David Cameron joue la préférence nationale : un exemple dont la France pourrait s'inspirer

Publié le 26 Mars 2013

 

Le premier ministre britannique veut sucrer certaines allocations aux étrangers qui n'ont pas contribué à l'effort du pays pendant au moins deux ans.

Ces suppressions d'allocations toucheront plusieurs secteurs comme le logement, la santé et les allocations chômage

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

bouffon1er 27/03/2013 08:20


Les  Français en France  et les africains en Afrique   sinon   on est en vacances toute l année

aziliz 26/03/2013 21:59


Cameron est aussi merdique que Sarko. Il est en difficulté (même dans son parti conservateur) et est prêt à tout. A vomir.

isabelle 26/03/2013 20:53


Et on entend, comme d'habitude, l'accusation de xénophobie. Franchement, ça suffit cette irresponsabilité de ceux qui "font l'opinion" via les media.


Heureusement que les peuples commencent à se réveiller et à oser penser.

henri 26/03/2013 19:52


oui : mais il faut en avoir une belle paire !


Ce n'est pas Flanmou qui le ferait : il collabore .


De plus , pas courageux :


Il se serait réfugié dans un trou à rats pendant la manif de dimanche .