De De Gaulle à Hollande en passant par Sarkozy, un abîme....

Publié le 7 Septembre 2014

A voir les deux photos suivantes et comprendre que la France n'est plus celle de nos 20 ans. Même le soldat anglais derrière Hollande se fout de sa trouche.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Pivoine 09/09/2014 19:51


et c'est ce qui a toujours perdu ce genre d'entreprise


Tu as sûrement raison ! Grisés par leur victoire électorale, ils ont dû en déduire que si les Français n'étaient pas assez nombreux à voter FN, c'est donc qu'ils étaient assez c***, et qu'on
pouvait passer à la vitesse supérieure. Mais comme les choses s'aggravent à la vitesse grand V, ils précipitent leur chute, et celle du système qu'ils servent avec zèle (Nouvel Ordre Mondial)

LA GAULOISE 09/09/2014 12:29


CET ERZATZ DE PRESIDENT FAIT L HUNANIMITE DANS LA HONTE ET LE DEGOUT QU IL INSPIRE . IL N Y A QU A REGARDER LE SOURIRE D OBAMA LORSQU IL PARLE DE LA FRANCE . MAIS COMME LE DIT SI BIEN PIVOINE IL
S EN FOU IL SE MET DU FRIC - LE NOTRE - DE COTE ET IL CONTINUERA COMME CA JUSQU A CE QU ON LUI DISE DE PARTIR VITE FAIT ...

Aaron 09/09/2014 00:21


La seconde photo me fait penser à un nain au pays des géants....ridicule.

pouf 08/09/2014 22:41


@pivoine


Il est là peut-être aussi parce qu'il est le pion idéal des tenants de Terranova, il obéit et il agit pour la destruction encore plus rapide de notre pays !


Seulement voilà, j'ai toujours pensé que nous serions sauvés quand ceux qui croient à la réussite de leur projet auront embrayé la vitesse supérieure et c'est ce qui a toujours perdu ce genre
d'entreprise...un peu comme si on accélérait trop le feu sous la marmite à la grenouille ! Et c'est exactement ce qui se passe en ce moment...même les plus pleutres commencent à ouvrir les yeux !

Pivoine 08/09/2014 17:42


Il sait très bien qu'on se fiche de sa gueule, mais il s'en fout, il est là où il a toujours rêvé d'être, depuis qu'il fait de la politique. Valérie Trierweiller le dit dans son livre, pendant le
quinquennat de Sarkozy, il se préparait à la présidence de la république. Cela me prouve, à moi en tout cas, qu'il n'est sans doute pas pour rien dans la mésaventure du Sofitel, qui a éliminé son
rival DSK, contre qui il n'avait aucune chance de gagner les primaires socialopes. Contrairement à ce qu'affirment beaucoup de gens, il n'est pas là par hasard, ou par accident  ! Ce type, même s'il n'a pas l'intelligence requise pour le poste, est un fourbe, un calculateur, et il est capable de
tout pour satisfaire ses ambitions démesurées !