De la France: « Economie de chauffage ou puissance de feu ?

Publié le 30 Décembre 2013

Voilà une expression libre qui vaut son pesant de cacacouettes impolitiquement corect. 

par DLF

1) Politique: François-le-Nul (j’anticipe, mais c’est ainsi que l’histoire se souviendra de lui) vient de s’excuser auprès de l’Etat algérien pour une blague inappropriée prononcée devant le CRIF (le gouvernement parallèle de la France); même son humour ou soi-disant ne passe plus; pendant ce temps, il fait des faveurs à son département de la Corrèze, et prive Bernadette Chirac de sa circonscription; les socialo-bobos se gaussent, « à la retraite la vieille ! »; et ils se réjouissent déja de la victoire d'Anne Hidalgo à Paris; la frêle NKM au teint blanchâtre (l’effet de ses bains au lait d’ânesse) n’est pas parvenue à dominer les vieux caciques à la peau tannée de l’UMP; le PS a toujours eu cet avantage d’une discipline interne plus solide, où les femmes jouent un rôle directif plus autoritaire, bien secondées en cela par une génération d’apparatchikis entarlouzés, tandis qu’en coulisses les vieux roublards judéo-maçonniques (les Huchon et cie) tiennent les comptes.

A cet égard les Verts n’ont d’ailleurs pas trop intérêt à la ramener; on vient par exemple de montrer à l’insolent Jean-Vincent Placé qu’il paye d’abord ses PV; on avisera ensuite, selon les scores électoraux, de la place et des subsides qui peuvent revenir aux écolos. Mais les temps sont durs sur le plan de la finance; ça commence même à craquer de tous les côtés, y compris dans le milieu jusque-là très protégé des médias, avec ses maquereaux et ses présentatrices du Sentier (quand elles échouent  à un casting de porno elles se retrouvent ensuite à présenter une chaîne d’info en continu) – La banque Rothschild trouve que sa petite danseuse de Libé commence à lui coûter un peu cher; et le public s’en va, c’est bien là le problème.

On arrive à la fin de la génération des soixante-huitards, partouzarde épuisée, et les nouveaux gauchistes, délicats, maniérés, hygiénistes, n’ont pas la même verve, ni surtout la même culture théorique; en fait, sortis des séries télé, ils sont globalement incultes, Marx, Foucault, Marcuse, Debord ? Connais pas ! Ils ne vont plus qu’au ciné s’extasier devant les films sociaux-glauques d’une France précarisée, enlaidie, soumise. Leur bonne conscience altermondialiste et écolo-futuriste se fortifie de la vue de cette pauvre nation historiquement bien fatiguée. Enfin il y a un autre problème: c’est bien joli de flatter l’électorat arabo-africano-musulman (programme Terra Nova), et de permettre aux émirs d’acheter le Tout Paris, ses danseuses et ses hôtels particuliers, en graissant la patte au passage à tout le show business collabo, dont l’inculture permet toutes les hypocrisies et compromissions (les Jamel Debbouzze et cie); mais avec ce genre de guignols des sables, faut quand même se méfier; ils ont des sursauts de puritanisme à faire châtrer toute une ville; car au-delà d’un certain niveau de débauche et d’overdose de cul, la frénésie du fion débouche sur un grand vide spirituel, une sorte de trou noir gazeux qui crépite d’étoiles; du gang bang au big bang; avec un peu de haschich en suppo ce sont alors des visions en cascade: tapis volants, caravanes de sacs d’or et de pierres précieuses, djinns aux torses tatoués enduits d’onguents, oasis et jacouzis où se détendent les chameliers esclavagistes, prière du soir pour invoquer de nouvelles faveurs… Une conclusion s’impose: Allah akbar et les femmes aux fourneaux ! Pas très compatible avec le programme PS. Que faire ? Une victime expiatoire, un bouc-émissaire, pour apaiser le conflit: les couilles de DSK sur le plateau de la favorite du harem. Une base de négociation.

    

