Comment le bataillon bédouin a aidé à empêcher les terroristes de tuer des Israéliens

Publié le 9 Août 2012

Le Lieutenant-colonel Wahid Al-Huzeil est le commandant du bataillon bédouin de reconnaissance du désert. Ses soldats ont fait partie des forces qui ont empêché l’attaque terroriste à la frontière égyptienne. Le lendemain, il nous expliquait que ses “forces étaient préparées à l’avance à cette tentative” d’intrusion en Israël.

Attentat à la frontière israélo-égyptienne

Attentat à la frontière israélo-égyptienne

 ”Nous avons compris qu’il était en train de se produire quelque chose et nous sommes rapidement arrivés sur les lieux. Nous étions préparés et avons identifié un véhicule qui avait explosé au point de passage frontalier. Nous avons essayé de capturer le second véhicule pendant l’opération, en coopération avec les forces armées et l’armée de l’air.”

 ”Nous avons finalement réussi à prendre contrôle du 2ème véhicule, à éliminer les terroristes, les empêchant ainsi de porter atteinte à nos soldats ou à des civils innocents.” 

 En 2008, le Lieutenant-colonel Al-Huzeil a reçu une décoration du chef d’état-major pour ses activités réussies dans la même région. Il n’était à l’époque que Vice-commandant du bataillon bédouin. Il avait alors conduit ses soldats qui avaient déjoué une attaque terroriste dans laquelle trois voitures piégées s’étaient dangereusement approchées du point de passage de Kerem Shalom.

Le saviez-vous ? Des Bédouins se battent pour Israël depuis 1987.

Entraînement des soldats bédouins du Bataillon de Reconnaissance du Désert au Centre d’entraînement au combat en milieu urbain

Le bataillon a été fondé en 1987 et est composé presque exclusivement de soldats issus de la communauté musulmane bédouine qui ont volontairement choisi de s’engager dans Tsahal. Ces recrues utilisent leur connaissance unique du terrain pour traquer les infiltrés et déjouer tous les types de menaces qui pèsent sur la zone.

Plus qu’un simple service rendu à la Nation, le savoir-faire et le travail des éclaireurs bédouins de Tsahal sont devenus indispensables à la sécurité d’Israël, notamment dans les régions proches de la bande de Gaza et de la frontière égyptienne. De nombreux soldats qui servent dans cette unité remplissent le rôle d’éclaireurs ; leur connaissance parfaite du désert et de la région leur permet de remplir au mieux leur mission. Le bataillon a participé activement à tous les conflits majeurs dans la bande de Gaza.

La plupart des commandants du bataillon sont Bédouins, et sont les premiers de leurs familles à servir dans Tsahal. La communauté bédouine n’est pas obbligée de servir dans l’armée, ce qui fait de tous les soldats du bataillon des volontaires. Ils risquent leurs vies chaque jour près de la bande de Gaza, et effectuent des patrouilles dans des zones relativement proches de leurs propres maisons.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

DURADUPIF 09/08/2012 15:02


Depuis plus de quatre mille ans... et depuis 1948, devant, derrière et sur les côtés. Un pays sur le sentier de la guerre contre les agressions des arabo-musulmans...sans fin

Claude Germain V 09/08/2012 10:38


Ne pas oublier ,pour les avoir vu en Israel ,que l'on doit considerer qu'ils sont chez eux puisque en grande majorité ILS ONT TOUJOURS ETE LA .Bien avant le
christianisme   .............


En souhaitant qu 'Israel les reconnaisse . Pour la plupart ILS ne demandent rien que de vivre tranquiellemnt .Quand ils sont traité humainement et reconnus ce sont de tres fideles allies
,Finalement ILS defendent egalement leur lieu de vie