Déferlement haineux de la collabosphère contre les Identitaires.

Publié le 25 Octobre 2012

Philippe Morize de Riposte-Laïque

Si l’on en juge par les réactions des partis et associations politiques face à l’occupation très bon enfant de la mosquée de Poitiers par les identitaires, aucun crime n’a d’égal que celui de lèse islam en France.

Ces derniers, non contents de s’être rendus coupables d’avoir empêché les croyants de venir prier dans un chantier interdit au public ont eu l’ignoble audace de demander un référendum sur l’immigration et la construction de mosquées sur notre sol !

Que n’avons nous eu comme réactions toutes plus mesurées les unes que les autres :

Le PS d’Harlem Désir demande « la dissolution » du groupe d’extrême droite Génération identitaire, à l’origine de l’occupation d’un chantier de mosquée à Poitiers. « Je demande la dissolution de ce groupuscule fanatique dont les agissements violents sont une menace pour l’ordre public, la sécurité des personnes et pour la cohésion républicaine ».

- Ils sont montés sur un toit. Quelle violence envers des poutres et des dalles en béton armé !

- Ils ont compromis la sécurité des personnes. Oui la leur, en défendant leurs opinons sur un chantier de construction et au risque de se faire passer à tabac par les fidèles de la religion de tolérance d’amour et paix.

- Et bien entendu, comme il se doit, ils se voient affublés de l’étiquette maudite que colle la bien pensance sur tous ceux qui sortent du troupeau : « Extrême droite ». Là on a tout dit.

- C’est vrai que concernant la cohésion républicaine Valls s’y connaît, lui qui n’hésite pas à dénoncer les dégradations faites sur le parvis d’une mosquée oubliant qu’au même moment, en France, sept faits divers anti-chrétiens se déroulent dans le silence médiatique si ce n’est quelques entrefilets dans la presse locale.

PCF affirme dans un communiqué que « cette provocation stupide et pleine de fiel est inacceptable »

- On a bien confirmation que de défendre son pays, son identité et ses racines ne peut que passer pour une provocation stupide et fielleuse dans l’esprit du PCF. Mais bon là rien de nouveau, on en attendait pas moins du dernier parti stalinisto-marxiste d’Europe.

Mélenchon, lui nous pond sa tirade humoristique : « Ce groupuscule doit être dissout et ses responsables poursuivis pour provocation à la haine raciale »
« Une action qui marque un franchissement de seuil dans la violence politique de l’extrême droite en France »

- Oh Méluche  est ce que tu sais que l’islam c’est une religion (et même un système politique) et pas une race ? Classification taxonomique qui par ailleurs est actuellement niée concernant les êtres humains (ça nous y reviendrons dans un prochain article).

Il est vrai aussi que tu as déclaré regretter que Charles Martel ait vaincu les arabes à Poitier en 732.
Mais sans rire, crois tu que ce sont vraiment des considérations racistes qui l’ont poussé à cette bataille ? L’opération des identitaires n’était pas plus raciste que celle de Charles. Leurs motivations étaient peut être les mêmes.
Mais quel splendide anathème que celui de raciste et si pratique, béni soit celui qui l’a inventé.
En effet il suffisait encore il y a quelques temps d’en affubler ses adversaires pour les reléguer irrémédiablement au rang d’ennemis de l’Humanité et les jeter à la vindicte populaire sauf que maintenant on n’est plus dupe, l’axiome commence à sentir le moisi et la manipulation grossière. L’insulte est éculée, elle a vraiment trop servi, pitié pour elle, laissez-la se reposer. Essayez de la ressortir à bon escient car désormais elle ne conduit qu’à discréditer son auteur.

Europe Ecologie-Les Verts a  » fermement condamné  » l’action des identitaires en les qualifiant de « groupuscule d’extrême droite ».
« Cette action est une manifestation supplémentaire des violentes tensions à l’œuvre dans la société française, tensions que certains veulent radicaliser. A rebours des paroles de division et de haine, Europe Ecologie-Les Verts rappelle la réalité de notre pays, multiculturelle et métissée ».

- Et bien entendu les verts avec le courage qui les caractérise ne manquent pas de taper sur ce qui ne risque pas de leur rebondir pas la figure.
Mais où sont-ils lorsqu’il s’agit de dénoncer les violences islamistes et la dégradation des lieux de culte chrétiens en France et dans le monde ? S'ils veulent entendre des « paroles de division et de haine » je leur conseille d’aller écouter les prêches dans certaines mosquées.

Jean-Louis Borloo y va de sa diatribe contre le « groupuscule d’extrême droite » et nous assène sa litanie « des attaques ignobles contre la République ».

- Bien sûr, attaquer non pas l’islam, mais simplement la politique d’implantation de mosquées en France et demander que le peuple donne son avis c’est attaquer la république !? Cette république, peut être, mais la démocratie certainement pas et bien au contraire.

L’UEJF nous sert : «Cette action marque une gradation dans les actions menées par les groupuscules d’extrême droite en France. C’est ici le discours du Front National et de Marine le Pen qui fait ses effets chez les premiers de ses sympathisants».

