Création » petit à petit, du délit d'islamophobie. Retour au blasphème en République laïque Française.

Publié le 22 Août 2013

Selon Le Figaro du 14 août 2013, « Un Italien a été condamné aujourd'hui par la justice française à deux mois de prison avec sursis pour avoir peint des inscriptions islamophobes sur divers monuments d'Avignon (sud-est), dont le Palais des Papes, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. L'homme, âgé de 30 ans, a qualifié son acte d'irrationnel, d'impulsif, après avoir été pris à partie dans la rue par un homme d'origine maghrébine ».
Cette dégradation doit être sanctionnée.

Toutefois, nous relevons à cette occasion la « création », petit à petit, du délit d'islamophobie qui est de plus en plus mis en avant par les grands médias. Il prend place dans le langage commun grâce à l'aide de journalistes, avant sans doute probablement d'être intégré au Code Pénal. Cela est regrettable car depuis le siècle des lumières, de Voltaire ou du Chevalier De La Barre, il était acquis que la critique des religions était un droit essentiel (pas bien sûr celui de massacrer les chrétiens ou les musulmans).  D'ailleurs, le délit de blasphème a été définitivement aboli au 19ème siècle en France. Souvenons-nous, en effet, des caricatures sur le Pape, Jésus ... de chanteurs, d'écrivains, de journaux tels que Charlie Hebdo

Pourquoi pas, pendant qu'on y est, créer un délit de scientolophobie ? Pourquoi aussi ne pas interdire aussi toute critique du système des castes lié à la religion hindouiste ?  Car sinon cela voudrait dire que telle croyance serait d'une valeur supérieure à l'autre.

Mais, par ailleurs, il convient de récuser le faux parallélisme, bien souvent mis en avant dans les médias, entre d'une part :
-       l'antisémitisme
-       et d'autre part la christianophobie et islamophobie.

Pour une raison bien simple, la plupart des antisémites reprochent aux juifs le fait d'être de race juive. L'antisémitisme est essentiellement d'ordre racial (puisque le caractère juif s'hérite de la mère).

Le fait d'être chrétien ou musulman n'est nullement lié à la race. La dénomination de « religio.. phobes » (islamophobes, christianophobes) est attribué à ceux qui critiquent les religions. Puis, par glissement progressif, les porteurs de critiques des religions sont assez souvent assimilés aux antisémites ou aux racistes.
Il s'agit là d'une confusion.

Cette assimilation a pour objectif d'interdire la critique des religions.

A titre plus anecdotique, si on continue sur cette voie, des dirigeants politiques comme Vladimir Poutine risque à ce compte là de ne plus pouvoir mettre les pieds en France.

En effet, le 4 février 2013 devant la Douma, Poutine a déclaré : "En Russie vivent les Russes. Toute minorité, d'où qu'elle soit, si elle veut vivre en Russie, travailler et se nourrir en Russie, doit parler Russe et doit respecter les lois Russes. S'ils réfèrent la Sharia, nous leur recommandons de se rendre dans les pays où la Sharia est la loi de l'Etat. La Russie n'a pas besoin des minorités. Les minorités ont besoin de la Russie, nous ne leur accorderons pas de privilèges spéciaux ou n'essayerons pas de changer nos lois pour satisfaire leurs désirs, quels que soient leurs hurlements à propos de la discrimination. Nous devons apprendre du suicide de l'Amérique, de l'Angleterre, de la Hollande et de la France si nous voulons que la Russie survive comme une Nation". Vladimir risque d'être accusé d'islamophobie.

www.libertefreedom.fr

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 22/08/2013 18:50


J'espère que devant cette abomination de facistes idiots, un groupe de parlementaire va se constituer pour mettre gouvernement et justice en accusation devant les instances ad hoc .!

Epicure 22/08/2013 14:59


cet Italien est un idiot: il aurait pu et dû mettre la France et surtout ses Pouvoirs dit Publics? dans l'embarras en tagant des slogans anti cathos anti Français de souche et autres joeusetés et
ce devant Huissier et s'en servir pour démontrer ENSUITE , avec huissier, la réaction sur l'anti islamiqsme...Voilà la straté"gie d'un type sensé et politiquement efficace. Le Caractériel, fût-il
animé des "meilleures idées" ne reste qu'un débile impulsif.

aupied 22/08/2013 13:51


Pourquoi condamné un Italien ,( il n'a fait uniquement ce que certain n'ose pas faire ) , quand on fait sauté nos églises , ces gens là sont-ils punit non ? alors ou est l'égalité , tout
habitants  résidant en France se doit de respecté les lois FRANCAISES  et si ça ne plait pas on s'en va voir ailleurs si c'est mieux

mika 22/08/2013 12:40


Cependant depuis le 31 juillet 2001, pour l'U.E  « La loi islamique est incompatible avec la démocratie et les droits de l’homme »


 


http://www.blog.sami-aldeeb.com/2011/01/18/la-loi-islamique-est-incompatible-avec-la-democratie-et-les-droits-de-lhomme/