David Douillet : " Avec la GPA, vous devez choisir entre un enfant et des femmes esclaves"

Publié le 8 Février 2013

Par 

Le député UMP David Douillet revient pour L'Express sur un dossier de GPA qu'il avait eu à gérer en tant que ministre des Français de l'étranger. Un cas douloureux qui l'incite aujourd'hui à s'opposer à la GPA et à l'extension de la PMA. 

Douillet: "Avec la GPA, vous devez choisir entre un enfant et des femmes esclaves"

David Douillet, député UMP des Yvelines et ancien ministre des Français de l'étranger, se souvient d'un difficile cas de GPA qu'il avait eu à régler.

AFP/Bertrand Guay

On ne le sait peut-être pas, mais la gestion des cas de gestation pour autrui (GPA) relève du ministre des Français de l'étranger, fonction que vous avez occupée en 2011.

Effectivement. J'ai ainsi croisé un cas particulièrement délicat. Un jour, un dossier arrive sur mon bureau. Il concerne un père français qui veut faire naturaliser son fils, conçu en Inde. Les autorités locales m'apprennent que la soi-disant mère biologique avait accouché 14 fois dans l'année. C'était en réalité un prête-nom pour couvrir d'autres femmes, victimes de réseaux mafieux. Pour 8000 euros, ils s'engageaient à trouver une mère porteuse. La mère officielle pour l'état civil n'était donc pas la vraie mère. Ce sont des pratiques que l'on retrouve en Inde, mais aussi en Ukraine.

J'avais décidé de rendre un avis négatif quant à la naturalisation de l'enfant. A l'inverse de ce que préconise la circulaire Taubira. Avec celle-ci, la ministre ouvre une boîte de Pandore.

Pourtant, il faut bien régler ces douloureux cas de GPA.

C'est un choix terrible, qui m'a empêché de dormir pendant des jours. Vous devez choisir entre l'enfant ou des femmes esclaves. Mais, il faut se rappeler qu'on se trouve face à gens hors-la-loi, qui viennent ensuite frapper aux portes des consulats pour régulariser leur situation. Quitte à faire une circulaire, Mme Taubira aurait mieux fait de s'inspirer de celle de Marisol Touraine, qui veut poursuivre les gynécologues incitant à se tourner vers l'étranger pour des opérations de PMA ou GPA. Il faut pénaliser les Français qui utilisent la GPA à l'étranger.

Avez-vous une idée du nombre de cas de gestation pour autrui en France?

On parle de 44 cas, mais je suis persuadé que c'est beaucoup plus.

Quelle est votre position concernant la procréation médicalement assistée?

Elle ne doit concerner que les couples hétérosexuels avec un problème de fertilité. Ce gouvernement joue aux apprentis sorciers. Derrière la PMA et la GPA, c'est le visage de la famille française qui se joue. 

Votre opposition à l'actuel projet de loi ouvrant le mariage à tous est-elle définitive?

Oui. Je reste convaincu que c'était aux Français de trancher, par référendum.   

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

lombard 09/02/2013 14:34


bonjour


effectivement j’exige le referendum par un autre gouvernement en souhaitant que celui ci absolument incompétent n’ira pas au bout de son mandat,et que nous pourrons même porter plainte contre
certains ministres ainsi que flanbi pour forfaiture ,incompétence et demander réparation pour les humiliation commise a l'encontre de la France notre nation.....