Conflit de demain: les USA en Algérie?

Publié le 3 Mai 2013

De notre confrère Minurne

Le gouvernement de Mariano Rajoy a autorisé diligemment les USA à déployer sur le territoire espagnol, une force d’intervention rapide, en prévision d’un chaos généralisé prévu en Algérie.

 

 


la base Morón de la Frontera située à la province de Séville en Andalousie, se déploieront dans les jours qui viennent, un demi-millier d’éléments des forces spéciales, relevant du corps des Marines de l’US Navy, ainsi que 8 avions militaires américains. 

Cette force d’appoint américaine, sera investie de la mission d’intervenir en Algérie, où les prémices d’un chaos généralisé se font de plus en plus précises, notamment dans le sud du pays, et à l’approche des présidentielles par lesquelles, l’actuel président Abdelaziz Bouteflika, compte s’éterniser au pouvoir en se confectionnant un scrutin le faisant succéder une 4ème fois, à lui-même. 

Selon le journal londonien Al Quds Al Arabi qui a rapporté cette information, la décision espagnole d’autoriser les USA à déployer leurs forces, s’est prise inhabituellement vite. 
 

 

En effet, quelques jours ont suffit à Mariano Rajoy, pour transmettre son feu vert à Washington, pour dépêcher ses forces et ses avions, témoignant ainsi par sa hâte, de l’imminence du danger couvant en Algérie, le régime pouvant tomber en désuétude à tout moment. 

La même source a indiqué que les 500 marines auront pour mission d’assurer la sécurité des quelques ressortissants américains en Algérie ainsi que du personnel diplomatique US, et d’opérer leur évacuation du pays. 

Rappelons que Bruce Riedel ex-conseiller présidentiel américain, ayant servi sous 4 présidents, avait prédit pour l’Algérie, l’explosion d’une révolte populaire qui viendrait à bout de la dictature militaire en place. 

Lors d’une conférence donnée en décembre 2012 à l’institut royal ElCano à Madrid, Bruce Riedel, qui compte parmi les experts américains, les plus en vue, spécialisé en questions de terrorisme, sécurité et de politique du moyen orient, avait déclaré que : « L’Algérie souffre d’un régime policier, sa société est renfermée et point de volonté réformatrices chez les tenants du pouvoir, n’est à l’horizon ». 

« Les mêmes conditions ayant conduit à l’explosion populaire en Egypte, sont réunies en Algérie, une pression démographique grandissante et mal maitrisée, une jeunesse au désarroi, désespérée et l’absence totale de toute ouverture politique » avait il analysé. 

Bruce Riedel avait alors averti que « dépenser des milliards de Dollars, pour acheter un silence provisoire du peuple, ne sera plus d’aucun effet dans un avenir proche ». 
il conclut que le processus est enclenché et que le soulèvement populaire généralisé arrivera sous peu. 

Sa conférence donnée en décembre 2012, ses prédictions révélées justes, ce mois d’avril 2013, en témoigne la grogne populaire dans le sud et en Kabylie, que les répressions violentes par le régime, et les graves atteintes aux droits de l’homme les accompagnants, ne font que renforcer. 

 

Lemag.ma

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire d'Islam

Commenter cet article

isabelle 04/05/2013 08:38


Ils ne vont pas nous refaire le coup des printemps ?


Bonjour l'invasion !

LA GAULOISE 04/05/2013 08:29


Je suis du meme avis qu Aaron .  Français , ne vous endormez pas , l'avenir des votres est en tres tres grave danger .

Aaron 04/05/2013 02:01


Je crains qu'à l'inverse, l'invasion des enturbannés ne se fasse plus importante, voulant fuir leur "cher" pays.

Claude Germain V 03/05/2013 22:18


Heureusement que l'Algerie a 5 ou 6 millions de fideles courageux qui ne sont en france que pour les prestations , donc les fideles patriotes algeriens ? SVP demi tour au pays pour le defendre et
n'oubliez pas de rendre tous vos papiers , de naturalisation francaise si possible et bon retour au pays .....definitif ....!!!!!

Epicure 03/05/2013 20:02


Si on veutr contrôler la Méditerranée Orientale il faut comme les British avoir Gibraltar et le "dépôt" de Forces en Espagne (en face de Gibraltar) est un verrou US sur toute la région jusqu'à la
Mer Noire.


En cas de grabuge en Syrie....ça ne sera pas un luxe