Communication de Philippe Karsenty et l'affaire Al-doura.

Publié le 24 Mars 2010

            Philippe Karsenty est en Afrique du Sud. Il est de ces hommes dont je suis assez fier d'être l'ami envers et contre tous, s'il le faut.  Il est en Afrique du Sud pour continuer le combat contre le mensonge sinon la manipulation comme il le fait le plus souvent possible. Souvenez-vous de cette affaire Al Doura. Cet enfant palestinien prétendument "assassiné" par l'armée israélienne. Cette "affaire" fit le tour du monde et servit de prétexte à un certain nombre de "fous de Dieu" pour commettre leurs assassinats et autres égorgements diffusés en direct et en différé par certaines chaînes de télévisions arabes. Des diffusions qu'aucune chaîne de France, d'Europe n'auraient, entre parenthèse, accepté de diffuser. La question est: pourquoi France 2 a t'elle diffusé cette "manipulation" ce "montage" sans avoir véritablement vérifié la source?
Je vous donne sa lettre à lire.

Chers amis,

 Je vous invite à lire les deux interviews qui viennent d’être publiées, dans le Jerusalem Post en français et dans Le Petit Hebdo, dans lesquelles je rappelle que « le rapport Goldstone est l’enfant de l’Affaire al Doura », ainsi que celle de Roger Cukierman réalisée par Véronique Chemla dans laquelle M. Cukierman affirme: « Il est essentiel que la vérité soit établie [au sujet de l’Affaire al Doura]. S’il s’agit d’un montage, c’est une quasi-affaire Dreyfus. »

Rappelons que tous ceux qui ont eu accès aux éléments du dossier savent maintenant que le reportage de France 2 était une pure et simple mise en scène.

La justice française l’a confirmé, tout comme les experts en médecine légale et balistique consultés.

Comme je vous l’avais signalé récemment, ce qui est une très bonne nouvelle.Israël va bientôt annoncer son opinion sur l’affaire Al-Doura,

Néanmoins, grâce aux informations collectées par la journaliste du Jerusalem Post, on apprend qu’au sein du ministère des Affaires Etrangères israélien, il y a toujours certains diplomates qui s’opposent à la révélation de la vérité.

Est-ce pour des raisons stratégiques sérieuses ?

Est-ce par crainte diplomatique ?

Est-ce pour dissimuler leurs erreurs du passé ?

Est-ce par duplicité ou par amitié ?

Est-ce pour masquer leur incompétence ?

 

En avril 2008, un mois avant que France 2 soit déboutée de sa plainte en diffamation, Canal + avait diffusé un reportage peu équitable sur l’Affaire al Doura.

Leur objectif semblait clair : influer sur le cours du procès qui m’opposait à France 2. Heureusement sans succès.

J’ai malgré tout déposé plainte en diffamation afin de prévenir ce type de manipulation médiatique.

Le procès que j’ai intenté à Canal + pour diffamation se déroulera mercredi prochain, le 18 mars.

Bien évidemment, je vous tiendrai informé de ce que ce sera passé au tribunal.

Amitiés et à bientôt,

 

Philippe Karsenty

philippe@karsenty.fr

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article