Comment l'état finance ceux qui lui tirent dans le dos au moindre prétexte?

Publié le 15 Août 2010

Qui finance SOS Racisme ?

par Catherine Ségurane


agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/qui-finance-sos-racisme

Les comptes de l’association SOS Racisme pour l’exercice 2009 sont parus au Journal Officiel :

journal-officiel.gouv.fr/publications/assoccpt

Leur analyse montre une association recevant des subventions massives de la part d’administrations et de très gros donateurs, cependant que le montant des adhésions plafonne modestement à 18 669 euros.

Le total des dons, adhésions et subventions pour 2009 s’élève à 904 596 euros.

Le montant des subventions de l’Etat est assez impressionnant. Ajouté aux subventions de collectivités territoriales et à quelques très gros dons privés, il dresse le portrait d’une association bien en cour auprès des grands de ce monde, mais pauvre en ressources venant des adhérents de base. L’Etat paie plusieurs fois : d’abord 348 000 euros (mazette ! ) proviennent d’un établissement public nommé Fond d’aide et de soutien pour l’intégration et la lutte contre les discriminations, alias Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances :

wikipedia.org/Fonds_d’aide_et_de_soutien

wikipedia.org/Agence_nationale_pour_la_cohésion

On y ajoutera 80 000 euros au titre du Ministère de l’Education nationale, plus deux chèques distincts du ministère de la Jeunesse et des sports ; 46 000 euros directement, auxquels il faut ajouter 30 000 euros versés par l’intermédiaire du Conseil de développement de la vie associative (CDVA), un machin qui dépend de lui :

http://www.coordinationsud.org/CDVA-Conseil-du-Developpement-de

Total des subventions pour l’Etat, ses établissements publics et ses agences : 504 000 euros.

Passons maintenant aux collectivités locales : la mairie de Paris offre 40 000 euros et le Conseil régional d’Ile de France 35 000.

Le privé n’est pas en reste : Pierre Bergé, nouveau propriétaire de Monde donne 100 000 euros.

La Ford Foundation , célèbre organisation américaine offre 72 724 euros. Dans un article paru dans Cairn info, Ludovic Tournès qualifie cette organisation d’organe de diplomatie culturelle des Etats-Unis. Le réseau Voltaire parle, plus brutalement, de paravent philanthropique de la CIA, rôle qu’elle joua assez directement durant la guerre froide, puis plus subtilement ensuite, développant la notion de soft power.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fondation_Ford)

http://www.cairn.info/revue-vingtieme-siecle-revue-d-histoire-2002-4-page-65.htm

http://www.voltairenet.org/article13171.html

http://www.voltairenet.org/article13444.html

agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/qui-finance-sos-racisme

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

cogean tu est né pleutre tu finira de mémeFrancishou la la ch&reFrancis Claude 18/08/2010 06:15



ouf et merci de vos efforts ils sont recompensés.


auriz vous la grande gentillesse de m'adresser par courriel a vranais@yahoo.fr votre programe electoral car en fait cela en est un du moins pour le suget qui
nous inquiéte.comme cela je pourrait l'imprimer d'un seul coup et en faire ma bibble (pardon pour Gerard qui est athé)


merci et encore bravo ceci fera peut etre comprendre a certaines autruches politiques ou autres que nous sommes en DANGER


cordialement FRANCIS.



muller marie-claire 17/08/2010 15:42



@FRANCIS


LA SUITE ET FIN DE MON TEXTE!!! (IL Y A DE L OPPOSITION!!) ESTCE QUE SOS ANTI LIBERTE EST A L AFFUT?EN TOUT CAS C EST DIFFICILE A FAIRE PASSER


Rétablir la proportionnelle aux élections, pour les partis ayant atteint les 10% des suffrages.


 


Exiger la préférence Nationale, et prioritaire, pour l'attribution des logements et diverses allocations.


 


AUX ARMES CITOYENS, CAR CELA DEVIENT EVIDENT DANS UN AVENIR PROCHE ...



cogean tu est né pleutre tu finira de mémeFrancishou la la ch&reFrancis Claude 17/08/2010 15:16



Chere Marie-Claire merci de votre tenacité nous en sommes a la réduction des 35 heures je ne crois pasencore avoir la fin.......et les lecteurs du blog qui pensent comme nous restons sur notre
fain.pourriez vous faire encore un petit effort merci


cordialement


Francis



muller marie-claire 17/08/2010 13:52



CHER FRANCIS  la 3éme, peut être la bonne ?je ne me décourage pas aussi facilement, quand il s'agit de la bonne cause, celle de notre survie, et celle de mon Pays, si ça ne passe pas ,je le
fais ailleurs,c'est d'ailleurs déjà fait!voici donc la suite


- Ne plus construire de mosquées. Les fidèles seront autorisés à prier dans des salles de prières financées exclusivement par eux. Tous les crédits exogènes
devraient être interdits ainsi que les Imans exotiques.


