Contre la repentance : Pétition

Publié le 8 Novembre 2012

Contre la repentance
Lancée par Contre Repentance le 01-11-2012, sera close dans 5 mois

Cette pétition sera remise aux destinataires suivants :

  • Nicolas SarkozyNicolas Sarkozy (Ancien président de la République)
  • Frédéric MitterrandFrédéric Mitterrand (Ancien ministre)
  • Michèle Alliot-MarieMichèle Alliot-Marie (Ancien ministre)
  • Gérard LarcherGérard Larcher (Ancien président du Sénat)
  • Bernard AccoyerBernard Accoyer (Ancien président de l’Assemblée nationale)
  • François FillonFrançois Fillon (Ancien Premier ministre)
  • Alain JuppéAlain Juppé (Ancien ministre)
  • Jean-Marc AyraultJean-Marc Ayrault (Premier ministre)
  • François HollandeFrançois Hollande (Président de la République)
  • Claude BartoloneClaude Bartolone (Président de l'Assemblée nationale)
  • Jean-Pierre BelJean-Pierre Bel (Président du Sénat)
  • Laurent FabiusLaurent Fabius (Ministre des Affaires étrangères)
  • Christiane TaubiraChristiane Taubira (Garde des Sceaux, ministre de la Justice)
  • Bertrand DelanoëBertrand Delanoë (Maire de Paris)
  • Alexis CorbièreAlexis Corbière (Secrétaire national du Parti de Gauche, conseiller de Paris)
  • Danielle SimonnetDanielle Simonnet (Secrétaire nationale du Parti de Gauche, conseillère de Paris)

«Au regard des crimes perpétrés par ce colonisateur contre un peuple sans défense et compte tenu de leur impact dans l’esprit même des générations qui n’ont pas vécu cette période, sachant que tout un chacun connaît les affres subies par notre peuple (…), les Algériens veulent une reconnaissance franche des crimes perpétrés à leur encontre», a déclaré le ministre algérien des Moudjahidine (anciens combattants) Mohamed Cherif Abbas.

Aujourd’hui, les demandes de repentance adressées aux Français se multiplient. Chacun y va de sa complainte et une concurrence victimaire malsaine se met peu à peu en place, visant à culpabiliser nos compatriotes pour des faits qu’ils n’ont pas commis. Répondre favorablement à une seule de ces demandes c’est ouvrir la porte à toutes les revendications, même les plus fantaisistes.

En droit, la culpabilité des parents n’est pas transmissible aux enfants et tout le monde convient qu’il s’agit là d’une disposition normale. Pourquoi en irait-il autrement dans le domaine historique ?

Nous refusons de porter aujourd’hui la culpabilité (d’ailleurs largement sujette à discussion) des générations qui nous ont précédés et d’en assumer les conséquences. Les requêtes émises par des populations dont le passé est lui-même rarement exempt de tâche sont infondées, nulles et non avenues.

A l’instar d’un Gérard Longuet, nous estimons que la notion même de repentance doit être traitée à sa juste valeur, par le plus grand mépris. Notre bras d’honneur s’adresse à ceux qui, motivés par la haine et l’envie, cherchent à priver le peuple français du peu de fierté et de dignité qu’il possède encore.

Ensemble, mobilisons-nous pour faire un bras d’honneur à la repentance et dire que nous ne céderons plus à la culpabilisation. Nous sommes un peuple libre et n’avons pas à nous soumettre au chantage des uns et des autres.

:: Signez la pétition et faites la tourner au plus grand nombre de personnes ::

Cette pétition a été signée 911 fois.

» Voir les 20 dernières signatures   |   » Voir toutes les signatures

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Repost 0
Commenter cet article