Crever au Bourget à petit feu! Par Marie-Neige Sardin

Publié le 20 Mai 2012

Nous nous connaissons depuis plus de trente ans, chaque jour ou presque elle vient chercher son journal; nous partageons nos vies, nos rires et aussi nos souffrances. Certaines nous sont d'ailleurs communes puisque cette mamie a également subi des agressions en pleine rue, pour lui dérober son sac, son porte monnaie.

DSCN3041.JPG

Nous avons un certain nombre de points communs:

-notre franc parler ne faisant pas bon ménage avec le politiquement correct ambiant.

-une volonté sans faille, à résister à tous ceux qui viennent marcher sur nos plates-bandes.

- un courage à survivre, coûte que coûte, envers et contre tout.

Seulement voilà, depuis le mois de janvier 2012, je vois chaque jour ma mamie Jeannine de plus en plus mal, les yeux rougis, purulents, la gorge, le larynx en feu, ne dormant plus, au bord de la dépression, malheureuse de ne plus pouvoir prendre sa petite fille adorée chez elle, en raison d'un immense brouillard toxique.

DSCN3040.JPG

Elle demeure dans la rue Massena à Le Bourget et se prend de plein fouet les fumées qui émanent du camps de roms sis rue Hélène Boucher à La Courneuve.

Sept cents caravanes, plus de deux mille personnes s'entassent dans cette zone, faisant le trafic des métaux et faisant brûler jour et nuit les plastiques, caoutchoucs divers entourant les câbles et fils électriques.

Une fumée hyper toxique se dégage donc à longueur de temps, sans répis, envahissant toute la maison de Jeannine située directement dans un couloir venteux, lui rabattant ainsi un nuage chargé de monoxyde de carbone et de plein d'autres toxines.

Ce dernier s'étend désormais aux rues voisines, comme la rue Carnot, atteignant d'autres familles, d'autres jardins, d'autres habitants.

Depuis cinq longs mois, ma mamie remue seule, ciel et terre, faisant des mains courantes, pour alerter, prendre à témoin, le maire de Le Bourget, les policiers municipaux, le commissariat de la Courneuve, la mairie de La Courneuve, le préfet de Seine-Saint-Denis, son médecin traitant, l'ophtalmo et enfin le maire de Drancy, se présentant aux législatives sur notre commune.

Des promesses, des "on va", des "je m'en occupe", elle en a entendues des centaines. Son problème dure depuis janvier et c'est seulement le mercredi 16 mai qu'elle a été reçue au cabinet du maire.

Comme d'habitude, lorsqu'une victime ose demander secours et compréhension, elle est vite devenue coupable: " vous êtes trop sensible", "partez ailleurs", "vous avez eu avant des problèmes de yeux" ....

Mais aussi et surtout, le fameux couplet concernant les roms :"il faut bien que nous les mettions quelque part!".

Certes, "IL FAUT BIEN" que ces gens vivent; loin de Jeannine et de moi-même d'être contre, mais pas en les laissant empoisonner leurs voisins, messieurs les élus et responsables!

Il est de votre devoir, puisque vous êtes les garants de l'hygiène et de la santé publique, de ne pas laisser s'empoisonner vos concitoyens.

DSCN3042.JPG

Il est criminel de laisser Jeannine dans un tel état, à respirer cet air contaminé depuis cinq longs mois.

Qui peut dire, quelles vont être, les conséquences sur la longévité de sa vie et celle des autres riverains.

Le trafic des câbles, ne doit pas passer par une mort lente à petit feu, d'une mamie bourgetine, pour que vivent mieux des gens n'appartenant pas à notre nation, pillant nos installations, nos biens, aux yeux et à la barbe de tous. Tuant ainsi ce que j'ai de plus précieux en mon coeur, Le Peuple de France.

C'est pourquoi j'ai décidé d'aider Jeannine à se faire entendre en alertant via cet article, les journalistes, les médias.

Ma solidarité envers les victimes est sans limite, chacune étant pour moi un combat, une raison de poursuivre.

4706098437_9934cb1b3c.jpg

Jeannine et son quartier ont un DROIT celui de vivre et non de mourir au nom du "IL FAUT BIEN!".

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

Papy 21/05/2012 09:16


Et que dit  notre " moi Président" ?


le changement c'est maintenant..............


Il devrait avoir un site au tous"jeannine"  peuvent  déposer  leurs doléances ..............


 car nous vivons dans un monde où la vitime doit payer pour se défendre et l'agrésseur a un avocat désigné d'office.


merci à M.N Sardin de relayer l'info


et Bon courage Jeanine


 

LA GAULOISE 21/05/2012 08:34


BANDE DE SALAUDS ! ! MIS, TOUT SE PAYE UN JOUR!

Claude Germain V 20/05/2012 19:43


Vite !!!!! Vite !!!!! faisons appel a Msieur Karcher ...... mais Msieur Karcher est parti en vacances ,et vu qu'il n 'avait rien dans le pantalon qu'une grande gueule ,comme on dit chez nous ,et
bien pas compliqué Mamie Jeanine va continuer a respirer du poison .......Et comme le petit maire du Bourget qui n'a rien dans le pantalon lui aussi ne va rien faire ,Mamie Jeanine va finir
aveugle ..............elle pas belle la ripoublique des polilopettes ???? non mais des fois !!!!!........