Décryptage des propos d'un Bernard Henri Lévy en dessous de tout.

Publié le 26 Décembre 2010

Editorial du Point de Bernard-Henri Levy sur les Assises de l’islamisation, 23 décembre 2010
 
« On peut n’avoir, avec le Coran, aucune affinité particulière, et être pourtant sensible à la grandeur, la douceur et l’honneur de l’islam » . Bernard Henri Levy
 
            Viennent de se produire deux événements apparemment mineurs mais en réalité considérables et que nous n’avons pas d’autre choix que d’essayer de penser ensemble.

 
            Le premier fut le fait de Marine Le Pen dont j’annonçais, depuis quelques semaines, qu’elle était plus redoutable encore que son père : je ne croyais pas si bien dire, comme vient de le prouver sa sortie sur les musulmans dont les prières, dans les lieux publics, seraient assimilables à une ” Occupation “. 
            Le second fut ces Assises internationales sur l’islamisation de l’Europe organisées, quelques jours plus tard, à Paris, par le groupuscule néonazi qui s’était rendu célèbre, le 14 juillet 2002, en tentant d’assassiner Jacques Chirac et qui s’est allié, pour l’occasion, à un quarteron d’anciens trotskistes rassemblés sous la bannière du site Internet Riposte laïque. (Bernard Henri perd-t'il les pédales? Cet intellectuel ne raisonne plus. Il aime les mots et en connaît la force. C'est pourquoi il utilise le mot "quarteron" pour mieux stigmatiser les organisateurs. Quarteron étant l'égal des généraux "félons" et perdus de la république du temps de l'Algérie française. Un mot utilisé par le général de Gaulle. Mais un général qui ne comprendrait certainement pas le discours de Monsieur Lévy aujoud'hui car s'il connaissait le sens des mot, il savait surtout ne pas les utiliser pour faire diversion. Alors donc, ces assises ne seraient que l'oeuvre d'un quarteron et de quelques néonazis?

            Comme Monsieur Lévy n'était pas dans la salle contrairement à Ivan Rioufol qui n'a pas vu la même chose, il n'a donc pas pu se faire une idée de visu. En clair, il forge son opinion en fonction d'à-priori qui sont les siens. J'étais aux assises, je ne suis loin d'être un extrêmiste de la droite nostalgique des nazis. Je ne suis pas, loin s'en faut un trotskiste ni encore moins un communiste nouveau ou ancien. Comme d'ailleurs la plupart des femmes et des hommes qui étaient présent.

           De même Oskar Freysinger dont il taît curieusement la présence d'ailleurs. Ni même les invités Autrichiens, Allemands, Anglais, Belges et j'en passe qui nous ont expliqué l'islamsation rampante qu'ils vivent aujourd'hui comme nous. Il n' ya pas eu de "Heil Hitler" comme dehors des "Allah Akbar"haineux. Que veux-dire donc ce rappel sur la tentative d'assassinat sur Jacques Chirac? De la réthorique, de l'amalgame, de l'enfumage pour mieux discréditer les acteurs de ces assises. Pitoyable technique de gauchiste de la bonne époque. Vieux réflexe "d'intellectuel" ayant perdu son cortex! Le vrai pas l'autre du demeuré. Et c'est lui qui parle de troskistes, de nazis alors qu'il insulte tous les participants sans aucune retenue comme d'autres avant lui sur les estrades dans les années trente)
           Il faut le dire et le redire : présenter comme une ” riposte laïque ” la stigmatisation de l’islam comme tel est une ânerie doublée d’une insulte à un idéal de laïcité qui a toujours signifié,à la fois, la séparation du théologique et du politique et le droit égal, (Là aussi il feint de ne pas voir que l'islam est avant tout un système politique et juridique avant d'être une religion. Que l'islam ne comprend pas la laïcité, que l'islam hait la laïcité et les libertés individuelles. Que l'islam est un ensemble, un tout indisociable. Lui qui vit au Maroc le sait parfaitement bien) alors, une fois la séparation opérée, de pratiquer décemment leur culte pour toutes les religions.
           Il faut le dire et le redire : présenter comme un ” arc républicain “, ou comme une alliance entre ” républicains des deux rives “, ce nouveau rapprochement rouge-brun (Communiste et Nazi ? Car toutes critiques de l'islam ne peut-être que du nazisme. Alors qu'il sait parfaitement bien en tant que juif qu'Hitler avait une fascination pour l'islam et une amitié particulière pour le grand mufti de Jérusalem) ) qui voit les crânes rasés du Bloc identitaire fricoter, sur le dos des musulmans de France, avec tel ancien du Monde diplo, Bernard Cassen, (Un Bernard qui s'appelle Pierre Cassen - Monsieur Lévy pourrait au moins étudier les acteurs avant de parler) est un crachat au visage d’une République qui, à Monte Cassino, (Monsieur Lévy devrait demander ce que pensent les civils Italiens de cette conquête faîte par les Marocains? Les viols et les meurtres dans les églises d'innocents!) puis dans les combats pour la libération de Marseille, puis dans la poche de Colmar, en Alsace, face à la division Das Reich, n’a pas eu de plus vaillants défenseurs que les pères et grands-pères de ces hommes et femmes que l’on voudrait, aujourd’hui, clouer au pilori. ( Faudrait-il vous rappeler que les "français de souche" étaient présent de même que les pieds noirs et que les sacrifices en vie humaine, sans amoindrir ceux des musulmans, ont été largement supérieur en nombre de morts. Là aussi il y a de la tangente dans le discours. De l'aproximation historique dans le sens du vent d'aujourd'hui qui voudrait que la France sans les musulmans n'aurait sans doute jamais été libérée)
Et contre, enfin, l’amalgame qui fait de 5 millions de citoyens (a minima) des occupants en puissance, contre l’acte de violence symbolique inouïe qui fait d’une spiritualité la figure même du pire, c’est-à-dire du nazisme,(Tant pis pour les 100 millions de morts du communisme) il est urgent que des voix s’élèvent pour rappeler :

