De la falsification des mots à la servitude par Cora de Paillette et Monseigneur Di Falco

Publié le 15 Février 2013

 DE LA FALSIFICATION DES MOTS A LA SERVITUDE

Curieux !!

Mgr DI FALCO....J’entendais ce matin un rabbin -le Rav Dynovisz -dire la même chose, avec des mots différents, mais le sens était le même !

Mgr Di falco et lui parlent tous les deux de la falsification des mots et des concepts comme d'un moyen d’asservissement des peuples et des individus!

Et chez l’un comme chez l’autre, cela n’a strictement rien de religieux!

Si vous vous intéressez comme moi à la genèse des idées, au « comment en sommes-nous arrivés là ? » au « what went wrong ? » -qu’est-ce qui a mal tourné ?- vous ne pourrez pas éviter d’avoir à déconstruire certains mythes et pour cela de vous intéresser aux  mécanismes  et aux motifs de la falsification des mots, des concepts et des idées

Deux mots-concepts sont essentiels pour comprendre la situation éblouissante dans laquelle se trouve aujourd’hui ce pays : LA LAÏCITÉ  et LA LIBERTÉ et son corollaire LE LIBÉRALISME !

 

LA LAÏCITÉ:

Qui ne s'est pas frotté un jour à ce qu'on appelle "les intégristes de la laïcité »?

Ceux qui vous sautent à la gorge dès que vous prononcez une parole, une citation ou une idée qui a une connotation religieuse?

Cette attitude agressive folle n'est pas nouvelle et depuis la révolution française elle s'est amplifiée et ne s'est jamais aussi bien portée qu'avec la gauche qui lui a donnée toute sa profondeur au  19eme siècle !

L’idée était parfaitement simple et bien montée : au 18eme siècle il s’agissait de spolier l’église et la noblesse de ses biens, au 19eme siècle il s’est agi d’écarter une partie de la population du pouvoir politique

Pour cela il était nécessaire de les diaboliser en les chargeant de tous les péchés – sinon  comment  se regarder le matin dans un miroir en se disant  «je suis un voleur et un assassin »- ?

Diaboliser l’autre, la victime de son totalitarisme, de ses crimes, permet  de se convaincre et convaincre les autres qu’on est au contraire « un bienfaiteur de l’humanité »  qui a débarrassé  la société de ses ennemis  –l’église ou les juifs par exemple !-

 Mais ce qui a été presque tout de suite occulté, c’est que la laïcité dont parle la loi c’est  LA LAICITE DE L’ETAT !!  de rien d’autre !  Jamais des individus !

Puis, la cerise sur le gâteau qui a enracinée cette idée et qui a fait toute la différence d’avec la révolution russe -évaporée en 70ans à peine-  c’est que les promoteurs français de la grande spoliation du 18eme siècle  ont distribué ces biens à la population  (« population »  autre mot falsifié signifiant toujours « bande de copain »)

 Alors que chez les bolcheviques les biens spoliés sont tous revenus à l’Etat -censé représenter le peuple-  autre mot falsifié pour représenter une entité virtuelle comme « opinion publique » « communauté internationale »  ou « français moyen » à qui on peut faire dire n’importe quoi même la pire des ignominies pour clouer le bec de n’importe quel individu normalement constitué  !.

Donc, dans un cas en Russie, le peuple a pu se débarrasser de la révolution car il n’avait rien à perdre, tandis qu’en France c’était une autre affaire ! il aurait fallu rendre !!

Mais l’effet pervers qui perdure encore, c’est que de descendants en descendants, il a fallu continuer à diaboliser cette immense partie de la population, justement pour ne pas révéler les turpitudes des ancêtres

et en plus, ce qui est sublime, faire porter l’origine  de cette haine sociale à l’Eglise qui aurait été l’initiateur de l‘idée de « l’argent sale » et aux juifs les profiteurs de l’argent arraché au peuple !

Et ça dure !! Regardez et écoutez les socialistes aujourd’hui ! c’est un festival !

 

LA LIBERTE :                 

C’est encore plus gave !

Le premier effet, le plus visible de la falsification de ce mot est sous vos yeux :

Connaissez-vous un seul parti politique de ce pays qui parle de liberté ?

Même sur les sites libéraux que je fréquente il n’y a pas d’exemple de discussion au sujet de ce mot où vous ne trouvez un individu facétieux qui pousse le concept à l’extrême réclamant par exemple le droit de violer une petite fille ou de se marier avec n’importe qui –bientôt pourquoi pas avec une chèvre?- ou de pratiquer la zoophilie  au nom de sa liberté individuelle, clouant le bec des autres qui ne peuvent lui opposer comme argument que « la liberté des uns s’arrête à celle des autres » et autres fariboles !

Ce qui est étonnant c’est que personne ne lui oppose le sens unique et originel de ce mot LIBERTE qui est l’opposé de SERVITUDE, ce qui est son sens dans la devise nationale !

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il fallait, pour des raisons évidentes, le stériliser en édulcorant jusqu’à le faire disparaitre le concept de servitude, l'assimilant à l’esclavage antique -si condamnable, aujourd’hui-  et qui aurait disparu, sauf chez quelques tribus primitives !

Et ce, afin que les individus ne puisse plus l’identifier comme un concept moderne encore utilisé  en le reconnaissant  dans les manœuvres employées par les politiques et les appareils d’état

Un des plus beaux exemples de la réussite de cette falsification du concept de LIBERTE a été cette affaire des auto-entrepreneurs (initiée par le seul ministre libéral d’un  gouvernement dit de droite)

Dès que ce statut  (vraiment placé sous le signe de la liberté d’entreprendre, plus un régime fiscal et social simplissime)  a été mis en place, on a assisté à une fronde des petits commerçants et artisans qui ont exigé que ces gens aient le même régime qu’eux – régime éreintant qu’ils ne cessent pourtant de vilipender!-

Stupéfiant ! Au lieu de demander ce même régime libéral pour eux !! -des cerveaux complètement lessivés- !! Même la liberté n’avait pas trouvé grâce et charmes à leurs yeux !!   

 Et après avoir effacé des mémoires le fascisme communiste en le planquant sous le fascisme nazi , mis la main sur les organes de formatage des cerveaux : l'éducation et les médias , il ne restait plus qu’à charger son ennemi mortel, le libéralisme , de ses propres turpitudes et le tour serait joué!

Mais, c’était compter sans la déferlante internet et les limites de la malfaisance de cette idéologie totalitaire de gauche qui n’a jamais rien construit, nulle part dans le monde, que la misère et la guerre !

aujourd'hui le roi socialisme est nu et la droite française doit en tirer les conséquences et revenir aux fondamentaux de notre civilisation et il est inutile pour elle d'aller trouver des charmes à la gauche inepte et à son poisson pilote le  national-socialisme .

 

 

LIBÉRALISME: Dans ma tradition il est dit que "le sixième jour, D.ieu créa l'homme et qu'il se retira, le laissant seul avec son libre arbitre et cette parole:

"VOIS J'AI MIS DEVANT TOI, LE BIEN ET LE MAL"

les fondements du libéralisme!

http://unnouveaumondelibre.ning.com/group/liberalisme/page/xx-la-genese-des-idees-liberales-cora-de-paillette

 

Cora de PAILLETTE

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article