Delanoë veut résoudre la question des gens du voyage à coups de millions d'euros...!!!!

Publié le 9 Février 2013

Bertrand Delanoë veut faire construire des aires d’ accueil pour les  dans le bois de Boulogne et le bois de Vincennes, pour un coût estimé à 10 millions d’euros.

10 millions d' euros pour les gens du voyage à ParisDelanoë fera voter au Conseil de Paris des demandes d’autorisations administratives afin de construire desaires d’accueil pour les gens du voyage dans le bois de Boulogne et le vois de Vincennes. Au total,Delanoë veut créer 60 places pour les gens du voyage sur des parkings des bois de Boulogne et de Vincennes. Delanoë envisage une aire d’accueil près de l’ hippodrome de Longchamp, dans le bois de Boulogne, et une autre sur le plateau de Gravelle, dans le bois de Vincennes.

Le coût de ce projet s’élève à 10 millions d’euros, aux frais des contribuables parisiens. Le député maire UMP du XVIème arrondissement Claude Goasguen a déclaré: “encore un énième projet de la municipalité qui s’entête à mettre des gens du voyage dans notre arrondissement!“.

La mairie de Paris compte végétaliser la totalité du parking face à l’hippodrome du bois de Vincennes sur 2 ha, dont seulement 0,53 pour l’aire d’accueil. À l’Ouest, il est aussi question de transformer les anciennes places de stationnement en «espace arboré de type prairie, sur 3,5 ha» où sera intégrée l’aire dédiée aux nomades (0,67 ha). Mais l’emplacement du bois de Boulogne se trouve en zone inondable, comme le rappelle Claude Goasguen: “c’est un coup d’esbroufe de la Mairie, le projet sera retoqué pour les mêmes raisons qu’en 2011. Et si le préfet de Paris donne toutefois son accord, la décision sera de toute façon annulée par le tribunal administratif.” Pour le bois de Boulogne, car le terrain de Vincennes n’est pas inondable.

Les gens du voyage, des familles françaises et non des Roms, pourront rester entre 3 mois et 1 an sur ces aires d’accueil, et les enfants de ces familles seront scolarisés dans une école parisienne de secteur. Un gardien sera également présent en permanence sur chacun des sites.

10 millions d’euros pour 60 places d’accueil pour les gens du voyage à Paris, voilà encore un beau gaspillage de Delanoë.

source: le Figaro

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

lombard 13/02/2013 11:41


bonjour


je ne comprends pas les parisiens,pourquoi ne l'on t ils pas viré aux precedentes elections un mandat de trop qui va leur couter cher....a moins qu ils aiment le gaspillage avec la prochaine
remplacante socialie....

Pouf 09/02/2013 15:16


on se rapproche des "maisons closes"...ce sera les "caravanes closes"...;-)

mika 09/02/2013 14:18


http://claudegoasguen.typepad.com/claude_goasguen/2013/02/des-aires-pour-les-gens-du-voyage-dans-les-bois-parisiens.html


Article, photo et plan du futur 5 étoiles

Dorothee13 09/02/2013 13:57


Je n'avais pas fini de lire l'article que ma réaction est 100% en harmonie avec la dernière phrase : 60 places pour 10 millions d'€. chère place..........Lui aussi fait partie de la lie de
dégénérés !