Copé "raille" la méconnaissance de Hollande sur la réalité économique.

Publié le 26 Octobre 2012

Les Echos.fr
Le secrétaire général de l'UMP a relaté ce mercredi une conversation avec le chef de l'Etat sur l'abrogation de la hausse de la TVA sociale.

Copé raille la «méconnaissance» de Hollande sur la réalité économique

Une conversation qu'il a eu avec François Hollande démontre la « méconnaissance » de la réalité économique du chef de l'Etat, estime Jean-François Copé. Et le secrétaire de l'UMP, candidat à la présidence de son parti, de relater ce mercredi cet entretien : « J'ai eu cet échange avec François Hollande la seule fois où je l'ai rencontré », à l'Elysée, le 4 juin dernier au sujet de l'abrogation de la hausse de la TVA dite « sociale » ou « anti-délocalisation » décidée par le nouveau gouvernement. « Nous en avons parlé pendant une heure . Il m'a fait un cours absolument surréaliste pour m'expliquer que ce n'était pas bien de faire cela parce qu'il y avait des secteurs protégés qui bénéficieraient de cette hausse de TVA ».

« Je lui ai dit : « Mais monsieur Hollande, où voyez-vous des secteurs protégés en pleine mondialisation »? Et là, il me dit :   « Bah, par exemple, la distribution ». C'est vous dire le niveau de méconnaissance de la réalité économique d'aujourd'hui », a lancé le député-maire de Meaux devant l'Association des journalistes parlementaires (AJP).

« Un niveau d'amateurisme anormal »

« Pour Hollande, ce rapport Gallois, c'est un cauchemar », a ajouté le secrétaire général de l'UMP sur les mesures pour la compétitivité que doit présenter l'ex-PDG d'EADS  d'ici le 5 novembre. « C'est tout ce que l'UMP propose et tout ce que Hollande a récusé depuis le début de sa campagne présidentielle », a-t-il ironisé.

« Tout cela est ridicule, d'un niveau d'amateurisme anormal pour le gouvernement de la cinquième puissance économique du monde », a-t-il dit, en dénonçant aussi des propos du ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, sur la baisse des cotisations sociales ou la marinière « made in France » du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg.

« On en est gênés, notamment vis-à-vis de nos amis allemands, qui sont très inquiets, car Hollande, avec tout cela, est en train de décrocher la France de l'Allemagne pour l'amener vers l'Espagne de Zapatero », selon Jean-François Copé.

SOURCE AFP

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Economie-Finance-Industrie

Commenter cet article

DURADUPIF 27/10/2012 12:18


Que ne l'ont t'ils pas faits quand ils étaient aux affaires. S'ils avaient remis l'islam là ou il aurait du rester c'est-à-dire de faire arrêter immédiatement toutes les prières dans les rues et
que l'on en entendent plus parler ni dans les rues ni dans les écoles, les français n'auraient pas voter par substitution au 3è degré pour en arriver à un tel degré d'incapacité politique. (plus
de quinze ans de prières dans les rues de Paris qui continuent nous dit-on et bafouent les valeurs de La République Française.)

Claude Germain V 26/10/2012 20:07


Et le sieur Copé il se prend pour qui lui ?????????????? Français de papier ,dhimmisé de surcroit ,français de 3eme generation qui hait la France ,il n'a pas cassé encore 3 patte a un canard ,il
n'a que le parcourt qu'ont bien voulu lui laisser faire certains presidentiables ...... en definitive ,il se prend pour qui ???? il se croit superieur a Hollande alors qui est comme les socialos
a mettre dans un panier de crabe ,bien secouer ... et basta !!!!! a la flotte les inutiles ..... et dire que des milliers de cretins croient en ça ...................PI-TOY-ABLE.....