2) Géopolitique: Si Hollande est le nul de l’année, alors Poutine en est le crack; en voilà un vrai; un vrai chef d’Etat. Qui ne se laisse pas emmerder par une bande de petites salopes qui pissent dans une église; qui met au gnouf les militants greenpisse soudoyés par quelques FMN (ça sonne comme Femen, amusant non ?) des Etats-Unis; qui parvient surtout à déjouer les plans atlantico-sionistes sur le Moyen Orient; qui fait échouer la chute de El Assad; qui maintient l’Ukraine dans l’aire d’influence de la Russie; qui surveille la Chine sur ses arrières. Cela fait beaucoup. Et l’organisation des JO d’hiver qui arrive… Un petit attentat pourrait-il impressionner Poutine ? Les services secrets s’interrogent, se tâtent; tout est déjà prévu, bien sûr, ce ne sont pas les barbus et les barbouzes qui manquent dans la région de Sotchi, mais reste à recevoir l’ordre des chefs. Pendant ce temps-là, nouvelle mission de garde-chiourme pour la France en Afrique noire; le sale boulot quoi; pas facile avec toutes ces tribus à machettes qui s’entredécoupent; et dans la nuit équatoriale, allez donc reconnaître un musulman d’un chrétien ! Vous parlez d’une mission ! Il faut enseigner la religion de la démocratie à une dizaine de chefs locaux dont les villages se perdent dans la brousse. Mieux vaut tout de suite parler d’Etat; ça, ils peuvent comprendre; l’Etat ? Tu veux dire les privilèges ? Exprime-toi clairement François ! Le Zambèze et la Corrèze même combat ! On arrose, toi petit crachin, nous grosse averse, toi petite paille, nous gros tuyau… Bon, va pour l’Etat, c’est une base de négociations. Les élections ? Oui, pour vous faire plaisir, pour vos médias et vos intellectuels de France-Culture, mais on connaît le résultat à l’avance mon ami; enfin, on mettra des urnes pour vos journalistes et deux ou trois inspecteurs de l’ONU qu’on aura pris soin de désigner nous-mêmes (l’ONU grouille de fils à papas africains qui parlent anglais et français, jouent au golf et investissent dans les médias, le foot, l’immobilier et la prostitution -les quatre fonctionnent ensemble-).


3) Société: A ce propos, un journaliste bien pensant interroge une prostituée: « que demandez-vous au père Noël ? » – « Bah, comme aux autres, 150 euros… » – Donc, le gouvernement a décidé de punir les clients. La plupart des médias ont salué la mesure; elle devrait mettre un frein à la prostitution – Quant aux femmes, souvent étrangères, qui exercent cette activité, différentes associations s’occuperont de leur reconversion; pas question pour elles de travailler dans les médias (où pourtant il est très recommandé de savoir bien sucer), non, là c’est un milieu réservé à une certaine communauté; avec un peu de chance elles se retrouveront balayeuses dans les aéroports, en regardant rêveuses s’envoler les avions. Mais les associations toucheront de nouvelles subventions; et le sujet ne sera plus abordé pendant quelque temps; voilà comment on gouverne, selon une vieille formule du socialiste Henri Queuille: ce qui compte ce n’est pas de répondre aux questions c’est de faire taire ceux qui les posent. Les Français sont quand même bien gentils et extrêmement patients avec les incapables et les escrocs qui les gouvernent; aujourd’hui un type énervé a foncé dans la grille du palais de l’Elysée; bon, c’est un petit début; 2014 nous apportera peut-être une suite. Mais je n’y crois pas trop. Pour que le peuple français s’ébranle, il en faut bien plus qu’une petite mesurette sur la prostitution; il faudrait une vraie dérouillée salariale; elle peut venir, si la dette continue de gonfler (elle va bientôt atteindre les 2000 milliards d’euros !) et si nos entreprises continuent de fermer; ce ne sont pas les médiocres emplois aidés de l’Etat qui suffiront à faire baisser la sacro-sainte courbe du chômage, qui obsède le président Hollande (moins sans doute que celles de madame Trierweiler) – Elle peut venir de l’Allemagne aussi, puisque c’est madame Merkel qui semble posséder les clés de la banque européenne, et décider à tout moment, soit de lâcher l’Euro, soit d’imposer à ses « partenaires », la France au premier rang, des « contrats » de bonne conduite budgétaire (comme on le fait dans les écoles pour les élèves ou les classes qui posent de grosses difficultés…) – Voir à ce sujet le très bon site de Jacques Sapir:

http://russeurope.hypotheses.org/1862.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Pivoine 31/12/2013 18:20


Pour que le peuple français s’ébranle, il en faut bien plus qu’une petite mesurette sur la prostitution; il faudrait une vraie dérouillée
salariale; elle peut venir, si la dette continue de gonfler (elle va bientôt atteindre les 2000 milliards d’euros !) et si nos entreprises continuent de fermer;


 


D'après moi, la dette a déjà dépassé les 2000 milliards d'€... On minimise son montant pour ne pas inquiéter les Français.


Qui se réveilleront lorsqu'ils seront tous au chômage (licenciements dans le privé ET le public, car le gouvernement devra prendre des
mesures - comme en Grèce, en Espagne, au Portugal) pour dégraisser la fonction publique, et qu'il ne pourra plus emprunter autant qu'avant.


Au fil des années les Français sont devenus tellement matérialistes et individualistes qu'ils se moquent que le bateau France sombre. Tant que ça va bien pour eux, ou pas trop mal, ils
se fichent pas mal de la situation du pays, jusqu'au jour où ils seront personnellement touchés !