Des nouvelles de l'UMP, du PS, du FN. Un sondage qui devrait interpeler.

Publié le 31 Janvier 2011

            Petit tour d'horizon. Vous pourrez constater que devant la tièdeur de politiques de droite comme de gauche, Marine le Pen a compris qu'elle avait un boulevard devant elle ! Il faut être aveugle pour ne pas s'en rendre compte !            

          Les français se rendent bien compte que l'islam apparent pose un véritable problème de fond à la France républicaine et laïque. L'islam s'impose et les français s'en rendent compte chaque jour, à travers les panneaux publicitaires halal ou ceux des Inch-Allah.com des mariages communautaires. Sans compter les exigences religieuses, le halal dans les écoles publiques, la volonté manifeste d'imposer la charia, peu à peu, dans les entreprises publiques et privé. Que dire d'un syndicat ouvrier qui comme Force Ouvriére édite des calendriers musulmans pour ses adhérents. A quand donc des syndicats revendiquant des restaurants, des ateliers, la séparation des femmes et des hommes pour leurs adhérents?

         Sans compter les rues occupées, des mosquées cathédrales qui sortent de terre chaque mois! Les français regardent et constatent qu'ils ne peuvent même pas en parler sans être attaqués en justice par des associations "droits-de-l'hommistes" à l'affût du moindre faux pas linguistique, du moindre dérapage (Eric Zemmour, Riposte-Laïque).

         Les citoyens français observent sans rien dire encore. Leurs politiques n'osent rien faire, rien dire sur l'islam.  C'est une évidence. Tétanisés qu'ils sont semble-t'il, par la peur d'être taxés de "fascistes" de "racistes" de "lepeniste", par une gauche si scandaleuse par sa mièvrerie et sa lâcheté !  Elle qui favorise partout ou elle est élue la "tolérance" à l'islamisme dans les villes et villages. 

         Oui les français commencent à se poser des questions. Comme d'autres en Europe! Car il n' y a pas qu'en France que les lignes et les choses bougent. Je dirai même, qu'enfin, elles bougent!

Gérard Brazon

  ******************************************************

          Lors de l’émission d’Arlette Chabot « A vous de juger » du 20 janvier sur France-2, les deux invités (Jean-François Copé et Manuel Vals) ont tous deux éludé une question posée par les internautes (via Thierry Borsa, directeur de la rédaction du Parisien). Il s'agissait de savoir pourquoi nos élus donnaient la priorité à l’Islam au nom de la laïcité. Les internautes s’en émouvaient, rappelant leurs racines chrétiennes…

           Les réponses fuyantes de nos deux protagonistes ont été décevantes. Mais pourquoi donc personne n’ose reconnaître la montée de l’islam en France… Tout le monde le voit sauf nos élus ?...  Nous leur demandons donc, et de la façon la plus formelle, de nous expliquer pourquoi ils favorisent cette religion alors qu’ils savent pertinemment qu’elle est dangereuse car incompatible avec les lois de la République. Et à refuser d’y répondre, nos deux élus s’exposent à voir fuir leurs électeurs vers Marine Le Pen, qui promet qu’elle fera une politique antimusulmane si elle est élue en 2012…

           Il est évident qu’avec de telles promesses, elle ralliera de nombreux électeurs tant à droite qu’à gauche… Et qu’elle ne puisse ensuite appliquer cette politique, est un tout autre problème : elle aura, en attendant, raflé la mise !

          L’élection présidentielle de 2012 se présente donc plutôt mal pour celui qui ne veut ni reconnaître, ni lutter contre la montée de l’islam en France. C’est suffisamment grave pour qu’on suppute des « accords secrets », voire un chantage obligeant nos dirigeants à se soumettre aux dictats de l’islam… Les Français ne savent donc plus très bien où ils en sont et s’inquiètent. Le sentiment d’abandon des Français chrétiens est palpable.

         Le gouvernement semble hélas incapable de réagir à ce que tout le monde redoute ; il paraît même y coopérer. Allons-nous pieds et poings liés vers une République islamique française ?…  Un mouvement de Résistance s’est d’ores et déjà formé.

 

4Vérités

 

Sur un thème similaire.

            Marine Le Pen a précisé vendredi sur la Chaîne Parlementaire (LCP) quelle était sa vision de la laïcité en France. «Je pense que la France peut être laïque parce qu'elle est chrétienne de culture, et on s'aperçoit d'ailleurs que les pays musulmans ont les plus grandes difficultés à être laïcs», a déclaré la nouvelle présidente du Front national.

         «Les pays musulmans qui sont laïcs l'ont été en général par la force», a-t-elle poursuivi, citant Irak et Tunisie, ou «par l'armée comme en Turquie». «La laïcité n'est pas absolument compatible... pas naturelle, avec l'islam, puisque l'islam confond le spirituel et le temporel», a encore jugé Marine Le Pen.
        En décembre, en pleine campagne pour la présidence du Front national, la fille de Jean-Marie Le Pen avait provoqué une vive polémique en comparant les «prières de rue» pratiquées par des musulmans dans certains quartiers à l'Occupation allemande. «Mon propos n'est pas de lutter contre les religions, mon propos c'est de dire: en France "pas d'Etat dans l'Etat"», a-t-elle déclaré vendredi.
        «La France est la France. Elle a des racines chrétiennes, c'est ainsi, c'est ce qui fait aussi son identité. Elle est laïque, et nous tenons à cette identité et nous ne permettrons pas que cette identité soit modifiée», a encore expliqué la nouvelle patronne frontiste.

           Selon un sondage exclusif Harris Interactive pour La Chaîne Parlementaire, Marine Le Pen recueille une majorité d'opinions favorables dans l'électorat de droite, qui la juge plutôt courageuse (79%) et estime qu'elle comprend bien les préoccupations des Français (58%). 

Parisien.fr

 

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Francis CLAUDE 01/02/2011 08:05



oui Island tout est dis....mais rien n'est fait concrétement avant les Présidentielles nous avons les cantonales les 20 et 27 Mars 2011, je suis retiré dans le Bordelais et trés favorable au FN,
pour qui je vais voter en 12, vu la félonie de ma sensibilitée de toujours le Gaulisme et sa suite qui collaborent ouvertement avec les islamistes.PH.Madrelle président du conseil general de la
Gironde a déja distribué des tracts pour voter pour lui (ps) alors naivement j'ai passé dans la journée du 30 une dizaine de coups de fil a des gens avec qui j'ai parlé politique depuis
quelques temps et qui disaient etre de mon coté pour en avoir asser de voir l'evollution de l'islam en France.et bien leur ayant proposé d'aller aux réunions politiques de ses cantonales(dont une
en présence de Delanoé oui vous savez celui qui a afficher a Paris tout ces voeux pour un bon ramadant a ses amis musulmans) 1 seul m'accompagnera a ces réunions les autres ayants de mauvais
prétextes pour ne pas vennir défendre nos opinions et au moins poser des questions (entre autres notre refus de la construction d-un centre islamiste avec somptueuse mosquée rive droite de
bordeaux projet soutenu bec et ongles par Juppé) tout cela pour vous dire que les Français ne sont pas encore prets a ce révolter pour sauver leur culture et au dela la FRANCE.mais j'ai bien peur
que demain cela soit trop tard...



island girl 31/01/2011 16:52



Tout est dit,la langue de bois ne fait pas recette!