Construction de Mosquée: Faut-il s'alarmer des écoles coranique incluses?

Publié le 27 Mai 2010

          Des nouvelles de la Mosquée de Puteaux. Pour l’instant, il semble que ce soit le calme plat. Hormis les éternelles occupations des trottoirs de la rue Saulnier avec « l’aimable autorisation de la Préfecture » il ne se passe rien de conséquent.

 Certainement parce que les habitants de la ville n’ont pas encore réalisé que cette mosquée nouvelle sera, elle, par contre conséquente. Les autorités religieuses musulmanes ont bien jouée. Lorsque cette mosquée sortira de terre, c’est le paysage de la rue Saulnier qui aura profondément changé. Si ce n’est la ville elle-même, à terme.

           Je me suis laissé dire que l’Imam de cette mosquée, lors d’une cérémonie des officiels religieux à la Synagogue de Neuilly sur Seine avait refusé de se couvrir la tête d’une Kippa eut égard à sa religion. Ce religieux, ne doutant de rien sans doute, imaginait peut-être que l’on allait honorer Allah et s’agenouiller dans la Synagogue en récitant les versets du Coran. Ce comportement fût mal perçu par toutes les autorités en présence. Certains lui firent même remarquer, qu’à l’inverse, il n’aurait pas apprécié que les invités ne retirent pas leurs chaussures à l’entrée de la salle de prière de sa mosquée.

De ce fait, et par son intransigeance, il n'aurait pas assisté à l’office religieux et provoqua le soupçon que cet Imam avait, de sa religion, l’idée forte de sa primauté. Ce qui ne peut étonner que le simple d'esprit. Mais les évangiles disent que le royaume des cieux lui appartient.  

             Depuis un certain nombre d’années, je lutte contre l’islamisation de notre société. Dans la société civile, dans les entreprises, y compris lorsque j'étais un permanent syndical. Je fus bien seul à le faire ouvertement. Cela me rapporta les lazzis et les quolibets au mieux, des insultes le plus souvent si ce n’est des mises en garde fraternelle de mes camarades syndiqués ou de mes amis politiques.

Lorsque je constate, chaque jour, que nous sommes de plus en plus nombreux désormais à prendre conscience de cette réalité de l’islamisation rampante de notre société, il ne me vient qu’un seul regret, celui de ne pas m’être trompé, de ne pas être le doux dingue qui ne voyait que les épines à la place de la beauté des roses.

   Encore aujourd’hui, je suis effaré par l’angélisme de nos dirigeants de droite comme de gauche. Peu à peu, eux aussi prennent conscience. Ils en va de la France éternelle certes mais aussi de la laïcité. Souvent je songe au général de Gaulle et je me dis qu’il serait catastrophé de voir ces pseudos héritiers politiques, dilapider une France qu’il avait libéré d’un joug et a qui il avait donné des institutions solides. Il avait une crainte, celle qu’un jour, Colombey les deux Eglises ne se nomment un jour, Colombey les deux mosquées.(1) En sommes-nous si loin que ça ?

Je crains que non si j’en crois un Jean Glavany socialiste bon tient qui, dans la Nouvelle République des Pyrénées du 21 décembre 2005, disait « Aujourd’hui, être un bon laïc, c’est encourager la construction des mosquées »

 

               Puteaux aura sa mosquée. Puteaux aura sa madrasa, son école coranique. Si l’enseignement futur qui devrait être donné dans ces 2 futures classes d’enseignements religieux (32m2 chacune), ses trois salles de prières (Plus de 100m2 chacune), devait être à la hauteur de l’attitude qu’aurait eue cet Imam de Puteaux envers la Synagogue de Neuilly sur Seine, cela augurerait mal de la suite.

Alors sans doute que je me trompe, sans doute est-ce une erreur d’interprétation, sans doute suis-je la piteuse victime de mon islamophobie maladive dénonçait par tant de bien pensants, d’un mauvais rapport, d’une personne malveillante envers la religion d’amour et de paix qu’est l’islam, mais, j’avoue très sincèrement que je préférerai cela que d’avoir la certitude que nos jeunes français issus de l’immigration passent par les fourches caudines d’une mosquée militante et prosélyte.

Bien entendu, les commentaires sur ce blog sont là pour confirmer ou infirmer cette anecdote. Y compris à l’Imam de Puteaux. C'est aussi cela la liberté d'expression.

Gérard Brazon

 

Plan de la nouvelle mosquée de Puteaux.

 

 Mosquée de Puetaux- La façade

 

 

Mosquee-de-Puetaux--RDC.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 Mosquee-de-Puetaux--1er.jpgMosquee-de-Puetaux--2eme.jpgMosquee-de-Puetaux--3eme.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mosquee-de-Puetaux--4eme.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Puis le sous-sol pour les toilettes et la terrasse pour les locaux techniques.

 

Source: C'était de Gaulle d'Alain Peyrfitte

(1) « Il ne faut pas se payer de mots ! C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu’on ne nous raconte pas d’histoires ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés, avec leurs turbans ou leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français ! (...) Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées ! »

général Charles de Gaulle

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

patrick Cojean 28/05/2010 11:29



Comptez vous aussi faire fermer les cours de catéchisme catholiques ? Et les cours religieux qui ont lieu auprès de la synagogue de Puteaux ?


Interdire aux portuguais de Puteaux les éveils à la foi qui se pratiquent, je crois, le dimanche matin ?



El borak 27/05/2010 19:16



Bonsoir,


Déjà que dans les écoles en zone sensible ont un taux d'analphabète important, car sont compté dans les statistiques les enfants issue de l'immigration parlant mal le français et le lisant encore
moins.


L'école coranique creuse d'avantage le fossé, d'ailleurs c'est fait exprès afin de descendre la republique et d'imposer l'islamisation fachiste, moi aussi j'aurais préféré me tromper mais
maintenant nous ne sommes plus au niveau de crier au feu, mais de saisir la lance d'incendie et éteindre le foyer, flute c'est les socialos qui ont les clées du camion pompe...(en partage avec
les médias people).