Communiqué de Marine Le Pen (Rififi à droite) - par Gérard Brazon

Publié le 10 Juin 2011

Et bien il semble que le torchon brûle entre  la mouvance de la "Droite populaire" de l'UMP, et le Front National.

Il y a beaucoup d'adhérents de l'UMP qui vont se sentir déchirés. Eux qui caressaient l'espoir secret ou non, d'une alliance si ce n'est d'une entente a minima entre ces deux pôles d'une droite que peu de chose sépare finalement.

Comme une certaine idée de la France en polissant un peu les angles,

l'immigration en mettant un tout petit peu d'eau dans le vin,

l'assistanat qui n'avait pas besoin d'alignement,

l'islam avec quelques ajustements.

Il est vrai que le dossier Europe était un plus gros morceau. 

-

L'islam est et restera l'écharde plantée entre une UMP tendance droite molle et boboïsante et le FN qui souhaite clairement stoper l'immigration et son corollaire: l'islamisation.

Ces militants UMP devront faire avec et prendre l'ultime décision in fine dans les bureaux de vote. A moins qu'ils ne décident de se séparer de l'UMP et d'intégrer le FN. Je pense que l'année qui vient va être chaude.

Pour ma part, je ne jouerai pas les faux culs, ce n'est pas mon genre, je souhaite des signes plus évidents, plus forts d'une remise en cause des tarés nazillons qui font le dos rond au FN. De ces nazillons, il n' y en a pas qu'au FN d'ailleurs. En tant qu'ancien syndicaliste, j'en ai entendu des propos racistes et antisémites y compris dans des syndicats dit "de gauche". Il faut être bien naïf ou carrément stupide pour croire que ces nazillons ne vivent qu'à l'abri du FN.

Bref, ces nazillons attardés ou débiles sont encore au FN, et attendent sans doute que Marine Le Pen se loupe, glisse et se ramasse aux prochaines élections pour régler les comptes. Elle a donc un an pour les virer de son Parti Politique et poursuivre la transformation de son parti en un parti crédible aux yeux de l'opinion, pour une possible alternance à  droite et ainsi, transformer la droite d'aujourd'hui, en centriste sociaux démocrate de type Radicaux-Socialiste, les fameux Rad-Soc d'avant guerre.

Je regrette qu'à droite, il y ait encore trop de timides, trop de tiraillements dûs aux centristes qui n'attendent qu'une chose finalement : planter Nicolas Sarkozy dans le dos.

Si la droite souhaite perdre les prochaines élections, elle est sur la bonne voie en ostracisant le FN. Ce parti politique est légal, il est républicain que je sache sinon, qu'attendez-vous pour le dissoudre au lieu de continuer à vous faire pièger par la gauche messieurs.

Surtout cessez de faire des effets d'annonces contradictoires qui lassent l'opinion publique et vous décrédibilisent. La plupart des mesures sécuritaires, c'est au début de 2008 au plus tard qu'ils fallaient les prendre. Les Cités sont encore des zones de non droit. Mais la chasse à l'automobiliste est ouverte! C'est "relou" pour ne pas dire "chelou" comme disent les rappeurs débiles mais subventionnés par les Mairies pour cause de "paix sociales".

Pour conclure, il y a 12000 suicidés par an en France. Des morts dans le silence ! C'est quoi un gamin, une gamine ado qui se suicide? En politique, cela ne parle pas. Sauf dans les familles. Il y a environ 2000 morts par accidents de voitures dans un brouhaha si ce n'est un enfer médiatique. Alors, est-ce donc pour étouffer le débat sur la véritable sécurité publique. Celle du citoyen lambda qui n'a même plus les moyens d'avoir une voiture car la dernière a cramée dans une cité des "banlieux difficiles" par des "jeunes défavorisés" qui veulent se faire du keuf et violer de la meuf. Face de craie si possible ou pute parce que chrétienne en jupe.

Une sécurité toute simple comme par exemple, celle d'avoir la Liberté de circuler en plein jour sans se faire agresser, violer, assassiner, voler ou se faire tabasser pour un regard dans la rue?  

