Découvrez le système “see-shoot” : déjouer la terreur à distance, sans mettre en danger de civils

Publié le 17 Janvier 2012

Armée de Défense d'Israël

par idfspoxfr
Une guetteuse derrière ses écrans d'ordinateur

L’éfficacité du système “see-shoot”, qui signifie en français “vois et tire”, n’est plus à démontrer. Déjà utilisé des centaines de fois, il a permis de déjouer des attaques terroristes et des tentatives d’infiltration,  et n’a jamais fait de victime civile innocente. 

 

“Le système “see-shot” a été utilisé au cours de centaines d’incidents, et nous n’avons jamais mis en danger un civil. Il est utilisé avec beaucoup de professionnalisme et d’expérience, et nous permet de déjouer des attaques terroristes,” a déclaré le Chef du Corps de Collecte de Renseignements sur le terrain, le Général de Brigade Eli Polack.

Une guetteuse derrière ses écrans d'ordinateur

Les guetteurs du Corps de Collecte de Renseignements sur le terrain sont exclusivement des filles qui travaillent 24h sur 24 derrière des écrans d’ordinateur afin de surveiller les frontières d’Israël. Les guetteuses sont en charge de s’assurer qu’aucun élément suspect ne tente de s’infiltrer dans la zone dont elles sont responsables.

Si un suspect est identifié, elles ne le perdent pas de vue et informent immédiatement les forces de Tsahal concernées sur le terrain. Ces soldates ont aussi la possibilité d’utiliser le système “See-Shot” (un système d’armement qui peut être activé à distance) qui leur permet de tirer de loin après avoir reçu l’autorisation de leur commandante.

Les guetteuses restent dans la même base tout au long de leur service et reçoivent une formation particulière en fonction de la zone dont elles s’occupent, afin de connaître parfaitement tous les détails de cet espace.

“Le travail de nos soldats ici détermine l’issue du conflit sur le terrain”

Le Général de Brigade Polack a rappelé que “les guetteurs du Corps de Collecte de Renseignements sur le terrain font partie de l’une des unités les plus importantes de Tsahal, et ont un impact direct sur la sécurité de l’État d’Israël. L’idée de mettre en place une telle unité nous a été soufflée par les États-Unis qui utilise ses guetteurs à la frontière avec le Mexique. Nous disposons aujoud’hui des techniques les plus avancées au monde dans ce domaine.”

 

“Contrairement à un soldat d’infanterie déployé le long de la frontière nord, les soldats du Corps de Collecte de Renseignements sur le terrain savent exactement où les terroristes du Hezbollah se trouvent. Nous sommes une source d’information essentielle.”

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

Claude Germain V 17/01/2012 18:33


Mais cher Francis un fusil XXXX équipé d'un laser non visible mais uniquement dans la lunette de visée ,invisible au yeux de l'agresseur cela existe et techniquement en combinant la trace
infrarouge qui se déplace ( le terroriste ) et le point du laser qui le touche ,vous pouvez faire d'excellentes armes robotisée  avec des portées impressionnantes .L'equivalent d'un fusil a
lunette qui efface un terroriste entre 1,5 et 2 kms .Une fois que la cible est suivie il suffit d'appuyer sur un bouton et le travail est fait .Israel a suffisament de matiere grise pour se
defendre .Je ne me fais strictement aucun souçi pour eux .


Nous en France par contre pour le futur nous avons de sacrés souçis a nous faire avec TOUS NO POLITICIENS DE TOUS BORDS QUI SABOTENT L'ARMEE FRANCAISE EN L'ISLAMISANT ,rappelez vous les
muniteries recentes sur le Charles de Gaulle avec des marins et soldats musulmans qui refusaient et refusent toujours d'aller se battre en Afganistan .Et je crois que de ce coté là ,ce n'est
qu'un début avec l'assentiment de nos dirigeants .

Francis Claude 17/01/2012 13:22


vivement que l'on puisse en trouver au super marche !!!