Crime d’honneur à Mantes la Jolie, Mohamed* défonce le crâne de sa femme parce qu’elle a été violée.

Publié le 26 Juillet 2012

Heureusement que les musulmans qui pratiquent le ramadan nous disent que c'est pour approfondir leur vision de Dieu, leur réflexion spirituelle et devenir meilleur. Sinon que se passerait-il? 

L'islam n'est pas une religion d'amour, de tolérance et de paix. Nous le savons, vous le savez vous qui nous lisez et pourtant, nous entendons toujours le même discours sur les bienfaits de la tolérance et du vivre ensemble

Gérard Brazon

La nuit dernière, vers 3 h 30 du matin, Mohamed*, 29 ans, s’est présenté au commissariat de Versailles avec ses quatre enfants de 1 à 5 ans, pour avouer le meurtre de sa femme. Exactement comme pour tous les crimes d’honneurs pratiqués dans les pays arabes.

Selon Le Point qui diffuse l’information, la femme a révélé à son époux avoir été violée. Ne supportant pas cet aveu, l’homme la roue de coups et l’achève en lui défonçant le crâne, comme dans les pays arabes. Le tout bien entendu sous les yeux des quatre enfants afin qu’ils apprennent de leur père cette belle tradition de l’islam qu’ils appellent un crime d’honneur, un des apports culturels de l’islam à la France.

« C’est d’une telle violence. On est face à un véritable acte de barbarie. Comment les jeunes enfants vont-ils pouvoir se reconstruire après un tel drame », s’insurge une source proche du dossier qui semble ignorer que l’acte du père est une pratique tolérée, en Egypte et ailleurs au Moyen Orient, au point que la loi ne prévoit aucune peine pour le meurtrier.

Les enfants, qui étaient présents, « sont sous le choc », souligne un policier, mais nous avons, à Dreuz, publié plusieurs vidéos d’initiation d’enfants musulmans à l’égorgement et à la lapidation, cela fait partie intégrante de la Sharia dont beaucoup de musulmans demandent l’application.

La journaliste Armel Méhani conclut qu’il s’agit d’un acte de barbarie. Je dis qu’il va falloir s’y habituer, car le peuple arabe importé ne renoncera pas à ses habitudes. Ce n’est qu’un début, et il faut s’attendre, dans les années qui viennent et au fur et à mesure que la république recule, à des lapidations, des corps décapités, des chasses aux homosexuels, bref, des actes très banals pour les musulmans.

Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

* le nom a été remplacé
http://www.lepoint.fr/societe/il-ne-supporte-pas-le-viol-de-sa-femme-et-la-tue-24-07-2012-1488701_23.php

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Claude Germain V 27/07/2012 01:27


Faudra t'il acheter de la mort aux rats pour les eloigner ????