Communiqué de Résistance Républicaine et le 2ème tour des législatives!

Publié le 12 Juin 2012

L’importance de l’abstention (43 %, le record de la V° République pour une législative) a permis d’éviter une prolifération des triangulaires, par nature mortelles pour ceux qui s’opposent à la « gauche ». Cette prétendue « gauche » qui nous menace, notamment avec le droit de vote et d’éligibilité des étrangers et la ratification de la Charte européenne des langues régionales et minoritaires, engagements numéros 50 et 56 de François Hollande.

Tout n’est pas perdu. Le 2ème tour pourrait donc être plus favorable qu’annoncé pour les candidats de l’UMP et/ou du FN.

Il y a souvent (on l’a constaté en 2007) une « correction » inversant les tendances du 1er tour et il n’est pas impossible que les abstentionnistes du 10 juin viennent au secours de la droite parlementaire et/ou du FN le 17 juin. D’autant plus que, dans un grand nombre de circonscriptions, l’élection se jouera dans un mouchoir.

Rien n’est donc joué et la majorité à l’Assemblée nationale n’est pas du tout une certitude pour le PS et ses alliés. Il faut donc, plus que jamais, nous mobiliser. Chaque voix comptera, car il faudra, a minima, éviter absolument de donner au PS la dramatique majorité qualifiée des trois-cinquièmes au Congrès, qui permettrait à Hollande de modifier à sa guise la Constitution de 1958, en autorisant, notamment, le droit de vote et d’éligibilité des étrangers, les attaques contre la laïcité et la ratification de la Charte européenne des langues minoritaires et régionales .  

Les signataires appellent donc tous les patriotes à voter au second tour pour les candidats opposés à la « gauche » les mieux placés, quelles que soient leurs préférences et  quels que soient leurs choix politiques, afin que les 32 triangulaires ne se transforment pas en 32 députés de plus pour le PS et ses alliés, qui auraient ainsi les  pleins pouvoirs.  

Nous ferons juste une exception, bien sûr, pour les candidats de l’UMP qui auraient, au cours de leur campagne ou lors de la précédente législature, défendu le droit de vote des étrangers et/ou la Charte européenne des langues régionales et minoritaires. Dans ce cas, ils ne mériteraient pas de recevoir les voix des républicains patriotes.

 Premiers signataires du Front des républicains patriotes

 Résistance Républicaine,

Minurne – Résistance,

Christine Tasin

Toutes celles et tous ceux qui souhaitent s’associer à cet appel sont priés de le signaler en utilisant le formulaire de contact des sites ou blogs de Résistance républicaine, Minurne-Résistance, et Christine Tasin.



Résistance Républicaine

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article