Dénoncer la manipulation politicienne du 11 janvier 2015 - Par Robert Albarèdes

Publié le 14 Janvier 2015

 

On notera sur la photo le fameux Mahmoud Selman Abbas venu de la cisjordanie et qui n'a jamais dénoncé les crimes des palestiniens contre les juifs. Je me demande qui a payé le voyage ? Quant à Hollande, la même dégaine... Affligeant. Il est vrai que tout ce beau monde sortait de table aux frais des contribuables. Pas mal d'entre eux étaient dans la rue, le ventre vide eux.  

marche-du-siècleCe dimanche 11 janvier 2015, il y avait dans les rues de notre France, sans aucun doute, beaucoup de « bobos » bien pensant, de moutons socialisés ou umpéisés, d’ouailles  gôchisées , de tenants du centre politicien comme de l’humanitarisme patenté …

Beaucoup de représentants de cette pensée unique qui pollue l’espace démocratique français depuis de longues années… et dont l’une des caractéristiques premières a été de vilipender les caricaturistes de « Charlie Hebdo » se moquant de l’islam et de ses symboles. L’autre étant de promouvoir l’immigrationnisme de remplacement qui a constitué le terreau humain et cultuel sur lequel ont poussé les terroristes islamistes.

Il y avait aussi les représentants de la caste politicienne qui s’accapare le pouvoir depuis 40 ans, en alternance bien organisée,  ayant veillé à écarter de sa route ceux qui pourraient la gêner en montrant  sa responsabilité dans les crimes dont  elle prétendait honorer les victimes…

Il y avait l’ineffable Boubakeur, qui avait voué « Charlie Hebdo » aux gémonies, et les envoyés de l’UOIF, cette antenne des « Frères Musulmans » en France, qui avait poussé au tribunal, en appelant à les châtier durement, ceux dont elle faisait mine d’honorer les corps dans l’état où elle l’avait souhaité.

Il y avait tout cela, ce magmas hétéroclite et hypocrite, se répandant abondamment dans tous les media complices (et organisateurs de l’émotion publique  téléguidée) pour y verser leurs larmes de crocodile, mais surtout y faire oublier leur responsabilité écrasante dans l’émergence et l’action terroriste d’islamistes dont il avait armé les bras

Mais – pas d’amalgame, non, pas d’amalgame !-  il y avait aussi, et en grande majorité (l’accueil fait à Paris aux membres des forces de police l’a montré clairement), des citoyens de France émus par ces crimes horribles et gratuits, révoltés par la cruauté stupide de ces assassins  formatés « islam wahhabite » , demandant le mise en place d’une vraie politique de défense contre ces hordes de barbares résidant sur notre sol, appelant les politiques actuels à assumer leurs responsabilités en commençant par nommer clairement le cancer qui ronge notre pays pour en préparer le remède efficace qui nous en guérira.

A ceux là, il est bon de dire aujourd’hui qu’il va leur falloir hausser leur regard et regarder de plus près la  raison de la manipulation politicienne qui les a circonvenus, afin d’avoir, à l’avenir, les outils d’analyse et d’action qui leur permettront de chasser les vrais responsables et d’éradiquer le mal absolu secrété par cette pseudo religion infâme.

Les  assassins, tous membres d’un réseau non éliminé à ce jour, qui ont opéré à « Charlie Hebdo » comme  porte de Vincennes ou à Montrouge  étaient connus des services de police, suivis… Ils figuraient sur la liste noire des terroristes établie par les services américains, deux d’entre eux avaient déjà eu affaire avec la justice et l’un, condamné, avait vu sa sortie de prison anticipée….

Ou les services français sont incompétents, ou ils sont sous équipés…ou « on » a préféré le laisser aller, pour voir!

Les responsabilités, ici, remontent au plus haut niveau.

C’étaient des descendants d’immigrés venus, depuis au moins une génération, s’installer en France alors qu’il n’y avait déjà plus d’emplois,  que le logement était en crise, et que seul l’assistanat social fonctionnait pour maintenir sur place des gens qui n’avaient rien à y faire…

Pourtant, deux d’entre eux avaient pu se voir offrir travail et formation…. mais sans doute cela leur aurait demandé un effort d’assimilation à la société où ils étaient apparus sans que le désir d’en être ne leur appartienne, le « multiculturalisme » modèle imposée par les socialos-écolos et umpéistes dominant leur convenant tout à fait pour rester fidèle à une « culture » dont les tendances guerrières et destructrices sont historiques.

Ils avaient préféré s’enfermer dans leur idéologie rétrograde et leur communautarisme religieux ( confortés en cela par la parole de la bien pensance socialo-écolo-umpéiste) afin de façonner, sur place d’abord, en « voyage formateur ensuite » leur statut de petits soldats de l’islam façon « salafisme « et « wahhabisme »… ayant trouvé autour d’eux imams et mosquées  adéquats ….Comme à Lunel, quoi…

Là encore, les responsabilités du plus haut niveau sont écrasantes.

Mais, outre sa politique immigrationniste et sa promotion de la non insertion des migrants dans l’espace culturel, laïque et démocratique de la France,  cette caste politicienne PS, UMP, Centre (et annexes) a d’autres responsabilités dans le développement criminel de ce terrorisme islamiste.

