Déchéance de la nationalité : Manuel Valls doit faire preuve de courage !

Publié le 6 Juin 2014

Interrogé Mardi sur RMC concernant la déchéance de la nationalité pour les djihadistes "Français" engagés en Syrie, le Premier ministre Manuel Valls a déclaré : "Nous pouvons déchoir de leur nationalité ceux qui s’attaquent aux intérêts fondamentaux de notre pays. Il n'y a pas de tabou."

Joli retournement pour celui qui - en 2010, à propos des meurtres de policiers commis par des Français récemment naturalisés - avait estimé qu'il s'agissait d'un "débat nauséabond". Il est vrai que la question de la déchéance de la nationalité française pour les djihadistes, portée dans le débat public par le Bloc Identitaire depuis le mois d'avril, est désormais posée par des personnalités telles que Marine Le Pen, le président du CRIF Roger Cukierman, Jacques Bompard, ou encore les députés UMP Lionnel Luca et Christian Estrosi.

Pour autant Manuel Valls, malgré ses déclarations, sait très bien qu'en l’État actuel de la législation, c'est impossible.

Jacques Bompard et Lionnel Luca ont chacun déposé des propositions de loi allant dans ce sens. Nous demandons désormais à Manuel Valls de faire preuve de courage en déposant, au nom du gouvernement, un projet de loi rendant possible la déchéance de la nationalité française pour les binationaux ou les Français naturalisés engagés dans une entreprise de type djihadiste à l'étranger.

 

Il est nécessaire que les socialistes dépassent leurs œillères idéologiques : il en va de la sécurité de la France et des Français.

Communiqué: Bloc Identitaire

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

marie-plume 06/06/2014 17:32


"...Quand les poules auront des dents": notre monsieur "c'est insupportable" ne brasse que du vent, et encore...