 primo, que l’immense majorité de ces musulmans sont des Français qui n’ont plus avec l’islam qu’une relation d’appartenance culturelle vague ou familiale (Personne ne dit le contraire. Ni à Riposte Laïque, ni à Résistance Républicaine); mais, secundo, que, quand bien même cela ne serait pas, quand bien même ils seraient tous de pieux observants, attachés à leurs rites et aux mosquées où ceux-ci se pratiquent, il faut être un sombre crétin (insulte gratuite dans la même technique de discréditation. "Je suis intelligent, moi je sais, je suis un philosaphe! Vous êtes des imbéciles") pour ignorer que cette pratique a, comme les autres, sa dignité - on peut être juif, chrétien, voltairien, athée, on peut n’avoir, avec le Coran, aucune affinité particulière, et être pourtant sensible à la grandeur, la douceur et l’honneur de l’islam quand il a ses sources, aussi, chez Averroès, Al-Kindi, Al-Farabi, Al-Ghazzali ou dans ” Les clés du mystère ” de Fakhr ad-Din ar-Razi.(Là ce serait trop long à répondre car c'est toujours les mêmes auteurs qui sont cités et qui d'ailleurs, ne se sont pas opposés, loin s'en faut, à l'esclavage des chrétiens ni aux razzias sauvages sur les côtes d'Europe et encore moins au Coran qui appellent aux meurtres des infidèles. Livre essence de cette religion politico-juridique -La Cathédrale de Tolède porte sur ses flancs les chaînes des esclaves chrétiens libérés par la Reconquista
Mais l’essentiel n’est pas encore là. Car qu’il y ait, aujourd’hui, au sein de l’islam, une bataille politique entre cet héritage de douceur (sans commentaire tellement c'est triste pour les femmes) et celui qui nourrit les prêcheurs de djihad, qu’il y ait une guerre sans merci entre, d’un côté, les partisans de l’aggiornamento d’une foi (qui font preuce d'un silence assourdissant hier comme aujourd'hui) qui, comme les autres monothéismes avant elle, se déciderait à se mettre à l’heure du respect des droits du sujet et, de l’autre, les artisans de ce que je suis, sauf erreur, le premier à avoir appelé fascislamisme, que les premiers soient souvent trop timides ( c'est ridicule sinon grotesque) ou, tout simplement, trop peu nombreux ( peu nombreux sur les cinq millions? Monsieur Lévy devrait se poser des question sur son argumentaire) et que ce soient les seconds, je veux dire les fanatiques, qui tiennent, presque partout, le haut du pavé, c’est l’évidence.
Mais confondre ceci et cela, faire comme s’il n’y avait pas de différence entre les tenants des Lumières (ou sont les lumières dans l'islam en France ?) et ceux de l’obscurantisme, renvoyer dos à dos les héritiers de Massoud (qui n'était pas un saint homme vis à vis des libertés et des droits de la femme) et les disciples de Ben Laden, les Marocains (Il les connaît bien) qui encouragent leurs femmes à aller visage découvert (Mais il ne doit pas aller au delà de sa maison perchée dans les falaises car dans le sud, les femmes sont voilées ou ne sont pas visibles) et les Somaliens qui les enferment dans des cages de tissu, faire comme si l’imam de Drancy lisait le même Coran (sa femme porte le foulard et la tenue islamique sans pour autant que son visage soit caché. Ce n'est pas pour autant qu'il soit un Imam libéré) que celui des forcenés qui le harcèlent et le contraignent à vivre sous haute protection ou comme si les musulmans européens de Bosnie appartenaient au même bloc que les tenants saoudiens (ou iraniens) de la croisade contre les valeurs émancipatrices dont l’Europe est, à leurs yeux, le nom, bref, ne pas faire la différence, au sein même de l’espace civilisationnel musulman, entre les assassins et ceux qui leur résistent, (des musulmans qui résistent en France à la pression des radicaux? Monsieur Lévy ne vit pas dans les cités, ne vit pas dans les banlieues, ne vit pas le calvaire des femmes obligées de se cacher ou de se draper pour aller travailler. Monsieur Lévy vit dans les beaux quartiers de Paris. Monsieur Lévy est un doux bobo. Des plus dangereux car il croit à ce qu'il dit du moins je l'espère pour lui) est d’une imbécillité (sic sur sur l'insulte gratuite) stratégique rare - et ne peut que démoraliser les résistants (sic -Trop drôle - Ous sont-ils? Monsieur Lévy a une vision approximative de la résistance) et encourager les enragés.
Il est vrai que nos pyromanes ont l’habitude : Jean-Marie Le Pen (que vient-il faire dans ses assises contre l'islamisation de l'Europe? Hormis pour agiter l'épouvantail du FN qui n'effraie plus personne désormais) ne fut-il pas, naguère, parmi les plus ardents partisans de la dictature baassiste de Saddam Hussein? (La guerre en Irak a tué plus de civils et de militaires que toute la dictature de Saddam Hussein. Elle a tué des milliers de civils et fait fuir des milliers de chrétiens! Belle victoire en effet de la démocratie qu'il faudra bien un jour analyser. Pourquoi sont-ils morts? Pour les barils de pétrole? Pour satisfaire les arabes de la péninsule?) et quand, en Algérie, les islamistes des GIA éventraient les femmes enceintes dont les tenues leur paraissaient exagérément occidentales et découpaient ensuite leurs foetus en rondelles, ne prenait-il pas clairement parti pour ” la djellaba nationale ” contre ” le jean cosmopolite ” ?
Mais encore faut-il que les choses soient dites et que l’on sache clairement, (Monsieur Lévy n'est pas clair c'est une évidence) dans cette bataille qui s’annonce,(Elle sera rude et dure à commencer par la lutte contre les collabos de l'islam)  qui est qui et qui fait quoi : parce qu’ils mélangent ce qu’il faudrait séparer, parce qu’ils nient les contradictions qu’il faudrait accentuer et aider à résoudre, parce qu’ils offensent ceux qui, victimes de première ligne des fous de Dieu, devraient être nos alliés, les braillards du Front national (Sic et ?) oeuvrent, non à l’affaiblissement, mais au triomphe du fascisme à visage islamiste.

