Comment peut-on écrire que le FN ne serait pas assez conservateur et patriote ? Par Gérard Brazon -

Publié le 23 Juin 2014

Je suis pour le moins étonné de la saillie de François Préval sur Florian Philippot et le Front National en particulier dans Riposte-Laïque de la semaine dernière. En effet, traiter Monsieur Florian Philippot de gauchiste est tout simplement grotesque au minimum.

Gérard Brazon interview3 Par Gérard Brazon pour Riposte-Laïque

Certes, il se réclame du gaullisme. Gauchiste Charles de Gaulle ?  Étonnant ! D’ailleurs s’en réclamer ne lui fait pas que des amis de la part du canal historique du FN qui ne lui pardonne pas, cet attachement pour le général Charles De Gaulle. Précisons tout de même, que le personnage ne se résume pas uniquement à la façon qu’il a eu de traiter l’Algérie Française, les pieds noirs et surtout les harkis qui restera à jamais, une tâche politique sur le grand homme. Mais traiter Philippot de gauchiste, comme un vulgaire Cohn-Bendit du temps de sa jeunesse, (depuis il s’est rattrapé comme beaucoup de soixante huitard) relève d’une certaine provocation outrancière. En conclusion, pas assez conservateur et patriote le Philippot donc, à la trappe le Florian. Et ceux qui ne viennent pas du canal historique ?

Mais idem pourtant pour le Front National historique semble-t-il. Condamnations des ambiguïtés frontistes suite à un discours sur « l’assimilation des musulmans » à la fin de la guerre d’Algérie. Tant pis, pour ceux qui s’étaient engagés dans l’armée française, il était bien plus nombreux qu’au FLN et que l’on a abandonnés aux couteaux des barbares de ce même FLN, pourant vaincu par nos armées. Sans doute, au regard de Monsieur Préval, n’étaient-ils pas assimilables de facto, parce que musulmans ces harkis !

L’amitié avec Saddam Hussein est l’argument le plus affligeant si ce n’est désespérant au regard de la situation actuelle ou justement, un Saddam Hussein aurait été bien utile ces dernières années. Il avait des chrétiens dans son gouvernement et il dirigait son pays d’une main de fer certes, mais dans la paix civile. Les américains l’ont fait pendre.

On peut désormais constater la bêtise américaine de l’avoir éliminé sur la base d’un mensonge honteux. (Ce qu’ils ont continué à faire comme en Serbie et Ukraine). Il y a j’imagine, un certain nombre de politiques qui doivent regretter ce Saddam Hussein aujourd’hui. Le FN fit partie de ses amis comme d’autres du RPR à l’époque. Ce n’est plus du tout choquant aujourd’hui, au regard des dizaines de milliers de morts depuis la « libération de l’Irak » et l’avancée des djihadistes sur Bagdad.

Il y a dictatures et dictatures suivant les régions. La démocratie européenne n’est pas encore prête à s’épanouir sur les terres de l’islam et ce n’est pas pour demain avec Allah qui règne en despote. Ce soutien à Saddam Hussein vaut donc une condamnation: pas assez patriotique !

Bien entendu, je partage la condamnation du Hamas qui formate les enfants à la haine des juifs et celle de l’Iran qui pend ses homosexuels et lapide la femme infidèle alors qu’elle avait été violée.

Je condamne ces deux entités, pour leur positionnement envers la femme recouverte d’un voile prison. Mais ça, c’est inscrit dans l’âme de l’Islam, cette religion tentaculaire et totalitaire. La femme est l'égale de l'homme mais pas en terre d'islam. La source est le Coran, l’Arabie, le Qatar et autres pays qui nourrissent le terrorisme islamique. Marine Le Pen pas assez prégnante sur la condamnation de l'islamisme. Monsieur Préval doit-être sourd et aveugle.

Poursuivons ! Marine Le Pen nous dit François Préval « semble décidée, au nom de la dédiabolisation (…) à gommer absolument tout ce qui faisait la spécificité du Front National par rapport aux autres partis et son engagement conservateur et patriotique. » Le masque tombe.

Donc, Monsieur Préval ne souhaite pas que le Front National de Marine Le Pen soit un parti en possibilité de gouverner. Il regrette l'ancien FN et dans le même temps les ambiguïtés de Monsieur le père qui avait de l’amitié pour Saddam, et souhaitait « assimiler » les musulmans, mais… proteste tout de même contre le gommage de la fille de ce qui faisait la spécificité de celui du père. J’avoue ne plus très bien suivre le raisonnement.« Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge » peut donc se retourner contre l’auteur.

Je suis entré au Front National depuis peu, en 2012 pour tout dire, après deux ans de réflexion suite à mon départ de l’UMP et aux multiples trahisons de ce parti. J’ai adhéré au FN de Marine Le Pen comme la grande majorité des adhérents d’aujourd’hui. Ce ne fût pas facile tant la puissance des condamnations envers le père étaient fortes. Nous sommes beaucoup à être venus d’ailleurs, de droite comme de gauche et qui nous retrouvons sous la bannière de Marine Le Pen.

