Courrier d'un lecteur: Les fanatiques, des nazis à l'islamiste!

Publié le 11 Octobre 2010

            Un  homme dont la famille faisait partie de l'aristocratie allemande, avant la  seconde guerre mondiale, possédait un certain nombre de grandes usines et de  propriétés. Quand on lui demandait combien d'Allemands étaient de véritables  nazis, il faisait une réponse qui peut guider notre attitude au regard du  fanatisme. « Peu de gens sont de vrais nazis » disait-il, « mais nombreux sont ceux qui se réjouissent du retour de la fierté allemande, et encore plus  nombreux ceux qui sont trop occupés pour y faire attention.

              J'étais l'un de  ceux qui pensaient simplement que les nazis étaient une bande de cinglés.  Aussi la majorité se contenta-t-elle de regarder et de laisser faire. Soudain,  avant que nous ayons pu réaliser, ils nous possédaient, nous avions perdu  toute liberté de manœuvre et la fin du monde était arrivée. Ma famille perdit  tout. Je terminai dans un camp de concentration et les Alliés détruisirent mes  usines. »

 

            Aujourd'hui,  des « experts » et des « têtes bien pensantes » ne cessent de nous répéter  que l'Islam est la religion de la paix et que la vaste majorité des musulmans  ne désire que vivre en paix.  Bien que cette affirmation gratuite puisse être vraie, elle est totalement infondée. C'est une baudruche dénuée de sens,  destinée à nous réconforter et, en quelque sorte, à diminuer le spectre du  fanatisme qui envahit la Terre au nom de l'Islam. Le fait est que ce sont les  fanatiques qui gouvernent l'Islam actuellement. Ce sont les fanatiques qui  paradent. Ce sont les fanatiques qui financent chacun des cinquante conflits  armés dans le monde. Ce sont des fanatiques qui assassinent systématiquement  les chrétiens ou des groupes tribaux à travers toute l'Afrique et mettent peu à peu la main sur le continent entier, à travers une vague islamique. Ce sont  les fanatiques qui posent des bombes, décapitent, massacrent ou commettent les crimes d'honneur. Ce sont les fanatiques qui prennent le contrôle des  mosquées, l'une après l'autre. Ce sont les fanatiques qui prêchent avec zèle  la lapidation et la pendaison des victimes de viol et des homosexuels. La réalité, brutale et quantifiable, est que la «majorité pacifique », la «  majorité silencieuse » y est étrangère et se terre.

 

La  Russie communiste était composée de Russes qui voulaient tout simplement vivre  en paix, bien que les communistes russes aient été responsables du meurtre  d'environ vingt millions de personnes. La majorité pacifique n'était pas  concernée.

L'immense  population chinoise était, elle aussi, pacifique, mais les communistes chinois  réussirent à tuer le nombre stupéfiant de soixante-dix millions de  personnes.

Le  Japonais moyen, avant la deuxième guerre mondiale, n'était pas un belliciste  sadique. Le Japon, cependant, jalonna sa route, à travers l'Asie du sud-est,  de meurtres et de carnages dans une orgie de tueries incluant l'abattage  systématique de douze millions de civils chinois, tués, pour la plupart, à coups d'épée, de pelle ou de baïonnette.

Et  qui peut oublier le Rwanda qui s'effondra dans une boucherie. N'aurait-on pu  dire que la majorité des Rwandais était pour « la Paix et l'Amour »  ?

Les  leçons de l'histoire sont souvent incroyablement simples et brutales. Cependant, malgré toutes nos facultés de raisonnement, nous passons souvent à  côté des choses les plus élémentaires et les moins compliquées: les musulmans  pacifiques sont devenus inconséquents par leur silence.

Les  musulmans pacifiques deviendront nos ennemis s'ils ne réagissent pas, parce  que, comme mon ami allemand, ils s'éveilleront un jour pour constater qu'ils  sont la proie des fanatiques et que la fin de leur monde aura  commencé.

Les  Allemands, les Japonais, les Chinois, les Russes, les Rwandais, les Serbes,  les Afghans, les Iraquiens, les Palestiniens, les Nigérians, les Algériens,  tous amoureux de la paix, et beaucoup d'autres peuples, sont morts parce que  la majorité pacifique n'a pas réagi avant qu'il ne soit trop tard. Quant  à nous, qui contemplons tout cela, nous devons observer le seul groupe  important pour notre mode de vie : les fanatiques.

 

Et méditons ce qui suit :

 Quand  ils sont venus chercher les communistes, je n'ai pas protesté parce que je ne  suis pas communiste.

Quand  ils sont venus chercher les Juifs, je n'ai pas protesté parce que je ne suis  pas Juif.

Quand  ils sont venus chercher les syndicalistes, je n'ai pas protesté parce que je  ne suis pas syndicaliste.

Quand  ils sont venus chercher les catholiques, je n'ai pas protesté parce que je ne  suis pas catholique.
Et  lorsqu'ils sont venus me chercher, il n'y avait plus personne pour protester.  »

 

Texte de Martin Niemöller (1892-1984), pasteur protestant arrêté en 1937 et envoyé au camp de concentration de Sachsenhausen. Il fut ensuite transféré en 1941 au camp de concentration de Dachau. Libéré du camp par la chute du régime nazi, en 1945.  