(CQFD, en clair, il vaut mieux accompagner l'islamisation de l'europe dans l'intérêt des tous pour ne pas stigmatiser les pauvres musulmans pas assez nombreux ou pas assez courageux pour manifester dans les rues de Paris leur ras le bol des radicaux Bravo Monsieur Lévy, votre apport a fait avancer la démocratie française. Des argumentaires de ce type, il y en avait plein dans les années trente pour justifier l'injustifiable. A commence par celui de Daladier à Munich)
http://www.lepoint.fr/editos-du-point/bernard-henri-levy/l-honneur-des-musulmans-23-12-2010-1278475_69.php

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Pétrus 28/12/2010 06:54



"La Cathédrale de Tolède porte sur ses flancs les chaînes des esclaves chrétiens libérés par la
Reconquista"


C´est plutôt le Monasterio de San Juan de los Reyes à Tolède qui porte les chaînes offertes aux Rois
d´Espagne par les captifs des Maures : http://es.wikipedia.org/wiki/Monasterio_de_San_Juan_de_los_Reyes (cliquer sur la photo)


 



Duchnock 27/12/2010 13:55



Ah! oui quel con. Et c’est un penseur contemporain de la pensée occidentale européenne, philosophe de surcroît et d’une aisance sociale à toute épreuve. Il ne découvre rien, ni la lune, ni l’eau
chaude. Il nous sort le vieux plat garni du bon et parfait islam qui ne fait de mal à personne à la seule et unique condition d’être d’accord avec lui sur tout. Et de fustiger ceux qui ne sont
pas d’accords avec toutes ces grâces, des extrêmes, dont obligatoirement ils doivent être relégués. Mais sùr quels critères interressants fonde-t’il son analyse ? Sa longue expérience en
immersion dans les pays paradisiaques comme l’arabie de séoud ou le pakistan ? Son action incessante et féconde auprès des talibans ? Que neni, lui il “sait” que la douceur de l’islam fait fondre
ensemble tout le reste de l’humanité pour ne former qu’un. A savoir Le Califat mondial !
BHL vous nous trouverez fortement mobilisés contre vos vues abracadabrantesques



