Conférences halal : Bordeaux-Thionville, censure antifa et parole libre Par Alain de Peretti -

Publié le 17 Novembre 2014

peretticonf

 

Vigilance Halal est née il y a près de 3 ans et dans le cadre des objectifs que nous avons  fixés, je sillonne la France pour des conférences sur les « problématiques du halal », permettant d’informer  nos concitoyens qui , même s’ils y sont opposés  à 72% ( sondage Ipsos de 2012), n’en connaissent pas toutes les caractéristiques.

 

Mes conférences sont en fait le reflet des Etats Généraux du halal du 25 Mai 2013, événement de haute tenue, réunissant des intervenants de qualité et de grande diversité. Cet événement a fait l’objet d’un ouvrage sous le titre « Vérités sur la viande halal », aux éditions  Godefroy de Bouillon, (en vente à Riposte Laïque…) qui est la transcription de toutes les interventions de cette journée mémorable. Dans toutes les villes où je suis passé, il n’y a eu strictement aucun problème, tout s’est déroulé sans incident, même si les débats qui animent la 2e partie de mes conférences sont  animés. Ma dernière conférence à Thionville Vendredi dernier à l’invitation de Hervé Hoff, conseiller municipal de Thionville et Fabien Engelman maire d’Hayange s’est elle aussi bien passée, sans manifestation ni intimidation d’aucune sorte. Je remercie d’ailleurs les organisateurs pour la chaleur de leur accueil et cette ambiance de camaraderie de combat qui fait chaud au cœur !

 

Bordeaux est donc la seule ville de France où les menaces de groupuscules violents « antifas » sur la mairie et les loueurs de salle ont empêché la tenue de ma conférence le 7 Novembre. Cette bonne ville est  tenue par M. Alain Juppé, dont les ambitions nationales s’étalent maintenant au grand jour  et dont les prises de position politiquement correctes sont constantes et médiatisées, le bougre étant le  chouchou des média. 

Bordeaux est donc à l’avant garde J’ai donc décidé de lui écrire une lettre recommandée (et ouverte) que vous pourrez lire ci-dessous et qui raconte les événements auxquels nous avons été confrontés, et qui est couplée à un dépôt de plainte de l’association bordelaise  qui organisait la conférence. Nous ne devons en effet jamais céder et baisser les bras. Nous sommes en effet, (mais pour combien de temps encore ?), dans un Etat de Droit dont nous devons user au maximum.

Alain de Peretti

http://street-press.tumblr.com/post/102533496169/interview-stree-press-33-les-problematiques-du

LETTRE OUVERTE A ALAIN JUPPE

Monsieur le maire,

Je devais donner le 7 novembre une conférence pour laquelle avait été consenti l’usage de la salle municipale de Bacalan, le Point du Jour. Le 4 Novembre vos services ont fait savoir qu’en raison de l’indisposition de l’agent responsable de cette salle, elle ne pouvait plus m’accueillir. Dont acte. Toutefois un communiqué triomphal d’un incertain « collectif Pavé brûlant » paru le 6 sur le site Bordeaux-bordel donne une autre raison à cette annulation : « Grâce à la mobilisation collective des habitant.e.s des associations du quartier et des militant.e.s antifascistes la conférence de Vigilance halal n’aura pas lieu à Bacalan. C’est bien la preuve qu’une action collective et individuelle permet de faire reculer l’extrême droite»

Il va sans dire que je laisse à ces jeunes gens la liberté de penser qu’exposer les dangers  que présente pour la santé publique  l’égorgement sans anesthésie des animaux de boucherie  est une manifestation fasciste. Cependant j’attacherais du prix à savoir à quoi m’en tenir car, dérisoire en lui-même, cet incident interpelle.  De deux choses l’une : soit le ci-devant « Pavé brûlant » vous calomnie en se vantant d’avoir sur vous un pouvoir qu’il n’a pas. Soit il dit vrai ce qui signifierait qu’un groupuscule extrémiste peut aisément obtenir du maire d’une grande ville qu’il viole  un principe démocratique aussi fondamental que la liberté d’expression  quitte à maquiller ensuite la chose d’un prétexte inventé.

S’y ajoute l’entrave à la liberté du commerce car la conférence prévue n’a en effet pas pu se tenir, le propriétaire de la salle  trouvée ultimement  ayant été l’objet de menaces de représailles telles qu’il a renoncé à la louer.

Je veux croire qu’en tant qu’élu garant des lois de la République,  nourrissant dit-on  des ambitions nationales, vous acceptiez d’être si peu que ce soit associé à des procédés quasi mafieux et que vous ferez en sorte de dissiper toute équivoque.

Pour que les choses soient claires aussi de mon côté, je vous adresse les actes du colloque tenu le 25 Mai 2013 à Paris au sujet des problèmes que pose la production de viande halal.  L’essentiel de la  conférence que  j’ai déjà donnée  dans plusieurs villes où j’ai pu m’exprimer librement en est tiré. Dans l’attente de votre réponse je vous prie M. le  Maire d’agréer l’expression de ma considération distinguée.

Alain de Peretti

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

marie-plume 17/11/2014 14:50


Ne manquez pas, je vous prie, Monsieur, de nous informer rapidement -par le canal du blog de M. Gérard Brazon-, de la réponse de ce maire qui accorde en toute impunité, et pour cause, il est élu,
n'est-ce-pas? la Légion d'Honneur à l'iman de la ville de Bordeaux... Si, contre toute attente, vous receviez une réponse digne de votre intelligence et patriotisme associé, alors là! je vous
dirais: " Bravo! Vous avez réussi à faire sortir le loup du bois" Mais je doute , pardonnez-moi! Merci pour votre courage et votre honnêteté intellectuelle, la France a besoin de personnes telles
que vous

Epicure 17/11/2014 14:45


Vous avez intérêt à être électoralement majoritaire! sinon vous avez tort, politiquemen,t d'abord, EN Générél ensuite...


Juppé et la France sont des Maginotistes, râleurs pour ne pas avoir à Agir. Ceci dure depuis 90 ans...Certes l'hécatombe de 14-18 justifiait une certaine réticence mais pas la capitulation et la
collaboration.


Allez, on tapait à raison sur la Droite d'alors mais aujourd'hui on voit bien que c'est la Gauche qui était et reste responsable de nos jours. et que l'UMPS C'est laz France!