- Les imams convaincus de propos séditieux dans l’exercice de leur ministère devraient être expulsés définitivement – En finir avec les accommodements culturels.
Les polygames doivent être expulsés avec toute leur famille. Les femmes sans travail prétendument seules mais venue abusivement sous couvert d’un mariage polygame seront expulsées en même temps
que leur mari. Les femmes de polygames vivant seules ne seront autorisées à rester que si elles ont un travail propre à assurer leur indépendance financière. En aucun cas le « mari » ne pourra
venir les visiter. Le voile intégral devrait être interdit en rue et dans tous les endroits publics pour les résidentes et les nationales. Plus question d’accorder d’accommodements comme les
piscines à horaires séparés ou les vestiaires communautarisés. Partout la mixité sera la règle. Sauf dans des clubs privés financés par leurs
deniers. Les cantines hallal seront interdites, celui qui voudra manger hallal apportera ses
sandwichs ou sa gamelle. Seules les fêtes chrétiennes (car elles ont été en quelque sorte laïcisées dans nos pays de racines chrétiennes) ou laïques pourront prétendre être des jours chômés. Pour
les fêtes des autres religions, elles feront l’objet de négociations individuelles au sein des entreprises et seront comprises dans les congés annuels. – Modifier l’attribution des allocations
familiales. Compte tenu de la disparité entre la natalité des autochtones et des allochtones, et afin de les rééquilibrer, il faudrait distribuer
des allocations croissantes jusqu’au 3ème enfant afin de favoriser les naissances françaises, moitié moindre pour le 4ème et plus d’allocation au-delà. Ceci afin de décourager la fabrication
d’enfants « alimentaires » et sous éduqués et de limiter l’explosion démographique des allochtones. De plus, seuls les Français y auraient droit.
Le droit du sol supprimé, il n’y aurait aucune raison de favoriser la naissance de Maliens ou d’Algériens sur notre territoire. Rappelons que les allocations familiales ne sont pas un salaire
mais une incitation à procréer des petits français.


- Les étrangers convaincus de fraudes lourdes aux allocations (genre inventer des allocataires fantômes pour multiplier les indemnités, se faire prescrire des
tombereaux de médicaments à revendre au bled) seront également expulsés ou au minimum définitivement privés des dites allocations.


- Interdire les manifestations de soutien à toute cause étrangère à la France de manière à éviter d’importer chez soi les conflits des autres. – Cesser de financer
toutes les associations droits-de-l’hommistes qui nous coûtent cher pour le seul plaisir
masochiste de nous empoisonner la vie. Toutes ces mesures viseraient plusieurs objectifs :


1) réduire la population extra-européenne sur notre sol et réduire ses velléités « d’indépendance » qui la pousse
vers un communautarisme chaque jour plus affirmé. En nombre réduit ils seront, par simple effet de dilution, moins revendicatifs et par un effet
spécifique aux musulmans, ils se retrouveront dans des conditions favorables à la Houdna. Ils seront donc moins manipulables par les imams et agitateurs qui les instrumentalisent pour la cause de l’islam.


2) Retirer de l’équation les cas les plus difficiles, voire irrécupérables qui nécessitent une poigne de fer et sont de ce fait incompatibles avec une société
démocratique basée sur le consensus..


3) Responsabiliser les familles afin de les inciter à mieux éduquer leurs enfants.


4)Responsabiliser les individus afin qu’ils prennent en compte le rapport satisfaction immédiate / risque encouru
au lieu de se laisser aller à toutes leurs impulsions. L’occasion faisant bien souvent le larron, en diminuant le nombre d’occasions, on diminuera le nombre de larrons.