Cessez vos effets d'annonces et agissez en politiques courageux sinon, je crains fort que la fameuse diabolisation n'éclate en lambeaux devant la platitude des résultats. Vous avez tort de penser que c'est l'économique qui prime dans la tête des Français. C'est aussi l'identité, la sécurité, les anciens et nos valeurs de la république.

Gérard Brazon

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DE MARINE LE PEN

Présidente du Front National

RSA, double nationalité : la double reculade de l’UMP fait tomber les masques !

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DE MARINE LE PEN

Sur la double nationalité, Jean-François Copé vient de répondre par la négative à la demande que j’ai faite aux députés d’y mettre fin. Les pseudos déclarations de la « droite populaire » sur le sujet n’étaient donc bien sûr que du vent, destinées à tromper les électeurs, à leur faire croire qu’il y a chez Nicolas Sarkozy une volonté d’agir.

Sur le RSA, on assiste aujourd’hui comme prévu à l’accouchement d’une mini-réformette, bien loin des déclarations tonitruantes de Laurent Wauquiez il y a quelques temps. On voit là aussi qu’il s’agissait de faire du bruit pour manipuler les électeurs. Dès qu’il faut agir, à l’UMP il n’y a plus personne.

  Pire, la réformette proposée se traduira par la création de postes de sous-fonctionnaires dans des collectivités locales aux effectifs déjà pléthoriques ! C’est une nouvelle hausse des impôts locaux qui se profile, insupportable pour des Français déjà accablés d’impôts.

Cette double reculade de l’UMP permettra aux Français de comprendre la vraie fonction du collectif de la « droite populaire » : une construction totalement artificielle, pilotée par l’Elysée, qui multiplie les déclarations électoralistes avant de rentrer systématiquement à la niche. Son but est simple : tenter de faire croire aux électeurs qui rejoignent le Front National que l’UMP veut agir sur l’insécurité et l’immigration. La droite populaire, c’est le summum de la manipulation politicienne. Elle est aujourd’hui démasquée.   

Marine Le Pen, Présidente du Front National, n’est pas étonnée par la double reculade de l’UMP, qu’elle avait prévue publiquement.

Elle réitère sa demande de suppression de la double nationalité, qui nuit à la cohésion républicaine et freine l’assimilation à notre nation des Français d’origine étrangère.

Sur le RSA, elle demande deux choses : qu’on se préoccupe d’abord de créer de l’emploi pour tout le monde, au lieu de gérer la misère. Qu’on remette ensuite totalement à plat un système gangrené par la fraude sociale (15 milliards d’euros par an selon la Cour des Comptes). Sur l’emploi et la fraude sociale, le gouvernement Sarkozy n’a strictement rien fait non plus.

 www.frontnational.com

tél. : 01 41 20 20 40 – Port. : 06 15 07 12 45 – vizier@frontnational.com

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Marie-Claire Muller 10/06/2011 14:36



Tout à fait d'accord Francis quand on voit ce "débat sur la laïcité "un Vaudeville!Ils nous prennent pour des demeurés! Ils ne veulent pas entendre parler de référendum et pourtant ils
n'empêcheront pas le peuple de s'exprimer d'une façon ou d'une autre.Pendant que nos pauvres soldats se font tuer en Afganistan,les crapules proliférent en toute impunité; la France est devenu un
Pays de non droit et le peuple qui paie de toutes les façons n'a pas son mot à dire et doit subir plus d'immigration plus de violence et fermer sa gu.....S IMAGINENT ILS QUE CA VA CONTINUER
ENCORE LONGTEMPS???????



francis CLAUDE 10/06/2011 09:50



insécurité insécurité insécurité!..tous les jours dans toutes nos grandes villes il y ades vols des viols de dealers des braqeurs des vandales des minables en fin de compte qui assassine notre
France, et notre Droite et Gauche réunies qui sont comme tout le monde le sait les plus cons du monde sont assis sur leurs culs a attendre quoi? la guerre civile? si cela est j'espére qu'ils
seront les premiers a avoir les couilles coupées et cousues dans leurs bouches c'est une spécialité que leurs amis musulmans on beaucoup pratiquer pendant la guerre d'algérie mais bien sur y
savent pas ces nazes!