages ?

 

Nous sommes comme dans une camisole de force

 

On le comprend que tout est pour satisfaire l’islam, au risque de notre vie !

Nos élus qui nous doivent la paix et la sécurité ont décidés de faire l'autruche.

Si nous bougeons nous nous mettons hors la loi et si nous parlons nous sommes islamophobes.

Comment allons nous sortir de cette camisole ? Par l'information ici ou ailleurs.  

En rendant les Français d’abord islamo-sceptiques afin qu'ils deviennent ensuite islamo-réalistes. Le mensonge islamique révélé, le masque tombera et l'espoir reviendra...

 

Christophe

:http://www.fn78-1.fr/article-le-dam-du-ramadan-108878544.html

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

jp 08/08/2012 09:05


les parents si ils avaient un peu de bon sens retireraient leur enfants de cette colo.