Bref aller à contre courant du laxisme ambiant, de la ritournelle compassionnelle en vigueur, de la mise en
accusation de la société comme responsable des fautes des uns ou des autres et cesser en outre d’ouvrir un boulevard à l’islam qui ne se contentera jamais d’un rôle de second plan si on lui
laisse trop de latitude. Il faut que la règle soit claire : qui casse paie et la même loi et la même culture pour tous. Les cultes et folklores divers étant strictement réservés à la sphère
privée. Après ce filtrage et une fois les règles clairement établies, nous pourrons vivre sans problème avec ceux qui resteront et qui se sentiront enfin Français tant il est vrai qu’on s’attache mieux à ce qu’on a mérité et à ceux qu’on
respecte. Et notre laxisme et notre compassion, même si ils en bénéficient outrageusement, ne nous attirent pas leur estime mais leur mépris.


 


Imposer lors de l'attribution d'un visa a l'étranger, d'un billet de transport A/R avec dates précises, d'un document de la famille visitée qui sera pénalement
responsable du "touriste", en cas de non-retour, d'un dépot de garantie de moyens d'existances,
confié aux Mairies ou Commissariats, qui en libèreront chaque semaine, une partie a définir.


 


Ne plus permettre et autoriser les Partis Français, tel que celui de O.Beçancenot (entre autres) de lancer des
slogans démagogiques tels que : Désarmer la Police, supprimer les BAC, et mieux encore, réduire davantage les 35 heures/hebdomadaires.




hou la la ch&reFrancis Claude 16/08/2010 15:43



helas bis repétitat chere Marie-Claire mais l'incident est peut etree voulu.................aller savoir.Ce Brazon et ces conplices que nous sommes doivent en emerdé pas mal!!!!


a+ Francis



muller marie-claire 16/08/2010 15:10



@FRANCIS


Aprés un incident technique voici tout le message qui m'a été envoyé:


QUE PENSEZ VOUS DE CE PROGRAMME ?


L'EXIGER ! LE RÉCLAMER ! LE SOUTENIR !


JE PENSE QU'IL Y A URGENCE, DANS UN TOUT PREMIER TEMPS ...


 


 


- Stopper l’immigration et renvoyer chez eux un maximum d’« étrangers » même français de papiers. D’abord, renvoyer chez eux sans exception tous les clandestins en
cessant de multiplier les procédures à l’infini. Cet allongement des délais est le meilleur moyen qu’ont trouvé les associations pour incruster les
sans papiers. Car à force de délais, ils finissent par avoir un travail et surtout des enfants, nés français et scolarisés en France, et ils deviennent inexpulsables.


- Donc commencer par supprimer le droit du sol.


- Stopper le regroupement familial. Qu’il soit entendu que l’immigré extra-européen vient exclusivement pour un travail précis, durant une période précise, renouvelable à l’amiable, et sans qu’il
soit autorisé à faire venir sa famille qu’il ira visiter en vacances. Ceci étant applicable à ceux qui sont déjà sur place.


- Limiter l’asile politique aux ressortissants issus des régions effectivement à feu et à sang. Se réfugier en France pour éviter un usage local déplaisant comme un
mariage arrangé, ne peut être considéré comme un motif d’asile politique valable. La France n’est pas là pour permettre aux allogènes de contourner leurs coutumes sur notre dos. Si leurs coutumes
leur déplaisent qu’ils œuvrent donc chez eux pour les réformer… !


- Renvoyer tous les immigrés sans travail, chômeurs de longue durée ou Rmistes sans prendre en compte leurs
incidences familiales. Il est grand temps que nous commencions à nous soucier de LEUR incidence globale sur NOTRE société. – Qu’après la première
récidive, la peine pour tous les délinquants d’origine étrangère soit la déchéance de la nationalité comme indignes de l’honneur reçu, et l’expulsion immédiate. Point n’est besoin de leur
infliger en sus une peine de prison. Le but n’est pas tant de punir que d’assainir. Et ceci, en particulier pour tous le binationaux qui s’avèrent les plus faciles à expulser puisque encore
ressortissants d’un autre état. Les formalités en seront simplifiées.


- Il ne faut donc surtout pas supprimer la double nationalité. – Si le délinquant expulsable est mineur, il faut
expulser ses parents avec lui, en tant que responsables légaux (et de fait, ils ont failli dans leur tâche) et leurs enfants mineurs en tant que dépendants.


- Si le délinquant mineur est inexpulsable ou difficilement, pour raisons diplomatiques, il faut couper les
allocations familiales à ses parents en plus des autres peines telles que l’école de correction spartiate qu’on ferait bien de réactiver.


- L’expulsion consistera en un éloignement définitif du territoire. Un fichier ADN servira à cet effet.


- Il faut donner à la police l’autorisation d’ouvrir le feu en cas d’émeutes, d’agression et de délit de fuite sans qu’il puisse systématiquement être fait état de bavure.