Marine Le Pen et l'équipe du 92 à la soirée électorale des Municipales

Marine Le Pen et l’équipe du 92 à la soirée électorale des Municipales

Nous avons été nombreux à craindre le moindre propos du père pouvant mettre à bas en 3 mn, ce que nous avions construit en plusieurs mois de militantisme sur le terrain, dans nos villes et nos quartiers. Nous connaissons la vindicte des médias qui sont capables de faire d’un mot, même le plus innocent, une arme de propagande.

Alors, je reste toujours agacé de voir ceux qui sont des "amis politiques" quelque part, même s’ils considèrent que le FN est un « faux amis », s’ingénier à se tirer des balles dans le pied et en l’occurrence dans les pieds des patriotes qui militent sur le terrain et qui ont véritablement le désir de bousculer cette engeance UMPS et autres affidés qui règnent depuis 45 ans sur notre pays.

Le Front National n’est pas parfait ? C’est une évidence, pourquoi s’en étonner, c’est le cas de toute entreprise humaine.

Ne commet-il jamais d’erreur ? Est-il attentif aux citoyens ? A ces deux questions, je réponds par oui évidemment, en y ajoutant qu’au regard des monstruosités des autres partis de droite ou de gauche et autres trahisons du peuple, le FN de Marine Le Pen fait plutôt bonne figure ! Sa parole est claire, ses opinions justes.

Le FN n’a jamais gouverné. Ils souhaitent le faire contrairement à l’ancien FN du père. Les Maires élus seront un test. Je crois sincèrement que ce parti à un grand avenir et que ceux qui le dirigent, y compris Florian Philippot sont une chance.

Faut-il, pour prouver je ne sais quoi,  saper le moindre relief, la moindre fêlure, rechercher le moindre défaut parmi ceux qui le dirigent au risque de participer quelque part à la chasse aux frontistes ?

Monsieur François Préval doit sans doute ignorer l’immense espoir des patriotes qui s’exprime dans les réunions départementales du Front National, sinon, il serait plus attentif à son discours démobilisateur.

Il y avait un FN du père qui ne lui plaisait pas… tout en lui plaisant. Il y a aujourd’hui, un FN de la fille qui a d’autres ambitions bien plus larges et en qui, de plus en plus de Français font confiance.

Alors est-il conservateur et patriote ?

L’essentiel étant qu’il soit attentif à notre France, à notre histoire, à notre culture, qu’il ne soit pas débordé par des cultures et des cultes venant de l’étranger, qu’il conserve nos droits de Français, notre souveraineté, notre patrie, notre indépendance et notre force militaire, qu’il fasse respecter notre pays à l’étranger, qu’il refuse l’immigration incontrôlée et qu’il veut assimiler, dans les écoles de la République, ceux qui acceptent de devenir de ce fait, des Français à part entière. Qu’ils soient Chrétiens, Musulman, Bouddhistes, Hindou ou Juifs. En faire des Français de coeur et non des Français de papiers.

C’est ce que ce Parti veut faire !  Alors, est-ce qu’il est assezconservateur et patriote ? C’est cette perception qui sépare ma réflexion de celle de François Préval. Tout le reste n’est que billevesées et calembredaines.

 Gérard Brazon  

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

ESSYLU 23/06/2014 22:43


Sarko a été disqualifié par sa déviance marxiste et les braves soldats UMP ont laissé faire sans sourciller, Je ne souhaite pas qu'il arrive la même chose à Marine


Soutenir ne veut pas dire tout accepter sans faire remonter le sentiment de la base qui a fait le FN et je déplore  la colère de l'actif patriote  qu'est Gérard BRAZON


Je considère non dénuée de pertinence la réflexion de Fançois PREVAL et je suis représentatif de mon entourage

Geo 23/06/2014 16:33


Bonjour,

Pour faire bref si vous ne constatez pas le virage à gauche du FN vous êtes bien le seul.
C'est le sentiment dominant dans mon cercle de relations.

Je suis sympathisant du premier jour et commençe à me poser des questions sur les grands sujets généraux.

Oui le FN dans ses déclarations, ses programmes, ses commentaires, choisit de plaire au plus grand nombre car il est victime de son succès.

Chez les concurrents on dit "électotalisme"... et on comprend parfaitement la démarche mais pas pour autant les changements de position qui ont fait ce succès (même s'il n'est pas correct sur le
champ de bataille du politique).

Et même si on sait que c'est un passage obligé on le regrette.

Nos fois sont intacts comme nos préoccupations et nous voudrions rester sur les bases solides qui firent sa réputation.

Remplacer un système bi-partite UMPS complètement rongé par toutes les corruptions, abus, mensonges par un tri-partite qui à court terme rentrera dans ce moule ne convient pas à nos espoirs.

Cet avis est celui d'un sympathisant lambda et faire l'étonné ne me semble pas constructif.

mika 23/06/2014 15:09


Florian Philippot (trop fort) face à Yann Galut (médiocre député PS)  et Thomas Guénolé (piètre  idéologue)


https://www.youtube.com/watch?v=GYge2vqY7WE