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

muller marie-claire 11/10/2010 18:55




Le Conseil Constitutionnel vient
d’autoriser l’invasion de la France par l’islam – par Jean Patrick Grumberg






 


En validant la loi sur l’interdiction de la Burqa, ce jeudi 7 octobre 2010, le Conseil
Constitutionnel vient de faire d’une pierre deux coups en faveur de l’islam.


 


Il a tout d’abord permis au gouvernement d’éviter les deux débats qui fâchent. Le premier
débat consiste à expliquer pour quelle raison il faudrait imposer aux français de s’adapter à la
culture mahométane, au lieu d’imposer aux mahométans de s’adapter à la culture libre judéo-chrétienne – sujet que le débat sur l’identité nationale était supposé aborder, et ainsi permettre de
mettre en évidence que l’Europe est incompatible avec l’islam. Le second débat est de faire le point sur l’interdiction du voile, six ans après (la loi sur le port de signes religieux ostensibles
est de 2004). Le voile islamique, encore appelé Hijab ou Al-Amira ou encore Shayla, et qui couvre la tête, les cheveux et le cou, pour ne laisser voir que le visage, ce voile, expliquent les
musulmans, est le plus puissant vecteur pour faire revenir à l’islam les « égarés ». Accessoirement, un autre débat plus profond encore aurait pu être abordé, que la loi sur la Burqa a
permis d'éviter, et c’est celui du racisme islamophile. Chez Drzz, nous sommes tous bien décidés à l'aborder, ce sujet tabou... et sans tabou.


 


Le Conseil Constitutionnel a ensuite permis au gouvernement de faire son tour de magicien.
Un tour de magicien, c’est lorsque le magicien vous trompe et vous occupe de sa main droite (célébrons dans la joie la victoire de la laïcité, fêtons ensemble la sauvegarde de nos traditions,
confirmées par la validation de la loi sur la Burqa) alors que c’est sa main gauche qui vous arnaque, et qui vous fait un tour de passe passe (autorisation du voile dans les lieux publics ;
repas hallal dans les gendarmeries, sur Air France, et surtout dans la chaîne de fast food qui appartient à l’Etat français – tandis que, fait unique dans le monde hyper concurrentiel de la
restauration rapide, les chaînes indépendantes n’ont pas jugé bon, donc pas rentable, de suivre l’exemple de Quick ; préparation à la culture musulmane et au Coran dans les écoles ;
constructions de mosquées un peu partout en France en attendant LA mosquée Ground Zero de Paris ; autorisation de fait des mosquées de conquête en pleines rues de la capitale ;
autorisation de fait de la polygamie ; ordre de retenue absolue donné aux forces de l’ordre envers l’islam violent ; mise à disposition des terrains communaux, un peu partout en France
pour l’abattage sacré, piscines coraniques, etc…)


 


Ainsi donc, par ce tour de passe passe dont ils sera difficile de se remettre, le
gouvernement a envoyé un message aux français dont la grogne n’est plus contenue que par la censure soviétique des médias (et qui éclate quotidiennement sur les quelques sites internet libres) :
« on vous a donné la Burqa, maintenant lâchez nous les baskets avec les musulmans et l’islam ».


 


Question : qu’est ce que le gouvernement a dû donner aux musulmans pour qu’ils ne
mettent pas, en réponse à cette loi sur la Burqa, le feu aux banlieues ? La réponse au prochain épisode, chers zauditeurs.


 


Jean-Patrick Grumberg


 


http://news.fr.msn.com/m6-actualite/article.aspx?cp-documentid=154885252


C'est vrai que le Gouvernement veut nous "contenter" avec cette loi anti burqa alors qu'il faut aller "franco" beaucoup +loin


L'islam s'impose de plus en plus,il représente un danger pour notre Pays alors


INTERDISONS L ISLAM!!!!c'est notre droit!! et notre droit en tant que peuple souverain de l'imposer au Gouvernement



gerarddeblotzheim.over-blog.fr 11/10/2010 16:45



Après une telle lecture, inutile de compter sur notre gouvernement, inutile de compter sur nos élus, inutile d'attendre une réaction de nos "administrations, justice, police, gendarmerie.
personne de ceux qui représente une "force" de notre République ne bougera... et cela ouvrira toute grandes les "portes" de notre Pays aux envahisseurs "clairement identifiés" à qui
"ILS"donneront les clés de nos villes.


Alors, Gérard, il n'y a que sur "nous" que "Nous" pouvons compter. Alors que nous sommes les plus nombreux, de quoi avons-nous peur? Je suis pour la révolution sous toute latitude car nous, le
Peuple sommes "TRAHIS" par nos élites et marchands d'euro... Notre Constitution contient en son sein notre DROIT de s'opposer à ce destin et de nous battre contre ces ENVAHISSEURS... Cachés
derrière nos élus, qu'ils mamoeuvrent à leur guise, nous avons DEUX rideaux à franchir.


Donne moi un lieu de RV et j'y serai, je t'en donnes ma parole de Gaulois/Français.


Gérard