- Il faut alourdir les peines (travaux forcés avec réouverture du bagne de CAYENNE, ou d’intérêt public
selon la gravité du délit, école de redressement spartiate pour les mineurs, indemnisations des victimes prélevées sur les salaires ou allocations des coupables). Et pour les délinquants
d’origine étrangère qui sont difficilement expulsables par suite d’absence de convention avec leur pays, leur donner le choix (ou à leur famille
s’ils sont mineurs) entre effectuer la peine légale, y compris le versement des indemnités qui ne doivent pas être symboliques ou quitter volontairement le pays. Exemple : celui qui aura brûlé un
véhicule sera tenu de verser la valeur de remplacement de ce véhicule, même si cela lui prend toute sa vie.


- Les agressions en classe que ce soit envers les professeurs ou des condisciples seront suivies d’expulsions ou de peines très lourdes si l’expulsion s’avère
impossible. Il en serait de même pour les agressions sexistes contre des médecins ou des infirmiers dans l’exercice de leur profession.


- Ne plus construire de mosquées. Les fidèles seront autorisés à prier dans des salles de prières financées exclusivement par eux. Tous les crédits exogènes
devraient être interdits ainsi que les Imans exotiques.


- Les imams convaincus de propos séditieux dans l’exercice de leur ministère devraient être expulsés définitivement – En finir avec les accommodements culturels.
Les polygames doivent être expulsés avec toute leur famille. Les femmes sans travail prétendument seules mais venue abusivement sous couvert d’un mariage polygame seront expulsées en même temps
que leur mari. Les femmes de polygames vivant seules ne seront autorisées à rester que si elles ont un travail propre à assurer leur indépendance financière. En aucun cas le « mari » ne pourra
venir les visiter. Le voile intégral devrait être interdit en rue et dans tous les endroits publics pour les résidentes et les nationales. Plus question d’accorder d’accommodements comme les
piscines à horaires séparés ou les vestiaires communautarisés. Partout la mixité sera la règle. Sauf dans des clubs privés financés



hou la la ch&reFrancis Claude 15/08/2010 22:17



houlala chére Marie-Claude mais quel belle page de propositions faites vous la domage elle finie en queue de poisson.......mais quand méme j'hesite un peu a cette lecture qui va tout a
fait dans mes vues et je les approuves a 100/100.....


mais voila nous sommes en France et les dirigeants de ce beau pays sont devenus des laches des pleutres et des béni oui oui vis a vis de tous ces crimes comis contre notre beau pays les
biens pensants les gochos les journalistes sans respect de leur métier voir Kan et mariane qui ce permet d'insulter le Président de la République sils n'ont pas de respect pour l'homme qu'ils en
aient pour la fonction il est l'élu du peuple souveraint a ce jour.


mais je ne sait pas jusqu'uo nous irons dans l'infamie tous les jours le cout de la vie augmente les salaires les pensions et tout les autres subsides de Français ayant travailler toute
leur vie et defendu les lois de la France ce voient baffoues et leur niveau de vie de plus en plus diminuée.


a ce rythme je crois qaue nous allons tout droit a une guerre civile qui il faut bien le dire est déja déclaré par nos ennemis islamistes purs et durs il ne reste plus que quelques jeunes
Français un peu plus couillus que la moyenne aille regler leur compte a quelques petits caids et vous verrez alors le déchainement des hordes sauvage sortir des citées armés jusqu'aux dents et
massacre les faces de craies comme ils nous appellent dans leurs belle chansons que notre gouvernement n'a méme pas le courage d'interdir et de foutre ces salopards a la porte de notre
pays!!!!


bon un jour viendras ou!!!!!!!!!enfin je le souhaite


Francis



muller marie-claire 15/08/2010 16:41



QUE PENSEZ VOUS DE CE PROGRAMME ?


L'EXIGER ! LE RÉCLAMER ! LE SOUTENIR !


JE PENSE QU'IL Y A URGENCE, DANS UN TOUT PREMIER TEMPS ...


 


 


- Stopper l’immigration et renvoyer chez eux un maximum d’« étrangers » même français de papiers. D’abord, renvoyer chez eux sans exception tous les clandestins en
cessant de multiplier les procédures à l’infini. Cet allongement des délais est le meilleur moyen qu’ont trouvé les associations pour incruster les
sans papiers. Car à force de délais, ils finissent par avoir un travail et surtout des enfants, nés français et scolarisés en France, et ils deviennent inexpulsables.


