Comment Israël est devenu le champion de l'innovation ?

Publié le 20 Juillet 2012

On reconnaît le dynamisme d’un pays à sa capacité d’innovation. À ce titre, Israël se classe parmi les bons premiers. C’est dans ce petit pays que l’on trouve la plus grande concentration d’entreprises en démarrage dans le secteur des technologies.

Malgré des relations très tendues avec ses voisins, cette nation de 7,5 millions d’habitants (environ autant que le Québec) jouit d’une croissance économique rapide et n’a quasiment pas vu passer la récession de 2008. Elle doit cette force à des efforts constants d’innovation.

En quelques décennies d’existence, Israël a notamment donné naissance à l’énergie solaire, au téléphone cellulaire, à la puce Pentium d’Intel, aux cartes-mémoire, au clavardage… et aux tomates-cerises. Comment la petite colonie d’après-guerre est-elle parvenue à devenir une puissance technologique ?

Priorité à la recherche

Israël est le pays qui compte le plus grand nombre d’entreprises en démarrage, d’ingénieurs et de scientifiques par rapport au nombre d’habitants. 40% de ses exportations sont liées aux technologies. Elle compte plus de sociétés cotées sur le NASDAQ que toute l’Europe, la Chine, l’Inde, la Corée du Sud et le Japon combinés.

Qu’il s’agisse de technologie, de sciences ou de santé, la recherche-développement (R&D) est ancrée profondément dans la société israëlienne. En fait, le pays détient le record mondial du nombre de professionnels de R&D par habitant (140 sur 10000), et de dépenses en R&D par rapport au produit intérieur brut. Pas étonnant que les géants des technologies s’installent dans la région, comme Google qui y a ouvert sa deuxième plus grosse opération.

L’influence de l’armée

En Israël, tous les garçons et filles font un service militaire après leurs études. Ils y apprennent le sens de la mission et du travail en équipe, plus encore que dans les autres armées du monde, car l’armée israëlienne est organisée selon une hiérarchie minimale, qui favorise les échanges informels et l’expression des opinions.

À l’armée, ils sont aussi mis en contact avec des technologies de pointe qui influencent l’innovation civile. Par exemple le Kinect de Microsoft, une plateforme de jeux vidéos qui réagit aux mouvements du corps, a été créé par une petite entreprise israëlienne à partir de technologies militaires.

La formation militaire contribue à former le leadership des entrepreneurs israëliens, qui se révèle particulièrement utile en période de crise. Dov Frohman, dirigeant d’Intel en Israël, l’a démontré pendant la première guerre du Golfe en 1991 ; alors que le gouvernement distribuait des masques à gaz aux citoyens pour les préparer au pire, Dov Frohman et son équipe ont continué à livrer leur production nuit et jour, masques au visage.

Un patriotisme inclusif

La culture israëlienne repose sur le judaïsme, qui valorise le doute et le questionnement – des attitudes essentielles à la science ainsi qu’à l’entrepreneuriat. Étant donné le contexte géopolitique, l’innovation technologique est aussi perçue comme un moyen d’affirmation culturelle, et même de survie.

La fierté nationale des Israëliens ne les isole pas du reste du monde ; bien au contraire, ils ont une politique d’immigration très accueillante qui favorise la contribution des travailleurs hautement qualifiés, quelle que soit leur provenance. Cela contribue à nourrir le dynamisme économique du pays.

Quelques entreprises techno à suivre

Parmi les entreprises en démarrage qui se sont illustrées en Isräel, on peut citer Joytunes, un outil interactif pour les enseignants de musique ; SpineAssist, un robot d’assistance aux chirurgiens pour les opérations à la colonne vertébrale ; MobileEye, une caméra embarquée dans les automobiles qui permet de prévenir les accidents ; et Taga, un vélo qui se transforme en poussette en 20 secondes.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

Marie-claire Muller 20/07/2012 21:37


Oui et aussi fabriquer de l'eau(l'appareil dont le nom est watergen ) a fait ses preuves  en fournissant 200l d'eau par jour à partir de l'air dans les régions désertiques et 600l dans les
régions plus humides(c'est Tsahal qui la expérimenté) en + cette eau est filtrée et délicieuse!(vu sur GUYSEN TV)