Confédération Helvétique: le cauchemar de l'Union Européenne...

Publié le 13 Février 2014

Anne Lauwaert Par Anne Lauwaert 

Les réactions de l’UE au vote suisse démontrent combien l’UE a peur… 

Après le referendum confisqué, sur la nouvelle Constitution Européenne, des citoyens ont demandé la démocratie directe. Avec la crise financière on veut sortir de l’€uro et de l’UE. Flamands, Basques, Catalans, Corses etc. veulent l’independence. Cette année l’Ecosse tient un referendum pour sortir du Royaume Uni. De nombreuses personnalités UE déclarent que si un « vote suisse » avait eu lieu dans leur pays le résultat aurait été “pire”. Une pétition circule sur Internet: “ immigration massive: nous voulons voter aussi en France”. La cote du gouvernement de gauche français est au plus bas. Des sondages donnent 37% à la droite de Marine LePen qui préconise la sortie de l'€ et de l'UE. Plusieurs députés européens sont contre l’UE !...


La France est sur les barricades contre mariage homosexuel, théorie du genre, fermeture dominicale des magasins, concurrence entre taxi, réforme scolaire, justice, construction de mosquées, violence, insécurité, construction d’aéroport, inondations et mauvaise gestion du territoire, scandales… j’en passe et des meilleures… !

Des jeunes réprimés et des entrepreneurs étrillés s’expatrient. Lois, directives, liens, normes UE suffoquent l’artisanat, les producteurs de vins et fromages, etc. Le comble, et en plein avènement du bio, à la parfumerie, fleuron du glamour français, on veut interdire les fleurs et ingrédients naturels pour leur imposer des parfums synthétiques chimiques… Il y a “tous les deux jours un suicide parmi les agriculteurs.” L’Italie ne va pas mieux, ni l’Espagne, ni la Belgique. Le mécontentement est général. L’UE menace parce que le virus de la démocratie directe est mortel et que le mastodonte vacille… Par contre pour Nick Hayek le vote suisse démontre sa force et son independence.

Somme toute, il est inutile de se préoccuper des épouvantables sanctions annoncées pour dans deux, trois ans, car d’ici là, il y a des chances pour que l’UE n’existe plus et alors le bouleversement profond et général va rebattre toutes les cartes.

 

Anne Lauwaert

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

island girl 16/02/2014 19:40


Pivoine est dans le vrai ...c'est la phase terminale et le "système" en a conscience !

Pivoine 14/02/2014 17:05


Somme toute, il est inutile de se préoccuper des épouvantables sanctions annoncées pour
dans deux, trois ans, car d’ici là, il y a des chances pour que l’UE n’existe plus et alors le bouleversement profond et général va rebattre toutes les cartes.


 


Très juste ! Le système va imploser, ce n'est qu'une question de temps (quelques années). Le carcan européen et mondialiste opprime les peuples, qu'il pousse à bout, et cette politique atteint
ses limites !

mika 13/02/2014 21:33


Échange sur le vote suisse entre
RIOUFOL -ASKOLOVITCH - NAULLEAU - ROKAILLA -https://www.youtube.com/watch?v=fhzVKogRsQY