Dans les Hauts-de-Seine, les étrangers peuvent aller uriner « chez Claude »

Publié le 10 Décembre 2011

Les Cocos sont des incorrigibles. Donneurs de leçons en permanence, immigrationnistes acharnés, internationalistes décérébrés, confits de haine anti-nation ils ne songent qu'à une chose, trouver le système pour enrayer l'administration préfectorale et favoriser l'immigration. De vieux résidus d'un temps passé! Oublieux de leur histoire sanguinaire!

Gérard Brazon

************

le journal l'Humanité

Dans le cadre de la semaine d’action contrer les conditions d’accueil des étrangers en préfecture, des militants du Réseau éducation sans frontières ont installé hier matin, devant la sous-préfecture d’Antony (Hauts-deSeine) des sanisettes Claude Guéant !

Barrés d’un bandeau jaune « Chez Claude », les WC ont été posés à l’aube sur le parking avec le soutien d'élus du départements. Dans cette sous-préfecture, comme dans des dizaines d’autres partout en France, des centaines d’étrangers doivent attendre chaque nuit en plein air pour tenter d’être reçus par les services administratifs de l’Etat. Le RESF a par ailleurs écrit un courrier au sous-préfet d’Antony pour lui demander de « bien vouloir prendre les dispositions nécessaires pour  pérenniser ce dispositif indispensable à l’hygiène publique et au respect dû à chacun ».

Laissé en place le matin, les petits coins avaient disparus à 14 heures. Bien décidé à ne pas voir disparaitre leur urinoire guéantiste, les militants se sont rendus au commissariat pour déposer une main-courante pour vol...

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article