De 10% à 12,5%: C'est la démocratie que l'on assassine!

Publié le 3 Janvier 2011

          Une information qui me gêne beaucoup si ce n'est plus. Profondément démocrate, j'ai vraiment du mal à comprendre des modifications à la veille d'élections. Si minimes soit-elles. Pour des élections d'ailleurs qui ne revêtent pas une importance vitale.

 

           A l'heure ou la France fait une croisade pour le respect de l'expression populaire en Côte d'Ivoire, il est douloureux de constater que l'on change des règles électorales en cours de route dans ce pays des droits de l'homme!.

          Voilà ce que je reçois d'un lecteur qui me demande ce que j'en pense moi qui suis à l'UMP. Que lui répondre messieurs les députés sur cette modification qui fait partie des 25% de votre travail hors l'entérinement des directives européennes.

 Je ne peux pas répondre hormis écrire un article ou j'exprime mon désaccord total. 

 C'est quoi le but? Faire la peau du Front National? Pitoyable.

            Le but ultime? Interdire le chantage qu'exercera le FN au deuxième tour! Ah la belle affaire.

 

            Alors donc, au nom de la lutte contre le FN qui serait un parti antidémocratique nous dit-on, d'autres qui se disent "démocrates" modifient un code électoral pour mieux contrer une éventuelle expression populaire qui serait contraire à "l'intérêt national" ou à leurs intérêts personnels. 

 

           Après cela, comment parler de démocratie sans rougir par la suite? Comment parler d'expression libre et sincère du peuple si certains s'ingénient pour tronquer, bafouer l'expression du peuple? Aucun débat n'a eu lieu hormis par les concernés c'est à dire les élus. Aucune communication envers les électeurs!  

           Oui je suis gêné parce que je suis à l'UMP et que je suis en droit d'attendre d'un mouvement populaire comme le mien autre chose que de contrer une expression du peuple!  Si gênante soi-elle.

           La solution pour contrer le FN n'est pas d'assassiner la démocratie, casser un thermomètre mais bien d'être à l'écoute du peuple. Tenir compte de son avis, de ses demandes au lieu de craindre ses réactions et démonter la véritable démocratie en ne laissant en place qu'une façade.

          2007 nous avait enseigné beaucoup. La question est: qu'en est-il de l'esprit de 2007 ?

             Ce que je crains au fond,  c'est qu'il y ait un effet inverse et que l'on en paie le prix fort.  Si le peuple pense mal changeons le peuple disait Bertolt Brecht! Ce n’est pas comme ça que l’on pourra réconcilier les français avec la politique. L’un des buts de 2007

 

Gérard Brazon.

 

 

 Voici le courriel de mon lecteur 

         Le gouvernement UMP vient de changer en toute discrétion la règle du jeu trois mois avant les élections cantonales en France. En effet, au prétexte de la réforme des collectivités territoriales envisagée pour 2014, une modification électorale importante a été faite en catimini le 16 décembre dernier. Le seuil des 10 % des inscrits à atteindre pour accéder au second tour lors des élections cantonales vient de passer à 12,5 % des inscrits. Ce changement de dernière minute vise à empêcher les candidats du FN d’être présents au second tour notamment dans des triangulaires. Cette modification risque bien de se retourner contre les auteurs de cette grosse magouille électorale. (...)

 

Suivi d'un extrait:

 

 

Projet de loi de réforme des collectivités territoriales du Sénat.

 

 (...) les conseillers territoriaux pourraient être élus dès le premier tour de scrutin, dès lors qu'ils ont obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de suffrages égal au quart, au moins, du nombre des électeurs inscrits. Si aucun candidat ne remplit ces conditions, un second tour serait organisé, au terme duquel un élu serait désigné à la majorité relative, quel que soit le nombre de votants. En cas d'égalité entre deux candidats, la règle de séniorité s'appliquerait4(*) ;

- seuls les candidats ayant obtenu un nombre de voix au moins égal à 10 % du nombre des électeurs inscrits pourraient accéder au second tour5(*) ; un amendement de M. Dominique Perben, rapporteur, portant article additionnel après l'article 1er A, a toutefois été adopté en séance publique pour porter ce seuil à 12,5 % du nombre des inscrits, au même niveau que le seuil de passage au second tour des élections législatives (v. infra, article 1er B).

(...)

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

muller marie-claire 04/01/2011 21:15



Bonjour Gérard!


Un peu d'humour pour commencer cette année (le Président démissionne!!!)


> object: TR: La lettre de démission !!!


Par Jean-Patrick Grumberg - Publié dans : France 


 


Françaises, Français, mes chers compatriotes,


Lorsque je fais le bilan du temps écoulé, que je passe en revue tous les événements qui se sont produits et les transformations que j’ai tenté
d’apporter à notre société depuis mon élection (je vous rappelle que c’est vous qui m’avez élu en mai 2007), je me dis que les Français sont d’éternels insatisfaits et que quoi qu’on fasse, il y
a toujours 50 % de mécontents, le reste n’étant pas heureux non plus.