C’est quand même elle qui fait, ici, sur place, la promotion des parrains du terrorisme islamique que sont l’Arabie Saoudite et le Qatar… Laisser ce dernier déverser ses millions dans nos quartiers, s’introduire dans le capital de nos entreprises, acquérir-sans payer d’impôt- un patrimoine immobilier important, imposer sa chaîne Al Jazeera, acheter des clubs sportifs….et se laisser cajoler par ses responsables en copinant avec eux à Doha (ou en allant y faire des conférences à plusieurs milliers d’euros de l’heure comme Sarkozy) ne peut que conforter ces wahhabites agressifs à continuer à financer le terrorisme comme il l’ont fait en Libye, en Iraq, en Syrie…comme ils le font auprès de l’ Etat Islamique d’Iraq et du Levant (1)…

Aussi , quand le Hollande, le Valls, le Sarkozy – et leurs comparses du gouvernement d’aujourd’hui comme de celui d’hier- en appellent au rassemblement national « contre un terrorisme » qu’ils n’osent nommer parce qu’en le nommant ils se condamneraient, il convient à chaque citoyen de France de se méfier et de réagir : ces politiciens dont on a subi la nocivité depuis 40 ans en sont, aujourd’hui, parce qu’ils se savent rejetés par la majorité de notre Peuple, à vouloir réinventer le « fameux front républicain » qui pourrait leur permettre d’isoler la seule force vraiment transformatrice, la seule force susceptible de régler ce problème du terrorisme islamiste (et de ses causes véritables), afin de pouvoir continuer leur politique immigrationniste, européiste, mondialiste..;

C’est, d’abord, à cela qu’a servi la grand’messe du 11 janvier, et les citoyens de notre pays feraient bien de s’en souvenir dans les scrutins à venir.

Dans une situation politique et économique qui va les conduire à prendre des mesures de plus en plus autoritaires, de plus en plus néfastes à la vie des Français, de plus en plus impopulaires en matière de fiscalité, d’emploi, de libertés publiques, la caste politicienne unie du PS à l’UMP rêve de rejouer l’alternance en son sein , et de refuser à notre Peuple un autre choix plus conforme à ce qu’il désire. Les attentats sanguinaires des commandos islamistes français à l’encontre des Français sont apparus au bon moment…

Et pour empêcher ce Peuple d’avoir  la possibilité de résister à cette politique destructrice, quoi de mieux que de l’ensevelir sous les flux  successifs de populations formatés par l’islam et ses lois communautaristes, moyen destructeur de notre espace sociétal et social unique, moyen éprouvé de mettre à mal ce qui nous fonde, moyen efficace pour détourner l’action et donner à celui qui dirige l’image d’un « pacificateur »…

Oui, vraiment, au delà de la réaction de compassion, au delà de la révolte, au delà de la demande sécuritaire, il faut, au Peuple de France, voir qui sont les vrais responsables,  nommer les porteurs de dangers pour notre société, isoler l’idéologie religieuse qui a enfanté la bête immonde de l’islamisme( 2), dénoncer les « tireurs de ficelles »…et renvoyer tous ces gens  hors du champ de notre Histoire, hors du champ de notre pays.

Robert Albarèdes

1 – http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/01/12/20002-20150112ARTFIG00118-l-etat-islamique-revendique-un-budget-de-2-milliards-de-dollars.php

2 -http://ripostelaique.com/la-bete-immonde-de-lislamisme-est-enfantee-par-le-ventre-fecond-de-lislam.html

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

maury 15/01/2015 18:24


Un membre de Charlie Hebdo dénonce "le bal des faux-culs"


Sauvegarder







22





Par: rédaction
13/01/15 - 12h01
"C'était aussi le bal des faux-culs aussi"
pour... by puremedias


vidéo Grand reporter à Charlie Hebdo, Laurent Léger n'était pourtant pas présent à la grande marche républicaine de dimanche dernier. L'homme se réjouit du
soutien populaire mais dénonce les récupérations politiques.


Lundi soir, Laurent Léger était l'invité de l'émission "C à vous" sur France 5. Il est revenu sur la mobilisation exceptionnelle à travers toute la France la veille.

"C'était très compassionnel, très émouvant. C'était bien d'être soutenu. Je ne vais pas non plus jeter la pierre. Mais pour moi ça aurait été mieux de ne pas participer à cet élan qui était très,
très politique. Et nous on ne veut pas participer à ce mouvement politique", dit Laurent Léger, qui n'avait "pas envie de serrer la main des ministres."

"Bientôt, on sera seul"
Malgré ça, il a aimé la mobilisation, l'émotion qu'elle a suscitée et le réconfort qu'elle lui a apporté. "C'est pour ça que je ne vais pas jeter la pierre à cette marche", avoue-t-il. "Mais
c'était le bal des faux-culs aussi. Il y avait des gens qui n'appliquent pas la liberté dans leur propre pays et qui étaient là pour défiler avec nous. Ils n'avaient pas leur place là".

"Une actu chasse l'autre. Bientôt, on sera seul à nouveau je crois. C'est comme ça. On le sait. On en rit aussi. Tout soutien est bon à prendre mais on est très lucides sur comment ça va se
passer", conclut-il.