- Donc commencer par supprimer le droit du sol.


- Stopper le regroupement familial. Qu’il soit entendu que l’immigré extra-européen vient exclusivement pour un travail précis, durant une période précise, renouvelable à l’amiable, et sans qu’il
soit autorisé à faire venir sa famille qu’il ira visiter en vacances. Ceci étant applicable à ceux qui sont déjà sur place.


- Limiter l’asile politique aux ressortissants issus des régions effectivement à feu et à sang. Se réfugier en France pour éviter un usage local déplaisant comme un
mariage arrangé, ne peut être considéré comme un motif d’asile politique valable. La France n’est pas là pour permettre aux allogènes de contourner leurs coutumes sur notre dos. Si leurs coutumes
leur déplaisent qu’ils œuvrent donc chez eux pour les réformer… !


- Renvoyer tous les immigrés sans travail, chômeurs de longue durée ou Rmistes sans prendre en compte leurs
incidences familiales. Il est grand temps que nous commencions à nous soucier de LEUR incidence globale sur NOTRE société. – Qu’après la première
récidive, la peine pour tous les délinquants d’origine étrangère soit la déchéance de la nationalité comme indignes de l’honneur reçu, et l’expulsion immédiate. Point n’est besoin de leur
infliger en sus une peine de prison. Le but n’est pas tant de punir que d’assainir. Et ceci, en particulier pour tous le binationaux qui s’avèrent les plus faciles à expulser puisque encore
ressortissants d’un autre état. Les formalités en seront simplifiées.


- Il ne faut donc surtout pas supprimer la double nationalité. – Si le délinquant expulsable est mineur, il faut
expulser ses parents avec lui, en tant que responsables légaux (et de fait, ils ont failli dans leur tâche) et leurs enfants mineurs en tant que dépendants.


- Si le délinquant mineur est inexpulsable ou difficilement, pour raisons diplomatiques, il faut couper les
allocations familiales à ses parents en plus des autres peines telles que l’école de correction spartiate qu’on ferait bien de réactiver.


- L’expulsion consistera en un éloignement définitif du territoire. Un fichier ADN servira à cet effet.


- Il faut donner à la police l’autorisation d’ouvrir le feu en cas d’émeutes, d’agression et de délit de fuite sans qu’il puisse systématiquement être fait état de bavure.


- Il faut alourdir les peines (travaux forcés avec réouverture du bagne de CAYENNE, ou d’intérêt public
selon la gravité du délit, école de redressement spartiate pour les mineurs, indemnisations des victimes prélevées sur les salaires ou allocations des coupables). Et pour les délinquants
d’origine étrangère qui sont difficilement expulsables par suite d’absence de convention avec leur pays, leur donner le choix (ou à leur famille
s’ils sont mineurs) entre effectuer la peine légale, y compris le versement des indemnités qui ne doivent pas être symboliques ou quitter volontairement le pays. Exemple : celui qui aura brûlé un
véhicule sera tenu de verser la valeur de remplacement de ce véhicule, même si cela lui prend toute sa vie.


- Les agressions en classe que ce soit envers les professeurs ou des condisciples seront suivies d’expulsions ou de peines très lourdes si l’expulsion s’avère
impossible. Il en serait de même pour les agressions sexistes contre des médecins ou des infirmiers dans l’exercice de leur profession.


- Ne plus construire de mosquées. Les fidèles seront autorisés à prier dans des salles de prières financées exclusivement par eux. Tous les crédits exogènes
devraient être interdits ainsi que les Imans exotiques.


- Les imams convaincus de propos séditieux dans l’exercice de leur ministère devraient être expulsés définitivement – En finir avec les accommodements culturels.
Les polygames doivent être expulsés avec toute leur famille. Les femmes sans travail prétendument seules mais venue abusivement sous couvert d’un mariage polygame seront expulsées en même temps
que leur mari. Les femmes de polygames vivant seules ne seront autorisées à rester que si elles ont un travail propre à assurer leur indépendance financière. En aucun cas le « mari » ne pourra
venir les visiter. Le voile intégral devrait être interdit en rue et dans tous les endroits publics pour les résidentes et les nationales. Plus question d’accorder d’accommodements comme les
piscines à horaires séparés ou les vestiaires communautarisés. Partout la mixité sera la règle. Sauf dans des clubs privés financés par leurs
deniers. Les cantines hallal seront interdites, celui qui vou