Gérard Brazon 27/12/2010 15:22



BHL n'était pas là, n'a rien vu. Il juge, sanctfie, condamne en se lavant les mains. Bhl a perdu toute sa crédibilité en affirmant des mensonges.



island girl 26/12/2010 20:28



L'age apporte dit on la sagesse dans le cas de ce Henri Levy  la vieillesse lui a apporté la sénilité...il est vieux et con à la fois !



henri 26/12/2010 17:51



quel tristesse de lire de telles choses...


c'en est même écœurant.Quel jeu joue t-il ?


Que cela lui rapporte-t-il?


Peut-on être Juif? et écrire de tels propos? 



Jean Valette ou "Johanny" 26/12/2010 17:47



Que rajouter ?... Sinon ce petit commentaire de Pierre Desproges: "la vraie nature des cuistres":


 


http://www.youtube.com/watch?v=F36OXrrO3Fc


 



Chantal Macaire 26/12/2010 16:55



J'avais lu avec conternation l'article de BHL...


Parce que faire preuve de si peu d'objectivité, de tant de mauvaise foi, oser dire des mensonges -j'ose le mot !- pareils  quand on se dit penseur et philosophe, c'est consternant !


Et consternant aussi qu'il n'ait même pas eu le courage et l'honnêté intellectuelle (contrairement à Ivan Rioufol pour lequel j'ai beaucoup de respect) de venir aux Assises pour voir et entendre,
avant de pondre son torchon !


Sait-il seulement de quoi il parle quand il écrit ce qu'il écrit ? Il voit un Bernard Cassen là où il y a un Pierre, et une religion d'une douceur infinie, quand on étripe les chrétiens dans les
pays musulmans... Evidemment, avec une grande naïveté, il affirme qu'il y a deux islams, à ne pas confondre ! Or, il n'y a qu'un Coran et il n'y a qu'un seul islam (les "modérés" sont de mauvais
musulmans, c'est tout !)!


Dans quelques années, BHL dira comme les autres journaleux des meRdias et comme les politiques : "je ne pensais pas que..." "je ne croyais pas que.. .je ne savais pas que..." et on lui ressortira
le mythe d'Oedipe, COUPABLE même s'il ne savait pas que...


Mais, à la différence d'Oedipe, BHL et les autres mentiront en disant "je ne savais pas que" : ce ne sera pas faute d'avoir été prévenus !!!!!!


 



Christian 26/12/2010 15:36



Bonjour Gérard


je remarque simplement que comme tous les dictateurs de la pensée ce monsieur ( je n'ose un autre qualificatif ) n'a JAMAIS et ne vivra JAMAIS dans les quartiers sensibles ( doux nom ) et ne
subira les problèmes que moi j'ai connu pendant des années. Mon dernier texte sur mon blog parle de lui-même et encore je pourrais en faire un livre que je pourrais intitulé les malheurs des
locataires vivant en HLM dans un quartier en phase de décès et d'ailleurs qui à été démoli en grande partie pour ""assainir '' la ville.


Oui ""il '' est juste incompétent et essaye de ce faire mousser. Un jour viendra ou lui aussi devra rendre des comptes et pas seulement à nous mais dans son pays d'accueil où ces gentils
islamiques n'en feront qu'une bouchée.


Encore bravo à toi Gérard pour ton intense activité informatique et informative, mais dis moi vous êtes des dizaines à écrire sur ce blog ou tu es seul??? Si oui alors cela doit te prendre bien
du temps.


Amitiés de Christian Le Vigilant du Nord



Duchnock 26/12/2010 15:17



Ah! oui quel con. Et c’est un penseur contemporain de la pensée occidentale européenne, philosophe de surcroît et d’une aisance sociale à toute épreuve. Il ne découvre rien, ni la lune, ni l’eau
chaude. Il nous sort le vieux plat garni du bon et parfait islam qui ne fait de mal à personne à la seule et unique condition d’être d’accord avec lui sur tout. Et de fustiger ceux qui ne sont
pas d’accords avec toutes ces grâces des extrêmes, dont obligatoirement ils doivent être relégués. Mais sùr quels critères interressants fonde-t’il son analyse ? Sa longue expérience en immersion
dans les pays paradisiaques comme l’arabie de séoud ou le pakistan ? Son action incessante et féconde auprès des talibans ? Que neni, lui il “sait” que la douceur de l’islam fait fondre ensemble
tout le reste de l’humanité pour ne former qu’un. A savoir Le Califat mondial !
BHL vous nous trouverez fortement mobilisés contre vos vues abracadabrantesques