Même si j’ai parfois un peu dérapé, j’ai voulu que notre pays entre dans la modernité.


Alors, Carla et moi avons décidé de vous offrir le plus beau cadeau que vous semblez appeler de tous vos vœux.


Je vous présente ici ma démission de Président de la République française et j’ai décidé de partir au bout du  monde avec Carla et toute ma
petite famille, avec notre «bling bling» qui vous fait tellement rigoler, ma Breitling à 58000 euros, et tout le reste…


Je vais vendre mon magnifique appartement de Neuilly sur Seine que vous aimeriez bien posséder, et je vais  vivre avec l’argent qu’il me
rapportera, ainsi qu’avec les retraites que je vais toucher de toutes mes précédentes fonctions... enfin... tant que les caisses pourront payer.


Nous bronzerons nos corps de riches sur les yachts de Vincent (Bolloré), nous irons visiter à nouveau les pyramides en compagnie de notre ami le
roi du Maroc, et surtout vous arrêterez de nous casser les bonbons avec vos éternelles jérémiades.


Je n’aurai plus à m’occuper de tous ces connards d’étudiants encapuchonnés, qui pensent à la retraite avant de penser à travailler, et qui sont
toujours prêts à casser du CRS, et le ministre de l’éducation, quel qu'il soit.


Je n’aurai plus à serrer la main de tous ces guignols de syndicalistes de merde qui font chier tous les français avec leurs grèves à répétition,
malgré leurs seulement 7% de représentativité, malgré les très gras salaires de syndicalistes qu'ils encaissent, et qui croient avoir la solution à tous les problèmes actuels en appliquant à
la France les principes qui ont mené l'URSS à sa perte, et son peuple à la famine et la misère, et qui refusent de participer, au nom d’un sectarisme archaïque, au nom d'avantages acquis et pour
beaucoup obsolètes, et qui contribuent à appauvrir un peu plus le pays.


Je ne verrai plus les tronches de cake des socialistes toujours prêts à défendre les sans-abris, mais qui eux, les  pauvres, habitent
place des Vosges et dans le septième arrondissement, qui défendent la diversité et le multiculturalisme, mais qui envoient leurs enfants dans des écoles d'élites où les seuls musulmans sont les rejetons d'ambassadeurs et d'hommes
d'Etats.


Je n’aurai plus à m’emmerder avec des diplomates chinois, constipés par leur riz mélaminé, ni avec des islamistes barbus qui détruisent les
églises dans leurs pays pendant qu'ils réclament des mosquées chez nous, qui sont assez cons pour se faire sauter au nom de l'Islam et d'un prophète dont Ataturk disait que " l'Islam est la
théologie absurde d'un bédouin immoral ".


Fini de me laisser emmerder par tous ces "penseurs" qui veulent faire croire aux français que notre pays est une dictature, un pays où la police
est prête à casser de l’immigré, et qui ne sont pas foutus de voir que si les immigrés ne semblent pas être pressés de retourner chez eux, c'est parce que là bas, la police les massacreraient
pour de bon, s'ils osaient brûler une seule voiture.


Fini de me laisser emmerder par ceux qui prétendent que la déferlante du tiers monde est une chance pour la France, mais qui gueulent que les
flics ne sont jamais là quand on a besoin d'eux, dès qu’un arabe touche à leur bagnole ou pique le portable de leur fils.


Fini les grèves de la SNCF et de la RATP, déclenchées par des mecs qui sont chouchoutés comme s'ils fourraient encore du charbon dans des
locomotives à vapeur, qui font un caca nerveux dès qu'on leur demande une minute de travail supplémentaire, payée double en plus, mais qui voyagent gratuitement sur toutes les lignes, toute
l’année, et même pendant les vacances.


Bon débarras de ces fonctionnaires qui fonctionnent à l'envers et qui trouvent le moyen, en étant deux fois plus nombreux par habitant qu'aux
Etats Unis ou qu'en Allemagne, sans parler du Japon, de fournir un service trois fois plus mauvais.


Terminé, les journalistes qui passent leur temps à critiquer mon train de vie, et qui voudraient bien avoir le même,  et qui sont tout
heureux quand je les emmène se balader aux quatre coins du monde, aux frais du contribuable.


Ras le bol de ces bras cassés de l'équipe de France qui se prend pour le nombril du monde, qui crache sur la France en coulisse, et qui n'est
même pas foutue de gagner des matchs pour justifier des énormes salaires qu'on leur sert.  


Alors je pars et je vous laisse dans la merde que vous avez vous-mêmes créée.


Débrouillez vous avec Aubry, avec la CGT, avec le Parti Communiste aux mains ensanglantées de plus cent millions de morts et qu'on n'ose même pas
interdire, avec la Fédération des Parents d’Elèves qui s'intéresse plus à défendre l'idéologie gauchiste et les enseignants que leurs propres enfants, avec le nucléaire qui pourtant nous sauve un
peu de la panade, avec les heures sup. que vous avez volées parce que pendant les heures payées vous avez tiré au flan, avec le chômage qui incite à tout, sauf à retrouver du travail, avec la
retraite à 55 ans,