Confirmation du Sida de Arafat par son médecin personnel

Publié le 3 Décembre 2012

-
On savait qu'Arafat était malade, qu'il aimait les garçons plutôt jeunes, qu'il était cruel et sans pitié. C'est à cet homme que l'Europe fournissait les moyens de sa politique. Il est devenu un héros. Comme quoi...
N'importe qui peut devenir un héros en terre d'islam. Mohamet le premier qui en matière de perversité était un grand parmi les grands prédateurs: gigolo, pillard, tueur sanguinaire, pédophile et créateur d'une religion qui commet des ravages 1400 ans après sa mort. 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 03/12/2012 11:26


Surtout les plus cruels, et les plus salopards; c'est indispensable pour mériter le royaume d'allahlah ...