Conférence intégrale : la gauche est-elle le camp du Bien ? Par Jean Robin

Publié le 18 Décembre 2012

Gérard 53 ans  Chacun sait ici que je ne suis pas de gauche ce qui ne m'empêche pas d'être un humaniste. Chacun connaît mon anti communisme primaire, ma haine des dictatures civiles, militaires et religieuses et singulièrement celle qui se prépare: l'islamique.

Pour autant je me sens Bonapartiste et j'assume l'apparente contradiction. D'autant plus facilement lorsque je vois le niveau atteint par nos députés et particulièrement ceux de gauche. Alors en effet, "j'ai comme un doute" aurait dit Raymond Devos concernant la démocratie parlementaire.

Pas facile de faire des choix en politique! Tout est affaire de systèmes. Parce que les hommes ne sont que des hommes finalement! Toujours prêt à bousculer les systèmes en place pour eux-mêmes! Un grand merci à Jean Robin d'Enquête et Débats pour cette conférence sur "La gauche est-elle dans le camp du bien"

Gérard Brazon

****

 12 décembre 2012 à Paris.

Membre actif de la Société d'anthropologie de Paris » à partir de 1861, Paul Bert participe activement à la diffusion des thèses racistes5 de cette société, notamment quand il devient ministre de l'Instruction publique6. Il est ainsi le rédacteur de plusieurs manuels scolaires qui se réfèrent à des idées et à des théories explicitement racistes7

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Epicure 18/12/2012 11:44


les gens sérieux, fort rares  (j'ai 72 ans et une main me suffit pour compter ceux que j'ai pu rencontrer) savent depuis belle lurette que la Gauche ne fut et n'est pas mieux que la Droite
et que l'Air du temps ou Zeit Geist en Allemand, imprime sa marque irrémédiable aux plus grandss esprits...mais ceux qui résistent sont plus souvent tus pour ne pas faire d'ombre aux Grands
Officiels. Ainsi, qui connaissez vous de ceux qui dès 1905 et 1917 et 1923 ...critiquèrent le marxisme politique et le Léninisme bolchévique..? Ceux qui virent clair, tôt? Oh je ne parle pas des
idiots fa scistes ou cléricaux; ceux là sont bien trop niais ignares et pathétiques; Non je parle d'écrivains, de scientifiques et de politiques pertinents voire impertinents comme Kessel ou
Churchill....