- Alors là chapeau, comme d’habitude l’UEJF récupère un événement pour taper sur celui sur qui cristalliser toutes ses haines, le Front National. Vous allez voir que bientôt ils vont nous prouver que Kelkal, Mérah, Fofana, Louis-Sidney et Cie ont plus été inspirés par le FN que par l’islamisme.

Et, dans un autre registre, c’est Mgr Armand Maillard, archevêque de Bourges qui se scandalise de « la virulence des protestations » concernant la transformation possible de l’église Saint Éloi de Vierzon en mosquée, lui qui accueille si favorablement cette idée.
« Si les musulmans sont modérés » alors il se « réjouira » dit il.

C’est le même qui se plaint qu’il y ait beaucoup « d’intégristes catholiques » dans son diocèse faisant référence à quatre communautés : La Fraternité de la Transfiguration, la Maison-Mère des Sœurs de la FSSPX et Niherne, où se trouve l’Ecole Saint-Michel mais sa grande inquiétude du moment est l’ouverture d’un lycée technique par les traditionalistes de la Fraternité Saint-Pie X dont le réseau de lycées atteint 99% de réussite au bac. Les salauds !

- Quand les plus hautes instances catholiques se mettent à idolâtrer les mahométans et rejeter leurs propres coreligionnaires parce qu’ils ont une vision des Textes plus littérale qu’eux, quand on envoie des chrétiens combattre des chrétiens pour aider des musulmans comme lors de la guerre en ex-Yougoslavie, quand on reconnait la souveraineté du Kosovo, berceau de la civilisation serbe, pour le livrer aux islamistes albanais, quand on contribue plus ou moins directement à installer des républiques islamiques dans des pays alors stables comme l’Iran, l’Irak, l’Egypte, la Lybie, le Liban, la Tunisie, la Syrie, le Mali et bien d’autres encore, quand on révise l’Histoire pour se repentir d’exactions imaginaires commises par la police lors de manifestations du FLN à Paris en 61, quand on ne s’insurge des agressions contre la religion que lorsqu’elles concernent l’islam oubliant toutes celles bien plus nombreuses et bien plus violentes contre les chrétiens, quand on pense que la loi de 1905 ne s‘applique qu’aux catholiques et qu’on s’empresse de bien vite l’oublier lorsqu’on finance les mosquées, quand on n’a de cesse que de s’auto flageller avec les fouets de la repentance pour mieux expier la colonisation, la Shoah et l’esclavage prenant soin de transmettre cette pseudo culpabilité à nos enfants…

Alors là oui, on peut focaliser tous les projecteurs du désespoir sur un groupe de jeunes identitaires, jeter l’opprobre sur les souverainistes, qualifier le FN de parti d’extrême droite, étiquette que l’on pensait réservée aux tueurs comme Anders Breivik, sacrifier l’Histoire de France sur l’autel du multiculturalisme et de la diversité, livrer nos enfants au risque de racket, brimades, viols, tabassage, voire même d’homicides en les envoyant dans des écoles publiques les plus mixtes possible socialement, etc.

On peut faire tout ça… Ou alors considérer que le déferlement de haine envers quelques jeunes qui ont manifesté leur attachement à leur pays et leurs traditions sans insulter ou blesser personne ni dégrader ou vandaliser quoi que ce soit, est somme toute quelque peu exagéré.

Philippe MORIZE

PS : Ah si pardon, j’oubliais de préciser que ces jeunes ont ignominieusement exposé de pauvres tapis de prière sans défense aux assauts dévastateur de l’eau de pluie détruisant ainsi irrémédiablement ces magnifiques objets de culte.
« Une dizaine de tapis de prière ont été déplacés de la mosquée sur le toit et très fortement endommagés par la pluie. » ce qui entraine une inculpation au motif de « vol et dégradation en réunion » Europe 1. C’est vrai que l’eau ça endommage toujours très fortement les tapis c’est bien connu.

Mais alors là j’ai deux questions :
- Est ce que quelqu’un aura pensé à les faire sécher ?

- Mais que faisaient donc des tapis de prière dans un chantier de bâtiment en construction interdit au public ?

Philippe Morize

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

christophe 26/10/2012 23:34


Aidons génération identitaire :


http://www.fn78-1.fr/article-7-euros-32-111601647.html

sentinelle 26/10/2012 07:46


Monsieur Maillard devrait réfléchir, se mettre à genoux et demandé au Saint-Esprit de le conseiller dans ces paroles et ces réflexions, car quand on se fait appeler "Monseigneur" on doit en avoir
la stature et être prêt à mourrir pour l'évangile de Christ, on doit soutenir et défendre les brebis de DIEU et je rappelle que seul Jésus-Christ a le droit divin d'être appeler " Seigneur ".


A tous ceux qui ne veulent plus de ses pseudos chrétiens catho, qui se donnent des titres ronflants et qui déshonnorent l'évangile, je vous dit que vous n'avez pas a suivre des hommes, mais
confiez vous à Dieu car il est juste, bon et fidèle pour vous diriger et vous instruire en toutes bonnes choses.