Conférence des jihadistes à Téhéran le 13 août : ils veulent dominer le monde. Ils veulent tout.

Publié le 17 Août 2012

Le 13 août 2012, une conférence internationale sur la “résistance, l’éveil islamique et la libération de la Palestine” s’est tenue à Téhéran, rassemblant des représentants des principales organisations terroristes et des universitaires iraniens.

 

Thème de la conférence :  comment “libérer” Jérusalem ?

Différentes personnalités se sont exprimées devant les experts et les universitaires présents. Parmi eux, le Premier ministre du Hamas, Ismaïl Haniyeh ainsi que des représentants du Hamas, du Hezbollah et du Jihad islamique.

Ismaïl Haniyeh, via liaison vidéo au cours de la conférence de Téhéran. Crédit: Al Alam

Ismaïl Haniyeh, via liaison vidéo au cours de la conférence de Téhéran. Crédit: Al Alam

Dans son discours retransmis par vidéo-conférence, Haniyeh a rappelé la volonté du Hamas de ne jamais reconnaître Israël.”

Le Premier ministre du Hamas a également exprimé sa “gratitude et sa reconnaissance” pour le soutien inconditionnel de l’Iran, malgré la distance géographique qui sépare les deux pays.

Il a par ailleurs remercié l’Ayatollah Ali Khamenei d’avoir instauré la Journée mondiale d’Al-Quds le dernier jour du Ramadan, appelant à la fin de “l’occupation sioniste illégitime de Jérusalem” .

Ayatollah Ali Khameini. Credit: AFP / Getty Images

Ayatollah Ali Khameini. Credit: AFP / Getty Images

En outre, le Guide suprême de la Révolution islamique  a encouragé le Premier ministre du Hamas à ne renoncer à “aucun territoire palestinien” et à “ne pas reconnaître Israël en l’échange d’un accord de paix.”

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Valmont de neulise 17/08/2012 23:19


Elucubrations de marchands de babouches aussi pouilleux les uns que les autres.


"Occupation sioniste illégale de Jérusalem..." quel humour pour un tel demeuré débile mental!  

Aaron 17/08/2012 22:45


120 000  à Hambourg!C'est démentiel pour ne pas dire intolérable.Lorsqu'ils seront trois fois plus et que que leur idiot de maire sera remplacé par un cafard, peut-être que les Allemands
réagiront....je n'en suis pas très sûr.

LMarie-claire Muller 17/08/2012 20:03


EXCUSEZ MOI!!!! LA SOURCE EST L OBSERVATOIRE DE L ISLAMISATION

LMarie-claire Muller 17/08/2012 20:00


Il y en a qui leur facilite le boulot à  croire qu'ils sont tombés sur la tête!et même en Allemagne on cauchemarde!!!


Hambourg va reconnaitre les jours fériés islamiques et l'enseignement islamique à l'école



Lu dans The
Local.de, édition du 15 août- traduction Observatoire de l'islamisation


"Le maire de Hambourg Olaf Scholz (photo), ancien secrétaire général du
SPD, a signé mardi le premier accord jamais conclu entre l'état allemand et sa communauté musulmane, Scholz a dit - "un signal montrant que nous sommes prêts et disposés à
coopérer." 


L'accord de 11 pages, qui doit encore être approuvé par le parlement de la ville, est destiné à
réglementer les libertés religieuses, les contenus des cours des élèves, les rituels funéraires, et la reconnaissance de la constitution de l'Allemagne, relève le
journal Taz.


L'accord, qui a été dans les négociations depuis 2007, a été signé par le Conseil des communautés
islamiques (Schura), l'Union Turco-Islamique (Ditib, le ministère des Affaires religieuses turc), l'association des centres culturels islamiques (VIKZ), ainsi que de la communauté de la ville
Alevi. 


Ces groupes communautaires, représentant 120,000 muslmans à Hambourg, ont
accepté de reconnaître les "valeurs fondamentales de l'ordre constitutionnel," à rejeter "la violence et la discrimination fondée sur l'origine, l'orientation sexuelle, et la foi" et "points de
vue religieux et politique», et à reconnaître "l'égalité entre les sexes." [note: encore heureux!]


En échange, Hambourg autorités municipales déclarent l'Aïd al-Adha («fête du sacrifice»),
l'Aïd el-Fitr (la fin du Ramadan), et le Jour de l'Achoura ("Jour de deuil"), comme jours fériés officiellement reconnus pour les salariés musulmans



 


L'accord promet aussi aux communautés islamiques d'avoir leur mot à dire dans la façon dont les
enseignements religieux à l'école sont donnés. [L'idée est d'enseigner une "éducation religieuse pour tous" ainsi que se nomme le programme qui remplacera les cours de culture chrétienne
actuels.]


Des contrats similaires ont été signés avec les églises protestantes et catholiques de la ville en 2005,
et avec la communauté juive en 2007. 


Daniel Abdin de l'association Shura a décrit l'accord comme «une étape importante vers la
reconnaissance institutionnelle de l'islam en Allemagne", tandis que Aziz Aslandemir de l'organisation alévie affirme: "Nous espérons que ce contrat sera vu comme une
lueur pour les autres Etats allemands." Source


Lundi, le maire Olaf Scholz a prononcé un discours au Centre culturel islamique lors d'une soirée de rupture du jeûne (Iftar) le 13 août, qu'on peut lire sur son site. Dont voici un extrait
:  


"Nous affirmons que les droits accordés aux citoyens musulmans, sont garantis en vertu
du droit applicable et conformément à notre Constitution. Nous sommes donc dans la garantie du contrat, conformément à la loi applicable, la religion musulmane en tant que telle ainsi que
l'entretien des installations culturelles, la construction de mosquées, l'aumônerie hospitalière et de l'enterrement selon les rites islamiques. Nous apprécions également les plus hauts fêtes islamiques (fête du sacrifice, Aïd et Achoura) en en faisant des fêtes religieuses à
assimiler. "


 Olaf Scholz a participé à la réunion de Sitges du groupe mondialiste Bilderberg
en 2010 pour information.

jp 17/08/2012 13:08


la bombe atomique dans leur gueule ils vont avoir .