Communiqué de génération identitaire. Préface de Gérard Brazon

Publié le 25 Octobre 2012

C'est avec un grand plaisir que je relais ce communiqué des "identitaires". C'est avec une grande peine que je constate que mon pays s'enfonce dans le ridicule et la dhimmitude.

Gérard BRAZON-1 Espérons enfin que les juges, les avocats, le système judiciaire feront la différence entre ce qui relève de la simple liberté d'expression même un peu forte et la sauvagerie de certains.

On notera que l'occupation des rues un temps, l'appel aux meurtres des juifs à la Concorde le 15 sept, ne furent jamais considérés comme du terrorisme ou du vol d'espace public.

Je suis heureux, moi qui commencais à désespérer de notre jeunesse inculte et avachie devant la télé, abreuvée à la téléréalité, gavée de hamburger et de coca cola et pleurant sur ses kilos en trop avec un grain de riz à la place du cerveau.

Non, notre jeunesse n'est pas cette caricature déplorable.

Elle vit, elle existe et elle s'affirme et s'affiche française et fière de l'être. Elle n'est pas moisie, elle n'est pas rance comme le dit la Ministre de la Culture, elle revendique son passé, ses racines et emmerde les intello-pontifs de la gauche attardée qui ont voulu qu'elle perde le sens de ses valeurs et son Histoire de France avec un grand H !

Il y a de l'espoir mes amis. La jeunesse se lève, la France nous appelle.

Résistance à l'Europe liberticide, à l'islamisation de notre pays, au libre échange débridé destructeur de famille et de société. Non à cette Europe qui fait que les chomeurs achètent à des esclaves!

Répondons à son appel en oeuvrant partout où c'est possible en rejoignant tous les mouvements de la résistance... il sera bien temps de se quereller par la suite sur des questions diverses!

La France, rien que la France et tout pour la France!

Merde aux "Jean-foutre"!

Gérard Brazon

****

Generation-Identitaires.jpg

 

Nous sommes la génération de ceux qui meurent pour un regard de travers, une cigarette refusée ou un style qui dérange.

Nous sommes la génération de la fracture ethnique, de la faillite totale du vivre-ensemble, du métissage imposé.

Nous sommes la génération de la double-peine : condamnés à renflouer un système social trop généreux avec les autres pour continuer à l’être avec les nôtres.

Nous sommes la génération victime de celle de Mai 68. De celle qui prétendait vouloir nous émanciper du poids des traditions, du savoir, et de l’autorité à l’école mais qui s’est d’abord émancipée de ses propres responsabilités.

Nous avons fermé vos livres d’histoire pour retrouver notre mémoire.

Nous avons cessé de croire que Kader pouvait être notre frère, la planète notre village et l’humanité notre famille. Nous avons découvert que nous avions des racines, des ancêtres, et donc un avenir.

Notre seul héritage c’est notre terre, notre sang, notre identité. Nous sommes les héritiers de notre destin.

Nous avons éteint la télévision pour descendre à nouveau dans la rue. Nous avons peint nos slogans sur les murs, scandé « la Jeunesse au pouvoir » dans nos mégaphones, brandi bien haut nos drapeaux frappés du lambda. Ce lambda qui ornait le bouclier des glorieux Spartiates est notre symbole

Vous ne comprenez pas ce qu’il représente ? Il signifie que nous ne reculerons pas, que nous ne renoncerons pas.

Lassés de toutes vos lâchetés, nous ne refuserons aucune bataille, aucun défi.

Vous êtes les Trente Glorieuses, les retraites par répartition, SOS Racisme, la «diversité », le regroupement familial, la liberté sexuelle et les sacs de riz de Bernard Kouchner.

Nous sommes 25% de chômage, la dette sociale, l’explosion de la société multiculturelle, le racisme anti-blanc, les familles éclatées, et un jeune soldat français qui meurt en Afghanistan.

Vous ne nous aurez pas avec un regard condescendant, des emplois-jeunes et une tape sur l’épaule : pour nous, la vie est un combat.

Nous n’avons pas besoin de votre politique de la jeunesse. La jeunesse est notre politique.

Ne vous méprenez pas : ce texte n’est pas un simple manifeste, c’est une déclaration de guerre.

Nous sommes demain, vous êtes hier.

Nous sommes la Génération Identitaire.

www.génération-identitaire.com

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article

perazzi 26/10/2012 19:07


Bravo pour vos opinions et merci de prendre la défense de notre pays.Vous avez le courage que nos élus n'ont pas!Continuez ! Merci.

Aaron 26/10/2012 16:15


Je diffuse, bien sûr.


Ne baissons pas les bras, encourageons-les; il s'agit d'un devoir envers les générations à venir.

LA GAULOISE 26/10/2012 09:39


    AMI ENTEND TU .....


 


 

raymond 25/10/2012 22:37


je trouve reconfortant et rafraichissant de voir que les jeunes ont plus a coeur que pas mal de nos compatriotes endormis dans leurs petites vies ,endormis par ces medias gauchistes qui nous
desinforment,de tous ages ,de tous les partis,reveillons nous et suivons ces jeunes qui aui aiment notre France,

Lettre ouverte de GI au PremierMarie-claire Muller 25/10/2012 18:25


Une soixantaine de militants de plusieurs organisations de gauche, réunis lundi soir à Poitiers à l’appel du NPA, se sont accordés sur l’organisation d’une manifestation "contre la xénophobie"
jeudi 25 octobre, à Poitiers, à 18h, dans le quartier des Couronneries (place de Provence).(Alors pour ceux là les collabos vont ils crier au scandale????)

Holtz 25/10/2012 17:31


oui  Dorothée, les jeunes ont repris les flambeaux.


 nous pouvons maintenant commencer à espérer.........


ici en Alsace, nous venons  juste d'apprendre qu'un permis de construire d'une mosquée a été annulé par la cour d'appel de Nancy ........


Français de souche, Français de branche et Français de coeur  unisons nous pour qu'il y ait qu'une FRANCE : Une nation et une loi


 


 


 

henri 25/10/2012 17:22


Merci Gérard pour ce communiqué des identitaires .


Après tout : ce sont eux notre pays de demain qui refusent de plier le genou devant l'islam qui nous envahit insidieusement .


Vive la France  !

jp 25/10/2012 17:17


Dorothee,ne t'inquiète pas,à mon avis tout les anciens militaires seront avec ,et tout les patriotes ,même avec l'âge on s'est encore se défendre

dorothee13 25/10/2012 16:22


Oui il faut les soutenir, car ce sont les jeunes qui ns embarquerons dans leur sillage.


J'ai lu une fois un article, il y avait beaucoup plus de jeunes au FN qu'à l'UMP qui militaient. On peut rêver !